« Ceux qui ne respectent pas les règles sont considérés comme des moins que rien mais ceux qui abandonnent leurs amis sont encore pires. »
 

 Un duel au hasard pour deux ninjas qui s'ennuient. [Onizuka VS Girachi]




Nombre de Messages : 492
Nindô : Vivre pour enseigner.
Date d'inscription : 25/02/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
314/1000  (314/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Un duel au hasard pour deux ninjas qui s'ennuient. [Onizuka VS Girachi]    Mar 29 Mar - 4:20
Ces derniers temps était pour Onizuka une longue période d'inactivité. Les missions étaient plus tellement intéressante, très peu de gens à interroger puisque tout le monde avait peur de se retrouver dans mes mains. De plus, mes élèves étaient partit s'entrainer entre eux, ils disaient qu'ils m'avaient réservé une surprise. Et bien elle pouvait bien être génial leurs surprise parce que cela faisait quand même deux jours qu'ils étaient partis ! C'est alors que j'eus une idée du tonnerre de Kumo ! J'avais pour contact un journaliste qui publiait une chronique un peu partout dans le monde des ninjas. je lui envoyai donc une lettre lui demandant de passer une annonce comme quoi je cherchait un ennemi à combattre de façon amicale. J'avais donner la date de rendez vous et le lieu. Cela se passerait dans une très ancienne arène abandonnée, j'avais entendu parler de cette arène avec Joy lorsque nous y passions pas très loin avec notre sensei. On raconte que c'était là que parfois des guerres se jouait, plutôt que de faire combattre une armée, on y faisait combattre des champions. Mais c'était aussi une arène pour des combat clandestin, sans arbitre où la mort était au rendez vous pour le perdant. Les autorités avaient donc interdites l'entrée de cette arène car des justu interdits avaient été utiliser en ses murs.

Les jours passaient, et enfin le grand jour était arrivé. J'étais très enthousiaste à l'idée de pouvoir faire un match amicale. cela pourra me permettre d'évaluer où j'en étais et de savoir ce qu'il y avait à amélioré. j'invitai donc Joy afin qu'elle puisse analyser le combat et me donner des conseils par la suite. D'abord elle m'insultait de débiles mental car je ne pouvais pas savoir sur qui j'allais tomber et que put être que son intention était de me tuer. Mais je ne me souciait pas de ça, car si c'était le cas, je n'hésiterai pas non plus à le faire. Nous nous rendions donc vers cette arène abandonnée, elle se situé au carrefour de trois grands pays. En fait, il en existait de très nombreuse, selon la légende, à chaque frontière entre les pays, il en existe une. Nous arrivâmes alors devant, l'endroit était assez sinistre, l'arène était d'une structure métallique mais aussi avec beaucoup de bois, j'espérais que mon adversaire ne maitrisait pas le Doton car sinon le combat prendrai fin très vite.

J'entrais alors dans l'arène, Joy alla s'installer dans les gradins. Juste avant d'entrer dans l'arène, nous fîmes une indication de sécurité disant que l'arène était assez spéciale. En effet, il semblerait qu'elle serait piégée par de nombreux mécanisme, mais que ceux-ci ne devrait pas nous tuer mais simplement nous désorienté. Je regardais autour de moi, le lien de combat était assez simple. Quelques mannequins désactivé semblait habité l'espace de combat, deux mur de béton se trouvaient l'un en face de l'autre aux extrémité du terrain. Mise à part ça, rien n'était encore visible et je me demandais vraiment si il y avait encore des pièges actifs. C'est alors que j'entendis des bruit de pas.


"Youhou ? Y a quelqu'un, vous êtes venu suite à l'invitation ?"

_________________
Tout ce que tu as à savoir sur moi, Invité, se trouve ici.

Prend garde cependant à ne pas te faire capturer, car celui qui te torturera, ce sera moi !



Nombre de Messages : 78
Localisation : A Iwa
Nindô : Comme la terre est nécessaire à la vie, le Tsuchikage est la base de la montagne de roche. Mon rôle est de faire en sorte que jamais la base ne cède.
Date d'inscription : 14/05/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
135/1000  (135/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Un duel au hasard pour deux ninjas qui s'ennuient. [Onizuka VS Girachi]    Mer 29 Juin - 15:39
Girachi était assommé par le travail, le village était en pleine ébullition ces derniers temps. De nombreux bandits faisaient régner la terreur dans des villages isolés du pays, c’était donc aux ninjas du village des roches de faire leur possible pour les stopper. Ce fut chose faite il y a environ trois jours de cela. Le chef des services de renseignements et bras droit du Yondaime avait lancé une attaque de grande envergure sur la cachette de ces brigands. Les ordres du Tsuchikage étaient on ne peu plus clairs….Il fallait tous les éliminer. Mais bien que la plus grosse partie de la mission fût un franc succès et que la majorité des ennemis étaient dans les bras d’Izanagi, il c’était passé une chose à laquelle les ninjas d’Iwa ne s’attendaient pas. Ces forbans avaient pris en otage un homme, un journaliste connu dans le monde des ninjas pour ses chroniques pour ceux qui recherchaient des affrontements amicaux. Alors qu’il écrivait son rapport sur la situation pour Suijin, un de ses hommes arriva dans la pièce. Il semblait légèrement anxieux. Il piétinait sur place sans pour autant dire un seul mot. Cela en devenait presque irritant à la longue.

Girachi n’avait certes pas encore levé la tête de son rapport, il préférait le terminer avant que les choses sérieuses ne commencent. Le ninja n’était pas un imbécile, à l’allure de son subordonné les choses qu’il avait à lui dire n’étaient pas des plus simples. De plus ce jeune homme était une nouvelle recrue. Il n’avait pas encore apprit une qualité primordiale pour travailler sous les ordres d’un des deux jumeaux Uteko, la patience. Le noble mit la touche finale à son rapport puis, comme pour enseigner à cette nouvelle recrue l’importance de prendre son temps en toute circonstance, il empoigna sa tasse de thé et l’acheva à son tour. Pendant ce temps-là, le jeune homme n’arrêtait pas de danser sur ses pieds. Ça en devenait vraiment insupportable. Mais le ninja supérieur ne disait toujours rien, il se cala bien confortablement dans son fauteuil et lança un regard interrogateur à son visiteur.

-« Oui…Tu as quelque chose à me dire Miruve ? »

Le jeune homme sursauta il ne s’attendait pas ce que Girachi s’adresse directement à lui, il fit un pas en arrière et failli tomber à la renverse. A le voir comme ça, on aurait du mal à croire que ce type faisait partie d’un corps d’élite d’Iwa. Toujours est-il que c’était le leader du groupe qui choisissait ceux qui entrait dans cette unité d’élite. Bien sûr l’aval du seigneur Tsuchikage est nécessaire. Donc ce groupe est trié sur le volet pour faire en sorte de servir au mieux les intérêts du village. Mais Miruve reprit très vite ses esprits et s’inclina avec respect face à son supérieur avant de faire son rapport sur l’interrogatoire du journaliste.

-« Le journaliste nous a dit que quelqu’un de très fameux dans ce monde cherchait un adversaire de valeur pour un duel amical qui resterait dans les mémoires. Il n’a pas voulu nous dire qui était cet individu, si ce n’est que c’est un homme qu’on reconnaitrait au premier coup d’œil…Ah et j’oubliais le lieu du combat sera l’arène de Hakai. »

L’arène de Hakai ?! Ce n’était pas vrai, personne ne pouvait aller à l’encontre de la décision du dernier Gokage, ou alors il fallait être fou et être sûr de pouvoir affronter la colère des 5 Kage sans sourciller et ça aucun humain ne pouvait se le permettre. Il y a 12 ans de cela les 5 Ombres de l’époque c’étaient mis d’accord pour fermer cette arène de mort. Elle avait certes servie pendant des années à éviter de nombreuses guerres entre nations. Mais elle était aujourd’hui des plus vétustes, elle avait servit à tellement de combat que aujourd’hui la rumeur voulait que le sang de ceux qui y sont mort tapisse le sol de l’arène. Le Juunin ne croyait pas à tous ces commérages de civils apeurés. Mais il est vrai que l’arène d’Hakai est un lieu assez lugubre. Toujours est-il que le Gokage a interdit sa réutilisation pour au moins une vingtaine d’année. L’utilisation de ce lieu comme endroit de combat clandestin à mort en est sans doute la raison première. Il était donc clair que cet homme quel qu’il soit allait à l’encontre de la décision des 5 ombres…Pour cela il était passible d’une peine d’emprisonnement.

Il était du devoir d’Iwa de faire son devoir en tant que Grande Nation garante de cet accord. Girachi envoya un homme prévenir le Tsuchikage avant de partir pour le lieu de l’arène. Elle se trouvait au Pays des Neiges, situé entre Kumo et Iwa. D’après le journaliste l’homme s’y rendrait dans environ trois jours, cela laissait assez de temps à Girachi et sa petite troupe pour rejoindre le lieu du rendez-vous par la mer. L’accord de Suijin lui fut envoyé quelques minutes après sa demande. Une chose était sûr cette situation devait le préoccuper beaucoup pour qu’il soit aussi rapide. Le ninja supérieur partit donc sur le champ pour l’arène avec 5 hommes. Il leur faudrait environ un jour et demi pour atteindre la ville portuaire d’Umi e yama. Puis encore un jour et demi pour rejoindre le lieu de l’arène. Il n’allait pas devoir chômer.

Comme prévu la première partie du voyage se passa sans encombre. L’arrivée à Yumi permit au petit groupe de se reposer un peu et de refaire le plein de provisions pour le reste du voyage. La traversée fut plus courte que prévue grâce à de bons courants maritimes. Le groupe fit alors le reste du chemin qui le séparait encore de l’arène. La traversée du Pays des Neiges fut, elle, plus ardue. La neige retardait quelque peu l’avancée des soldats. L’avance que la mer leur avait donnée, était réduite à néant par cette neige. Finalement ils arrivèrent à l’arène à l’heure prévue. L’homme était déjà là et il n’était pas seul, il y avait quelqu’un d’autre, une femme selon les ninjas sensoriels. D’un geste rapide de la main, Girachi donna l’ordre d’encerclement de la cible. Puis il s’avança seul vers l’arène alors que les autres se déployaient rapidement.

-"Youhou ? Y a quelqu'un, vous êtes venu suit
e à l'invitation ?"

Le Raikage ici…Alors c’était lui qui avait lancé cette invitation ? Girachi ne savait s’il devait en rire ou laisser sa colère éclatée. En tant que Kage, il était lui-même l’un des gardiens du serment de ne pas user de cette arène. Il s’avança en silence et fit face au Raikage sans sourciller. Malgré son grade, il n’avait pas peur d’affronter un Kage surtout si ce dernier contrevenait aux règles établies par ses prédécesseurs. Il leva le bras et bien vite les ninjas d’Iwa entrèrent dans l’arène encerclant les entrées. Alors le chef s’avança plus en avant, comme à son accoutumée il allait l’affronter seul, à la loyale, d’égal à égal.

-« Eh, Eh bien on m’avait dit qu’un ninja voulait affronter un homme dans un lieu pourtant formellement interdit par décret international. Nous étions venu faire en sortes de respecter ce décret…Mais contre une personne de vôtre rang et de vôtre trempe je pense que la mission sera un échec dès son départ…Alors autant s’amuser ensemble voulez-vous ? Je pense que l’on peut régler cette affaire sans trop de problème. Le Tsuchikage sera satisfait que ce soit vous qui soyez ici plutôt qu’un autre….Alors on est d’accord ? »




Nombre de Messages : 492
Nindô : Vivre pour enseigner.
Date d'inscription : 25/02/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
314/1000  (314/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Un duel au hasard pour deux ninjas qui s'ennuient. [Onizuka VS Girachi]    Mer 20 Juil - 8:09
Mon appel avait été lancé, je n’étais pas fou lorsque je fus certain d’avoir entendu quelqu’un entrer dans l’arène. Mais quelle ne fut pas ma surprise lorsque je me suis rendu compte que j’avais eut droit toute une escouade de ninja de Iwa. Ceux-ci entrèrent dans l’arène et l’encerclèrent d’un pas plutôt militaire. Je fis directement signe à Joy de se cacher. Mon cœur commença à accélérer. Je m’attendais à un duel, non pas à devoir combattre une vingtaine de ninja à moi tout seul. J’étais peut être le Raikage mais je n’étais pas immortel. Je m’allumai une clope et les regardai se poser tout autour de moi. Que pouvais-je faire hormis attendre ? Tous ces hommes me tenaient en joue, certains avaient déjà même préparé leurs maudra. Je n’avais pas vraiment de chance de survie. En même temps, c’était surement de ma faute d’avoir donnez un rendez vous dans un endroit qui est interdit. Je suis censé devoir faire respecter la règle moi-même. Mais le pays de la neige est bien loin de mon pays. Trop loin pour que je me soucie d’une tel chose. Il y avait à Kumo bien plus grave pour l’instant. C’est alors qu’un homme s’approcha, il semblait être leur chef, il s’adressa à moi d’un ton calme.

Eh, Eh bien on m’avait dit qu’un ninja voulait affronter un homme dans un lieu pourtant formellement interdit par décret international. Nous étions venu faire en sortes de respecter ce décret…Mais contre une personne de vôtre rang et de vôtre trempe je pense que la mission sera un échec dès son départ…Alors autant s’amuser ensemble voulez-vous ? Je pense que l’on peut régler cette affaire sans trop de problème. Le Tsuchikage sera satisfait que ce soit vous qui soyez ici plutôt qu’un autre….Alors on est d’accord ? »

Comme je pouvais me douter, ces hommes étaient venus faire respecter ce décret. Mais il avait apparemment réussi directement à me reconnaitre. Je ne pensais pas que mon visage était déjà connu du monde shinobi. Mais bon pourquoi pas après tout. J’avais donc devant moi un jeune homme, surement Jônin. Et vous sa façon de commander et de parler de son Tsuchikage, il devait être certainement le second de ce dernier. Mais les paroles qui suivirent me laissèrent un peu perplexe. Il voulait s’amuser ? Le tsuchikage serait-il heureux de me voir ici ? Mais vu nos dernière relation avec ce pays, peut être serait-il heureux de me voir mort. M’enfin, il ne l’avait pas dit. Il voulait s’amuser, j’allais donc lui offrir ce dont pourquoi j’étais ici. J’espérais ce duel d’une intensité rare et d’une très grande difficulté. Jusqu’à aujourd’hui, je n’avais pas fait de duel. Je n’avais fais que massacrer des shinobi de bas niveau ou même de simples rebelles. Je tirai une bouffée sur ma clope et j’engageai la suite de la conversation.

« Yosh ! Je vois qu’on t’envoie avec la grosse artillerie. Je suis Onizuka Yakami, Raikage. Mais je suis ici aujourd’hui pour oublier mon grade et me donner à fond dans un duel. Bien sur, celui-ci n’a rien d’un duel à mort. J’avais… Envie de me tester. Je t’avoue que je suis heureux de me retrouver face à un ninja qui commande les ninjas de Iwa, tu dois surement être le second du Tsuchikage. »

Mon regarde se porta à nouveau sur tous les ninjas qui entouraient l’arène. Je fis une grimace et je tirai à nouveau sur ma cigarette. Cela ne me plaisait pas qu’ils soient tous là. Je n’avais pas envie qu’il y ai des débordements. Et dans ma situation, j’avais le droit d’être méfiant. J’aurais préféré qu’il n’y qu’une personne avec lui, car après tous, on ne sait jamais que l’un de nous soient gravement blessé. Il nous faut un témoin mais aussi quelqu’un qui puisse nous aider à rentrer dans nos villages respectifs si jamais nous n’en étions plus capables. Je fis signe à Joy de se montrer et je regardai donc à nouveau celui qui était venu me combattre et je lui demandai quelques concession.

« Comme tu le vois, je suis accompagné d’une seul personne. Elle sera mon témoin pour ce duel. J’aimerai que tu en fasses autant et que tu rappelle tes hommes afin que nous puissions commencer le combat. Il serait dommage qu’ils se blessent pour rien, d’autant plus que j’ignore encore les pièges qu’il nous restent à découvrir dans cette arène. »

Le fini ma phrase et je le laissai s’exécuter. Je n’avais pas de doute sur sa loyauté, il n’y avait pas de raison pour qu’il n’accepte pas cette obligation avant le combat. D’ailleurs ce qu’il se passa quelque instant ensuite me confirma que cette arène était toujours aussi dangereuse qu’avant. Lorsque les hommes de Girachi quittèrent l’arène, l’un d’eux marcha sur un câble ou sur une dalle qui actionna un premier piège. Au centre de l’arène, un drôle de mécanisme s’ouvrit pour laisser entrer une machine armée de plusieurs kunai. Quelque second plus tard, un tic-tac se fit entendre avant que la machine libèrent les kunai dans toutes les direction a une vitesse folle. J’effectuai directement mes maudra afin de créer un vent violent pour repousser les Kunai. Et c’est sans trop le vouloir que le combat venu de commencer.

« Attention ! Futon – Reppushô ! »

_________________
Tout ce que tu as à savoir sur moi, Invité, se trouve ici.

Prend garde cependant à ne pas te faire capturer, car celui qui te torturera, ce sera moi !



Nombre de Messages : 78
Localisation : A Iwa
Nindô : Comme la terre est nécessaire à la vie, le Tsuchikage est la base de la montagne de roche. Mon rôle est de faire en sorte que jamais la base ne cède.
Date d'inscription : 14/05/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
135/1000  (135/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Un duel au hasard pour deux ninjas qui s'ennuient. [Onizuka VS Girachi]    Mer 27 Juil - 14:38
Girachi ne savait pas très bien comment gérer cette situation qui, il fallait bien l’avouer, était des plus délicate. Bien sûr les ninjas d’Iwa se garderait bien d’attaquer un Kage dans l’exercice de ses fonctions, de peur de provoquer une guerre de représailles entre leur deux pays. Mais d’un autre côté avait-il vraiment un autre choix que de mettre aux arrêts un contrevenant à la loi internationale. Le Godaime Raikage était un jeune Kage certes, mais il n’en restait pas moins fameux pour autant. Son visage et son nom avait déjà fait le tour du monde. Bien qu’un homme qui puisse se hisser à la tête d’un village soit dors et déjà connu de nombreuses personnes à travers le monde, celui-ci n’était pas ce que l’on pouvait appeler une légende sur le continent. On lui devait quelques exploits indéniables mais rien de vraiment transcendant. Cependant, seul un idiot pourrait réellement croire que cela le rendait faible.

Le ninja de rang supérieur n’avait qu’à poser son regard sur cet homme pour savoir qu’était puissant. Il n’avait même pas besoin de sentir la quantité de chakra que le Raikage possédait pour le deviner. Rien que la manière dont il était venu seul, ou presque, indiquait qu’il n’avait rien à craindre de la part de ses adversaires. Ensuite, il avait lui-même indiqué aux ninjas d’Iwa où le chercher. On pouvait même dire que le monde entier était au courant de sa présence ici aujourd’hui. Une telle action ne pouvait signifier qu’une chose, soit on était totalement suicidaire et vu le jeune âge de l’homme qui lui faisait face c’était peu probable. Soit on était sûr de ses propres capacités. Enfin dernier indice de son potentiel, il avait lors de l’approche des troupes de la Roche, annoncé haut et fort qu’il les avait repéré. Puis, depuis quelques secondes il était là à attendre gentiment que le combat commence. A peine intimidé par la supériorité numérique de Girachi et ses hommes.

Il était là, à fumer encore et encore, pas inquiet pour un sou. Mais le problème de Girachi restait entier. Le Godaime Raikage tout Kage qu’il était avait contrevenu à une loi internationale. Le ninja ne pouvait pas laisser ce crime impuni. Mais affronté seul un Kage était un véritable suicide. Au fond de lui, le ninja était en proie à un conflit intérieur. Il se devait par le serment qu’il avait fait envers son Kage de faire respecter ses volontés. Mais il savait aussi que l’affronté seul comme le dictait son honneur de ninja, ne pourrait que mal se terminer pour lui. Le groupe de Juunin d’Iwa était en train de se déployer tout autour de l’arène. Il aurait suffit d’un geste de la part de jeune Uteko, pour que le groupe entier saute sur le Raikage. Quelques fois, la tentation avait été grande. Mais le ninja qui accompagnait le seigneur Yakami, ne bougeait pas d’un pouce non plus. Mais le Juunin sentait qu’il ne fallait pas prendre cet homme à la légère. Alors la prudence murmurait à Girachi de laisser les choses aller dans le sens qu’elles avaient déjà prises. Posant une nouvelle fois son regard sur le Raikage, il le vit prendre une dernière bouchée sur sa cigarette avant de s’adresser directement à Girachi.

- « Yosh ! Je vois qu’on t’envoie avec la grosse artillerie. Je suis Onizuka Yakami, Raikage. Mais je suis ici aujourd’hui pour oublier mon grade et me donner à fond dans un duel. Bien sur, celui-ci n’a rien d’un duel à mort. J’avais… Envie de me tester. Je t’avoue que je suis heureux de me retrouver face à un ninja qui commande les ninjas d’Iwa, tu dois surement être le second du Tsuchikage. »

-« Hum…Je vois que mon assurance parle d’elle-même. Comme je pouvais m’y attendre de la part d’une personne de vôtre rang, vous êtes perspicace Raikage-sama. Mais puisque nous sommes ici, comme deux simples ninjas sans grade, je me permettrais de vous nommer Onizuka-dono. Pour ma part vous pouvez m’appeler Girachi Uteko…Enchanté. »

Maintenant que les présentations étaient faites, c’était comme si les deux ninjas juraient sur leur noms et sur l’honneur qu’ils avaient l’un et l’autre, de ce combattre dans les règles d’un vrai duel ninja. Girachi était un homme d’honneur, dès lors qu’il avait donné son nom, il s’engageait à respecter son adversaire et à le combattre de façon loyale et avec toute sa technique de combat. Il le savait ce duel allait être magnifique et mémorable pour les deux adversaires. Ce n’était pas tout les jours que l’on avait la chance de rencontrer et d’affronté un ninja de la trempe d’Onizuka. Le jeune homme était fébrile, une certaine excitation c’était emparée de lui. Il ressentait dans tout son corps une onde de contraction, comme si des centaines de fourmis lui parcourraient le corps. Mais il y avait également une grande appréhension sur le duel à venir. A prêt tout, le jeune ninja allait affronter l’un des 5 plus grands ninjas du monde et même s’il n’avait pas à rougir de sa puissance face à lui, ce duel pourrait se finir par des blessures graves. Mais, contrôlant sa peur il se concentra davantage sur son futur adversaire. Lui portait son regard sur la « suite » de Girachi. Il semblait d’ailleurs ne pas trop apprécié le nombre de ninjas qui l’accompagnait et portant son regard sur lui, il s’adressa de nouveau au ninja d’Iwa.

-« Comme tu le vois, je suis accompagné d’une seul personne. Elle sera mon témoin pour ce duel. J’aimerai que tu en fasses autant et que tu rappelle tes hommes afin que nous puissions commencer le combat. Il serait dommage qu’ils se blessent pour rien, d’autant plus que j’ignore encore les pièges qu’ils nous restent à découvrir dans cette arène. »

Il ne pouvait que lui donner raison, cette arène était dangereuse et il ne valait mieux pas faire courir trop de risques à ces hommes. D’un signe de la tête à son second, il ordonna que les autres quittent sur le champ l’arène. Seul lui pouvait rester dans les gradins. Mais alors que le petit groupe s’exécutait sans rien dire l’un ne fit pas attention où il posait les pieds et tirant sur un câble, il fit apparaitre un premier piège. Une sphère d’acier remplie de kunai apparue au centre de l’arène. Puis soudain, la sphère lâcha sur les deux combattants une pluie de couteaux coupants comme des lames de rasoirs. Le Juunin eu juste le temps d’entendre le Raikage utiliser une technique de vent pour dévier les lames, avant de lui-même user d’un mur de terre pour se protéger. Alors qu’il le fit redescendre dans le sol, les Kunai aux pieds du ninja. Ce dernier s’adressa alors à son adversaire.

-« Hum, je sens que ce combat va être des plus amusants…Voyons ce que cela va donner. »

D’un geste rapide, il s’empara des six kunai qui étaient à sa disposition. Puis il les lança à pleine vitesse sur le Raikage. Bien sûr ce n’était qu’une technique d’approche. Il voulait juste voir la capacité de ses réflexes. Il posa alors sa main gauche sur le pommeau de son sabre prêt à une contre-attaque.



Nombre de Messages : 492
Nindô : Vivre pour enseigner.
Date d'inscription : 25/02/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
314/1000  (314/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Un duel au hasard pour deux ninjas qui s'ennuient. [Onizuka VS Girachi]    Sam 10 Sep - 3:05
Les Kunai que m’avaient envoyé le jeune second du tsuchikage d’Iwa ne furent pas difficile à esquiver, une roulade sur le côté me permis de les éviter sans trop de peine. Je pris le temps de m’allumer une clope en vitesse avant de voir que mon adversaire avait déjà la main sur son sabre. Je souris, j’avais en face de moi un homme intelligent qui ne gaspillait pas son chakra a tout va pour des techniques presque inutile. Je pris alors mon Katanna que chaque ninja de Kumo possède et je le regardais droit dans les yeux avant de foncer vers lui à toute vitesse. Le combat de sabre rapproché se passa à une vitesse incroyable, je pensais que j’aurais été plus rapide que lui, déjà parce que c’est dans les gènes de chaque Kumojins et puis parce que j’étais le raikage. Mais cela ne changeait rien, nous étions à la même vitesse, nos armes frottaient l’une contre dégageant un bruit strident et des étincelles. Chaque coup que nous nous portions était contré par l’autre. J’essayai d’attaquer chaque partie de son corps mais je devais soit éviter une attaque plus rapide, soit c’était lui qui parait la mienne. Ensuite, j’essayai quelque chose ; puisqu’il s’agissait d’un combat amicale et non à mort, je tournai la lame de mon katana afin de le frapper avec la partie non coupante. Je fis un demi tour sur moi-même et je fis le mouvement comme si je lui tranchais la tête. Mes yeux était grand ouvert, ma clope se consuma assez vite, peut être que l’homme que j’avais en face de moi voulait que se soit un combat à mort. Et pourtant, je le regardai, il avait ma lame retournée sur la gorge et contre toute attende, il avait fait pareil pour moi.

« Égalité donc… Tu es un très bon combattant, personne ne pourrait le nier… Mais je ne suis pas très bon en combat rapproché, voyons voir ce que tu vaux face à cela ! »

Il était à présent temps de tester les technique que j’avais mise au points durant toute ces année, je n’avais pas eut l’occasion de pouvoir correctement les tester lors de mes derniers combat car ceux-ci n’aveint rien de duel et que mes adversaire n’était pas non plus très puissant. Mais là je me battais contre une autre catégorie de ninja. J’avais déjà préparé mon plan de technique dans mon esprit, en prenant le temps d’analyser chaque possibilité. Mais pour le moment je devais découvrir les affinités de mon adversaire, bien que pour moi il n’u avait pas beaucoup de possibilité. Une affinité de Doton ne m’étonnerait pas, peut être une seconde de Fuuton ou Katon et dans le pire des cas un Yôton. Mais j’allais pouvoir le découvrir de moi-même mais je savais qu’un ninja d’Iwa avait généralement ce genre d’affinité. Il était d’ailleurs bien possible que ces affinités battent les miennes mais j’étais le Raikage, j’avais plus d’un tour dans mon sac.

« Kyshiose : Ookami No Mai »

Je décidai donc de commencer le combat des techniques en invoquant mes deux loups de Kunai, la dépense en chakra n’était plus aussi importante qu’avant mais était tout de même assez conséquente. Mais ces loups me serviront tout au long du combat. Je passai donc en vitesse mon doigt sur ma lame et je prononçai l’invocation, un nuage de fumée laissa apparaître mes deux loups uniquement composé de kunai. J’envoyai directement vers mon adversaire un premier afin de voir ce qu’il en ferait, je gardai le second en réserve, je savais qu’il allait me servir pour la suite, je jetai un rapide coup d’œil sur les kunai qui les composaient, parfait c’était les bon…

_________________
Tout ce que tu as à savoir sur moi, Invité, se trouve ici.

Prend garde cependant à ne pas te faire capturer, car celui qui te torturera, ce sera moi !



Nombre de Messages : 78
Localisation : A Iwa
Nindô : Comme la terre est nécessaire à la vie, le Tsuchikage est la base de la montagne de roche. Mon rôle est de faire en sorte que jamais la base ne cède.
Date d'inscription : 14/05/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
135/1000  (135/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Un duel au hasard pour deux ninjas qui s'ennuient. [Onizuka VS Girachi]    Sam 10 Sep - 11:43
Comme on pouvait s’y attendre de la part d’un Kage, une attaque aussi faible ne pouvait pas l’atteindre. Les kunaïs passèrent très loin de leur cible, cette dernière n’ayant eu à faire qu’une simple roulade pour esquiver les armes mortelles. Girachi ne fut guère surprit par la tournure qu’avait prit les événements. Après tout ce n’était pas un simple Genin qu’il avait en face de lui, mais bel et bien un guerrier aguerri, toujours sur ses gardes prêt à foncer sur sa cible à la moindre occasion. Le Raikage faisait ainsi honneur à son rang et à sa réputation… Dans le même temps, Girachi avait bien fait de ne pas gaspiller du chakra sur une attaque qui de toute façon n’aurait eu qu’une maigre chance de réussite…Cela lui avait permit de se mettre dans le bain sans trop en faire. Une main toujours placé sur le pommeau de son sabre, le jeune Juunin attendait, patiemment, que son adversaire réplique à son tour par un assaut. Il était en fait en train de se demander si un combat au corps à corps était toujours d’actualité. Le Raikage pouvait très bien choisir une autre approche ce qui, il fallait bien l’avouer, n’allait pas plaire à Girachi. Mais qu’importe il ferait avec, dans un vrai combat on ne choisit pas les capacités de son adversaire, pour se faire plaisir.

En y regardant de plus près, le Bras-Droit du Tsuchikage s’aperçût que son adversaire avait encore une cigarette en bouche. Il ne pût s’empêcher de sourire à la simple idée que s’il avait assez de patience, il n’aurait peut-être pas besoin de se donner à fond avec lui. Le poison que répandait à petit feu le mégot dans son organisme finirait immanquablement par le tuer. Ou tout du moins, ralentir ses réflexes et amoindrir ses capacités physiques…Enfin cela était uniquement valable s’il fumait depuis quelques temps déjà. Girachi ne le connaissant réellement que depuis quelques minutes il ne pouvait présumer de son état physique, et sous-estimer un Kage était dangereux. Soudain, le combat reprit à toute allure. Le Raikage avait finalement opté pour une approche directe, un combat au sabre. Hum mauvais choix tactique de la part Onizuka, il ne savait pas qu’il avait sous doute à faire au meilleur escrimeur de tout le Pays de la Terre. Mais cependant, là encore les attentes de Girachi furent comblées. Il parât le premier coup, grâce à une garde verticale descendante. Néanmoins, il fut surprit par la rapidité avec laquelle son adversaire reprenait les assauts. Il bénéficiait de la rapidité que les ninjas de Kumo semblaient avoir maitrisés au fil du temps.

Son deuxième coup prit totalement Girachi par surprise qui dû arquer son corps en arrière pour ne pas se faire découper. Pendant le reste du combat, la concentration du Juunin était à son maximum. Il donnait tout se qu’il avait pour suivre le rythme imposé par le Godaime. Il paraît et en profitait pour lancer une contre-offensive dans la foulée. Il ne fallait pas laisser le temps de souffler au Kage, sinon il s’engouffrerait dans la brèche pour désarmer son adversaire. En tout et pour tout, ce petit duel au sabre avait duré environ 1 minute 30, lorsque d’un comme un accord, les deux ninjas donnèrent tout ce qu’ils avaient et lancèrent leur lame, le dos vers l’avant, à la rencontre de la gorge de l’autre. Le bruit assourdissant du métal qui s’entrechoque cessa en une seconde, et un silence de mort s’abattit dans l’arène, les deux hommes se regardèrent à bout de souffle…Le duel avait été éprouvant cela ne faisait aucun doute. Mais Girachi savait que dans un vrai duel, si le Raikage avait combiné son affinité de vent avec sa lame, même la lame en diamant de Girachi n’aurait pas fait le poids. Le Godaime fut le premier à rompre le silence qui s’était installé entre eux.

-« Égalité donc… Tu es un très bon combattant, personne ne pourrait le nier… Mais je ne suis pas très bon en combat rapproché, voyons voir ce que tu vaux face à cela ! »

Le compliment alla droit au cœur de l’adepte du Kenjutsu. Mais il fallait dire que le Raikage l’avait poussé au sommet de son art et que bien qu’il affirme être un piètre escrimeur, Onizuka n’avait pas démérité. En cet instant, Girachi commençait à percevoir la différence qu’il y avait entre un Kage et un Juunin. Le ninja supérieur du village des Roches avait dû se donner à 100 % pour égaler le niveau de son adversaire et la partie n’était pas encore terminée. Onizuka semblait avoir d’autres cartes dans son jeu…S’il commençait à partir dans le ninjutsu, Girachi avait de quoi le contrer pendant un temps. Il avait en effet remarqué que le Kage maitrisait le Vent et dans la roue des éléments, son élément de feu pouvait l’emporter sur le Fuuton. Après restait encore à voir les autres techniques et affinités du Raikage, car nul doute qu’il en possédait d’autres. Les deux combattants se firent face encore quelques instants. Puis, Girachi prit appui sur ses pieds pour se propulser à assez bonne distance, en arrière du Kage de Kumo. Il rangea son katana dans son fourreau et se mit en garde prêt à contrer la prochaine attaque. Celle-ci ne tarda d’ailleurs pas à venir…

-« Kyshiose : Ookami No Mai »

Hum…une invocation, intéressant, si Girachi avait encore de bons yeux, ce qui était le cas je vous rassure, il comptait deux formes s’étant extirpées du nuage d’invocation. Bien il avait donc deux cibles à éliminer. L’une d’elle se dirigeait droit sur lui et l’autre restait en retrait...C’était une bonne tactique, il voulait sûrement obliger Girachi à user lui aussi du Ninjutsu. Ces invocations en forme de loups, avaient d’après les reflets de lumière qui ondulaient sur leur « pelage », une peau former de métal…Autrement dit, un contre avec son sabre n’aurait servit à rien. A cette vitesse le loup l’aurait déchiqueté en moins de deux…Pas le choix il voulait du Ninjutsu il allait en avoir. Il fallait procéder par ordre, premièrement éliminer le loup qui le chargeait. Il effectua une rapide série de signe pour malaxer son chakra et lança un technique qui lui permettrait de se rendre moins visible.

-« Katon Kasumi Enbu no Justu… »

Très vite une épaisse fumée s’échappa de la bouche du Juunin et emplit l’arène. Le loup ne ramollit pas son allure pour autant, il devait peut-être avoir un système de détection du chakra, mais ça c’était à prévoir. Alors pour attirer l’animal dans un piège il créa un clone de boue et fit disparaitre du mieux qu’il pût son chakra. Si bien que le loup ne pût sous doute pas faire la différence entre lui et le clone. Le canidé s’élança alors vers le clone de boue de Girachi avec force. Au moment où il referma ses mâchoires sur le clone, le véritable ninja fit un saut pour sortir du nuage de fumée, à ce même moment une explosion retentit à l’endroit exact où se trouvait le clone une seconde plus tôt. Il avait eu le temps de placer un parchemin explosif à l’intérieur avant de se cacher. L’explosion se répandit comme une trainée de poudre à travers la fumée qui était en fait un puissant conducteur de flamme. Le premier loup semblait maintenant à terre, même si la violence de l’explosion avait propulsé un kunai dans la jambe gauche de Girachi, son plan avait fonctionné. Il retira en grimaçant le couteau qui lui lacérait les chairs et se concentrait sur le loup qui restait à côté d’Onizuka. Il fit s’étendre la fumée jusqu'au loup et lança une autre technique Katon pour faire bonne mesure.

-« Katon, Endan no Jutsu !! »

Une boule de feu fonça vers l’invocation à une vitesse folle. Mais Girachi perçut le regard du Raikage se poser sur ce projectile incendiaire. Nul doute qu’il allait bientôt lancer à son tour une autre attaque. Maintenant qu’il avait ce qu’il voulait…Même si le Juunin d’Iwa gardait un atout dans sa manche lui aussi.





Nombre de Messages : 492
Nindô : Vivre pour enseigner.
Date d'inscription : 25/02/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
314/1000  (314/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Un duel au hasard pour deux ninjas qui s'ennuient. [Onizuka VS Girachi]    Jeu 26 Jan - 13:44
Mes deux invocations s’était libérés la première était évidemment une sélection naturelle, une bête envoyée à l’abattoir. Dans un mouvement rapide, la fumée apparut dans toute l’arène, pas mal de comme technique de diversion mais je détestais cela. Vu que mon adversaire semblait fort occupé avec ce que je lui avais envoyé, j’en profitai moi aussi pour créer un clone afin qu’il prenne ma place et afin de me fondre dans la fumée. Mais je devais rester vigilant, mon loup n’en avait pas encore fini ou plutôt, Girachi n’en avait pas fini avec lui. Un clone de boue… Intéressant je devrais me méfier, quelques seconde plus tard mon premier loup était à terre et avait comme prévu exploser, laissant à Girachi une blessure à la jambe. Mais il ne savait pas que j’avais moi aussi été blessé, dans la fumée je n’avais pas vu ce Kunai qui avait filé vers moi, je le retirai dans un léger râle afin de ne pas me faire repérer et je le plantai au sol, parfait les kunai spéciaux qui composaient mes loups devait être placé autour de lui. Mais ce n’était pas le moment pour moi de lancer cette technique.

Katon Kasumi Enbu no Justu… »

Cans la fumée, une couleur rouge vive se dirigea droit vers mon clone, avec ma chance il n’allait pas réussir à esquiver cette attaque. Et effectivement mon clone disparut dans une explosion électrique alors que mon second loup esquiva la boulle d’un simple bond. Tant pis c’était bien jouer de la part de Girachi et si je n’avais pas créé ce clone, se serait peut-être moi qui serait a sa place. Mais il était temps d’gir et vite car je n’en pouvais plus de cette fumée qui m’entourait, je n’aimais vraiment pas ça. J’envoyai mon second loup prêt de mon adversaire, histoire de le tenir en haleine encore un peu. Quant à moi, j’allais me débarrasser de cette fumée et si par la même occasion, cela pouvait toucher mon adversaire, tant mieux, je fis mes maudras puis j’envoyai une puissante attaque Futton pour nettoyer cette arène. Tant pis pour les dégâts collatéraux. Et puis j’allais retrouver un vieil ami.

« Kuchyiose no jutsu, Kirikiri no Mai, frappe directement Assoki ! »

Dans une nouvelle fumée d’invocation, mon compagnon depuis toujours, Assoki le furet ninja apparut. Sans me dire la moindre parole il s’exécuta et envoya sa puissante attaque de Fuuton. Je ne savais vraiment pas si cette technique allait toucher mon adversaire, mais cela allait me permettre de faire d’une pierre deux coups. Non seulement cette fumée devrait être dissipée mais en plus le loup de Kunai serait à nouveau détruit et l’arène sera donc prêt pour la suite de ce combat. Assoki n’a pas fait dans la demi-mesure avec cette attaque, j’ai moi-même eut du mal à rester debout. Un long silence s’était posé dans l’arène, mon adversaire ne semblait s’être préparer à cette attaque lancée presque à l’aveuglette, mon loup m’avait permis de pouvoir le repéré. Ma je ressentais toujours sa présence, il en faudra plus que ça pour vaincre ce Jônin d’Iwa. Mon furet se posa à mes côtés et tourna la tête et me parla d’un air blasé.

« Encore une fois tu as besoin de moi gamin ! Je vois qu’on se bat avec Iwa, Kumo serait à nouveau en guerre ? »

« Détrompe toi l’ami, nous sommes juste ici pour nous amuser, aussi la prochaine fois je te demanderai de ne pas faire en sorte de tuer mon adversaire ! »

« Et qui te dis qu’il ne tentera pas de le faire avant moi ? Prépare toi gamin il est là ! »

En effet, un peu plus loin mon adversaire se tenait devant moi, j’ignorai encore si il avait été touché par ma technique, mais l’essentiel était que je pouvait le voir sans aucuns problèmes. Mon regarde se porta sur l'arène et je pu remarqué que mon second loup avait correctement été détruit. Ce qui me donnai deux zone pour lancer la technique qui mettra surement fin à ce combat. mais nous étions encore loin de tout cela. Comme je l'avais dit à Assoki, nous étions là pour le plaisir. Enfin j’espérais que cela sois encore un plaisir pour chacun. Je m'allumai un clope et je me mis en garde, attendant une quelconque réaction de mon adversaire. J’espérais bien voir les forces d'Iwa. Je savais que ce qui allait nous arriver dans les prochains mois... Mais j'étais encore loin à ce moment là d'avoir engendré la guerre.

_________________
Tout ce que tu as à savoir sur moi, Invité, se trouve ici.

Prend garde cependant à ne pas te faire capturer, car celui qui te torturera, ce sera moi !



Nombre de Messages : 78
Localisation : A Iwa
Nindô : Comme la terre est nécessaire à la vie, le Tsuchikage est la base de la montagne de roche. Mon rôle est de faire en sorte que jamais la base ne cède.
Date d'inscription : 14/05/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
135/1000  (135/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Un duel au hasard pour deux ninjas qui s'ennuient. [Onizuka VS Girachi]    Dim 29 Jan - 9:34
Comme on pouvait s’y attendre de la part d’un Kage, une attaque comme celle-là même améliorer avec sa précédente technique, ne pouvait pas faire faire mouche. Girachi avait au départ un peu d’appréhension face au fait de combattre un tel adversaire. Mais cette dernière laissait de plus en plus place à une excitation et un désir d’aller encore plus loin. Des adversaires comme le Raikage ne se présentait pas souvent, il fallait en profiter. Un clone voilà la manière dont il s’en était tiré. Coup classique mais au combien efficace. Un léger sourire se dessina sur le visage du Juunin, qui reposa pied à terre. Une légère douleur se fit sentir à ce moment-là, à l’endroit ou encore un mince filet de sang continuait de couler. Il n’avait vraiment pas manqué son coup ce kunai. Le duel ne pourrait pas autant s’éterniser que le ninja supérieur l’aurait souhaité. Mais qu’importe, ce n’était pas encore fini.

Cependant une autre chose tracassait Girachi, es-ce que son adversaire avait été blessé par son attaque. Il n’aurait su le dire, car même si cette fumée lui donnait un avantage, il ne lui permettait pas de voir avec précision le corps de son ennemi. Il partait donc du postulat que ce n’était pas le cas et alors, le tout jeune Kage avait un avantage sur lui. Mais ce n’est pas pour autant que le combat lui serait acquit d’avance. On le vainquait pas le second du village d’Iwa comme cela. Soudain, une question traversa l’esprit du jeune homme. Devait-il faire ce que la loi internationale lui ordonnait, c'est-à-dire mettre fin aux jours d’Onizuka ? Même s’il le voulait, il ne pouvait pas le vaincre l’écart était certes pas si élevé que ça entre les deux hommes, mais il était néanmoins là c’était indéniable. De plus l’intelligence des deux combattants était égale, c’était donc un duel de pure force brute et là encore le Kage avait l’avantage… le Yondaime devrait lui pardonner mais il ne serait pas celui qui ferait respecter la loi aujourd’hui.

Le second canidé apparu dans la brume, fonçant à allure vers sa cible, lui. Dégainant son sabre d’une main, il s’emparant d’un piège bloque-jambe de l’autre. Son fil en mal était conçu pour résister aux lames et vu que la cible n’était pas un ninja, il ne connaissait aucune technique pour défaire ce genre de lien. Usant d’une technique de déplacement instantané, il profita de l’élan du loup pour placer le piège sur ses pattes arrière. L’opération lui valu d’ailleurs une ou deux coupures sur les mains mais qu’importe, il avait réussit son coup, cette chose était bloquée. Se plaçant comme lors d’une exécution sommaire, le Juunin fit un transfert de chakra dans sa lame en diamant et décapita ce monstre de métal comme s’il n’était constitué que de beurre. Le métal ne fera jamais le poids face à la solidité du diamant. Mais alors qu’il s’apprêtait à ranger sa lame, il entendit une phrase qui n’augurait rien de bon.

-« Kuchyiose no Jutsu, Kirikiri no Mai, frappe directement Assoki ! »

Tout de suite, le ninja mit un genou au sol et après une brève série de signes, créa trois murs de boue. Cela avait entamé de manière conséquente sa réserve de chakra mais pour résister à Assoki il fallait au moins ça. L’effet de la cette technique ne se fit pas attendre et le vent, découpa le premier mur de boue, comme du papier, le second allait céder lorsque le Juunin, planta son sabre dans le sol et s’allongea dans le sens contraire de cette incroyable bourrasque pour mieux y résister. Alors le second mur céda et le troisième était proche de s’effondrer lui aussi lorsque enfin l’attaque cessa. Lorsque Girachi se releva il s’aperçût que sa fumée avait disparue… Alors c’était pour ça ?! Pas mal il avait du style en plus d’être intelligent. Son pas résonant dans l’arène, le ninja se rapprocha du duo de choc. Il les entendait discuter, la voix d’Assoki était comme dans son souvenir. Il n’oublierait jamais le jour où il l’avait rencontré pour la première fois lors d’un combat contre un ninja de Suna. Ce jour avait bien faillit être le dernier de sa toute jeune vie. S’apercevant que Girachi les observait, le duo fit silence. Girachi lui inclina légèrement la tête envers la belette, qui ne devait plus se souvenir de lui.

-« Hum… Vous n’avez pas faiblit en 10 ans Assoki dono… Mais je vous connais bien maintenant alors cette technique est nettement moins dangereuse pour moi… Onizuka-dono je me permets de vous demander de finir cela rapidement avant que nos vies commencent à être réellement en danger. Pour le respect que j’ai pour vous je vais vous montrer la puissance d’Iwa…. Yôton : Yōgan-ryū !!! »

Une coulée de lave grandissante fut alors en quelque sorte vomit par le ninja d’Iwa. Elle formait une mare de plus en plus grande. Des vagues de magma foncèrent alors sur le Raikage. Girachi espérait lui aussi voir la puissance du Raikage, car seul son meilleur niveau pourrait venir à bout de cette lave…



Nombre de Messages : 492
Nindô : Vivre pour enseigner.
Date d'inscription : 25/02/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
314/1000  (314/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Un duel au hasard pour deux ninjas qui s'ennuient. [Onizuka VS Girachi]    Dim 29 Jan - 14:01
Ce ninja n’était pas comme les autres, je ne m’attendais pas à ce que Assoki-dono m’annonce que le Junin d’Iwa était déjà debout. Je le regardais fixement, toujours en position de garde. Mais le ninja ne répliqua pas par la force mais bien par les mots. Voilà quelque chose que j’appréciais le plus dans un combat. Mon adversaire était quelqu’un d’intelligent et sa puissance, même si mon grade et ce que cela implique me donnait l’avantage, la puissance de ce Shinobis ne tarderait pas à égaler celle d’un puissant Kage. Mais les paroles qu’il me lança auront eu le droit de me surprendre.

Hum… Vous n’avez pas faiblit en 10 ans Assoki dono… Mais je vous connais bien maintenant alors cette technique est nettement moins dangereuse pour moi…»

Il connaissait donc mon furet, mon compagnon et parfois à mon étonnement mon sensei. Cette bestiole aurait donc déjà quelques années et d’expérience derrière elle. Mais je devais le plus grand respect pour ce furet. Je n’oublierai jamais ce jour où, lorsque j’étais encore enfant, il m’avait sauvé la vie des hommes qui ont tué mes parents. C’est ce jour-là même, alors qu’il était sorti de nulle part dans les bois que celui-ci me proposa de faire un pacte. Il m’a promis la plus grande aide si mon esprit d’aventure et parfois ma naïveté me pousserait encore dans les ennuis.

« Onizuka-dono je me permets de vous demander de finir cela rapidement avant que nos vies commencent à être réellement en danger. Pour le respect que j’ai pour vous je vous vous montrer la puissance d’Iwa…. Yôton : Yōgan-ryū !!! »

A ses mots, Girachi cracha une énorme quantité de lave. Voilà donc la puissance d’Iwa et son Jutsu secret. Je me souviens de ces quelques secondes où tout filait dans mon esprit. D’abord de l’admiration, puis une certaine jalousie et enfin la peur. Mais je n’étais pas du genre à céder à ce dernier sentiment. Il n’empêche que ma vie était en jeu. La vague de lave s’approcha de moi à une vitesse impressionnante. Assoki avait déjà filé se mettre à l’abri en hauteur. La chaleur commença à me bruler légèrement la peau et quelques gouttes éjectées par l’attaque me perforèrent la chair.

« Allez gamin ! Montre au monde à qui il a affaire ! »

Je suivis la voix d’Assoki, ma vue commençait à perdre de son utilité, la chaleur me faisait tout simplement fermer les yeux. Je couru vers le mur et en concentrant mon chakra dans mes pieds je montai sur le mur, ce qui me permettait de gagner quelques secondes de réflexion. Mon regard se dirigea directement sur les Kunai que mes loups avaient laissés derrière eux. Une partie avait déjà disparu sous la lave, une autre commençait à fondre. Mais l’essentiel était qu’un deux se trouvait près de moi et encore en bon état. Un dernier regard d’ensemble me fit remarqué que ceux sur les coté de Girachi n’avait pas perdu leur forme. D’un bond je fonçai sur le kunai et lança la technique qui depuis le début du combat devait en signer la fin. Mais je savais déjà à ce moment que ce n’était pas le cas.

« Jumon No Raiton !!! »


Voici l’explication, mon jutsu devait permettre à la base à emprisonné mon adversaire dans un champ électromagnétique. Mais mon utilisation ici était tout autre, je devais d’abord stopper le flux de lave qui fonçait dangereusement de moi. Pour cela je me suis souvenu que le Yoton était une capacité donné au ninja qui avait réussi parfaitement à lier le Katon et le Doton. Mon seul avantage ici était que mon affinité Raiton prendra le dessus sur celle de Doton. Pour cela j’allais faire circuler plus de chakra électrique pour fixer celui de mon adversaire en passant par sa lave.

Cette technique fonctionna, la lave de mon adversaire commença doucement à se figer, me permettant de gagner encore du temps. Oui car s’était le temps qui allait me sauver. Car mon adversaire lui ne s’était pas arrêter de cracher ce liquide mortel vers moi. Ma réserve de Chakra n’était plus énorme et j’espérais que celle de mon adversaire avait subi une grosse perte par cette attaque. Je ne pouvais pas me permettre de prendre le risque. Il voulait que cela se finisse, ce sera bientôt le cas. Dans une charge ultime je fonçai sur mon adversaire, en faisant cela, je marchais sur ce sol ardent, certes refroidit mais encore assez chaud pour tuer celui qui s’y tarderait de trop. J’avais aussi concentré à nouveau mon chakra dans mes pieds pour d’une part me protéger mais aussi gagner de la vitesse afin de me rapprocher du Jonin d’ Iwa.

« Torudo Raitonin »


Voici donc mon ultime attaque, des éclairs qui sortir de mes mains que je pouvais diriger à ma guise sur une distance de quarte mètres. Et il n’y avait qu’une seule cible : Girachi. Celui-ci ne pouvait esquiver cette attaque. J’avais compté sur l’effet de surprise afin de réussir dans ce but. Et en effet, les éclairs bien que mon adversaire les avait vus venir n’a pu éviter cette attaque. Il fut propulsé, lâchant un dernier flux volcanique, il s’arrêta et tomba un peu plus loin. Quant à moi je tombai net dans celui-ci. Il n’aurait fallu quelques secondes pour que je finisse carboniser. Mais je me rendis compte ce jour que là que le cerveau humain ne pouvait pas transmettre une douleur aussi atroce. De ce fait, j’abordai un sourire. Comme quoi la nature fait bien les choses mais le destin était une force très surprenante. Car ce qui me sauva la vie fut à nouveau mon vieux compagnon qui me sortit de ce piège mortel.

Je ne suis donc pas mort ce jour-là, mais ce combat me laissera de vieux souvenirs. Une cicatrice sur les bras et une sur le visage d’une brulure importante qui me fallut deux jours d’hôpital avec mes meilleurs médecins de Kumo. Ainsi que les soins de ma tendre et douce Tsubaki Yume. J’ouvris alors les yeux et je me trouvai à quelques mètres de mon adversaire qui semblait lui aussi se remettre de ses émotions. Nous nous levâmes tous les deux, nos corps encore fumant de nos attaque. Je le regardai avec un sourire. Et les paroles qui vont suivre étaient accompagnées d’une approche amicale dans le but d’une poignée de main. Je pris me souffle et je commençai.

« Je suis fier d’avoir combattu avec vous Girachi D’Iwa. Votre puissance sera bientôt celle d’un Kage. Nos relations ont toujours été compliquées depuis des années et je n’ai jamais réussi à faire changer d’avis ce vieux Oiki-sama. Si un jour nous devrions encore combattre l’un près de l’autre. Je jure ici que je souhaiterai être à vos côtés. C’est une époque sombre mon ami… J’ai le pressentiment que les choses iront plus vite que ce que je l’espère. En tout cas je rentrerai chez moi avec la satisfaction d’avoir rencontré un grand ninja. J’espère que nos chemins se recroiseront un jour et que vous serez devenu quelqu’un de grand pour votre village. Je vous le dis ici, Kumo reconnaitra votre nom avec respect. Il est temps pour moi de partir, ne vous inquiété pas je ne violerai plus les traité de paix de nos ancêtres. Ce lieu restera inconnu et interdit à ceux qui en auront connaissance, pour la paix. »


HRP:
Spoiler:
 

_________________
Tout ce que tu as à savoir sur moi, Invité, se trouve ici.

Prend garde cependant à ne pas te faire capturer, car celui qui te torturera, ce sera moi !
Fondateur | Leader de Kyuuseishu
Fondateur | Leader de Kyuuseishu



Nombre de Messages : 2297
Localisation : En Enfer
Nindô : Créer un monde de paix.
Date d'inscription : 29/12/2010



Passeport Ninja
Grade: Jônin
Points d'Expérience:
50/1000  (50/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Un duel au hasard pour deux ninjas qui s'ennuient. [Onizuka VS Girachi]    Mar 7 Fév - 12:45
  • Analyse du combat : Que dire ? Le RP est plaisant à lire, il n'y a presque pas de fautes dans vos posts et s'il y en a elles ne gênent pas à la compréhension du texte. Pour une fois, les deux Ninjas ne se tabassent pas à mort et restent raisonnables quant à l'utilisation des Jutsus. De plus dans ton dernier post Onizuka, les images illustrant les techniques utilisées facilitent la lecture. Ensuite P'pa tu sais bien que j'ai jamais grand chose à dire, les tournures de phrases sont sympathiques et tu es resté assez modeste au niveau de l'usage de ton chakra.

    PS : J'attends un MP d'Oni pour savoir si je dois donner de l'XP ou pas...

_________________


Je déteste la guerre, les armes et l'injustice mais malgré tout, j'aime ce monde et je continuerai de croire en mes idéaux.



Nombre de Messages : 78
Localisation : A Iwa
Nindô : Comme la terre est nécessaire à la vie, le Tsuchikage est la base de la montagne de roche. Mon rôle est de faire en sorte que jamais la base ne cède.
Date d'inscription : 14/05/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
135/1000  (135/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Un duel au hasard pour deux ninjas qui s'ennuient. [Onizuka VS Girachi]    Dim 12 Fév - 8:41
Je poste pour dire que pour moi tu peux donner l'xp. Je devais poster pour conclure mais là je suis en panne d'inspiration donc c'est finish en ce qui concerne Gigi. ^^
Fondateur | Leader de Kyuuseishu
Fondateur | Leader de Kyuuseishu



Nombre de Messages : 2297
Localisation : En Enfer
Nindô : Créer un monde de paix.
Date d'inscription : 29/12/2010



Passeport Ninja
Grade: Jônin
Points d'Expérience:
50/1000  (50/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Un duel au hasard pour deux ninjas qui s'ennuient. [Onizuka VS Girachi]    Dim 12 Fév - 9:48

  • Très bien, ce sera donc +6XP pour vous deux étant donné qu'il s'agit d'un combat amical sans beaucoup d'enjeu, félicitation =)

_________________


Je déteste la guerre, les armes et l'injustice mais malgré tout, j'aime ce monde et je continuerai de croire en mes idéaux.
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Un duel au hasard pour deux ninjas qui s'ennuient. [Onizuka VS Girachi]    
 

Un duel au hasard pour deux ninjas qui s'ennuient. [Onizuka VS Girachi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Arène :: Duels-