« Ceux qui ne respectent pas les règles sont considérés comme des moins que rien mais ceux qui abandonnent leurs amis sont encore pires. »
 

 Onizuka: Mission de rang A : Conflits à l'horizon [Fini.]




Nombre de Messages : 492
Nindô : Vivre pour enseigner.
Date d'inscription : 25/02/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
314/1000  (314/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Onizuka: Mission de rang A : Conflits à l'horizon [Fini.]   Ven 11 Mar - 9:46
Spoiler:
 

Une mission vers la mort...

« Vous vous foutez de moi ?!! »


Mon poing alla s'écraser sur la table de bureau du Raikage. Je le regardais droit dans les yeux, cette mission n'était pas normale, qu'est ce qui se passait ? Je devais aller tout seul dans ce repère, ils savent très bien que je risque d'être tué. Pourtant, ils m'en envoient seul... Mais qu'est ce qui m'arrive... Ce sentiment... La peur ? Serait-ce la peur qui me rend dans cet état ? Non, je ne veux pas laisser un sentiment passé au dessus de ma voie. Mais tout de même je ne comprenais pas pourquoi c'était à moi de partir pour une mission vers la mort. Je m'allumai une cigarette, le Raikage me regarda fixement, peut être voulait-il que je ne fume pas dans son bureau, mais bizarrement il ne fit aucun commentaire. Je m'excusai pour mon comportement et je demandai plus d'informations pour pouvoir réaliser la mission. La Raikage m'envoya vers une équipe d'Anbu qui avait réussie à réunir des informations sur leur repère et leurs membres. Mais c'était qui ces types au juste ? Je me souviens avoir lu un livre sur eux et des avertissements de mon maitre, mais à part ça...

Je passai le reste de ma journée à étudier avec le service spécial les anciennes missions qui avaient données toutes ces sources. Je devais être sur de moi, malheureusement, on ne connaissait rien de l'intérieur de leur repère, les seuls qui y sont entrés ne sont jamais ressortis, ce n'était pas vraiment très rassurant. Un anbu prit le temps de rester avec moi afin de m'expliquer pourquoi moi et les façons de procéder afin de réussir cette mission. J'avais simplement la journée pour me préparer, c'était peu comparé à l'ampleur de la chose. Je demandai au gars s'il voulait bien m'accompagner pour la mission, car j'avais du mal à m'imaginer de la réaliser tout seul, mais celui-ci refusa. Je ne voulais pas entendre les raisons, mais celui-ci me promis qu'il serait présent à Iwa pour mon retour.

Le Soleil commençait doucement à disparaitre, j'avais envie de profiter de cette soirée. Je quittai les bureaux de la tour du Raikage et je me baladais dans Kumo, j'avais le sentiment étrange de ne plus jamais revoir ce village. Je comptai aller au restaurant comme tous les soirs, mais cette histoire m'avait coupé la faim. Je tirai lentement sur ma cigarette, prenant le temps de savourer chacune des bouffées de tabac, car demain je n'aurais pas le droit de me faire repérer par une chose si futile. J'arrivais devant ma maison, je m'installai sur le toit afin de méditer pour demain. Je devais penser à plein rien, je devais faire plus qu'un avec les éléments afin de recharger correctement mon chakra.

Ma méditation dura une bonne partie de la nuit, je sentais le vent sur ma peau, je respirai à plein poumon très lentement. La nuit était bientôt terminée, il me fallait une bonne journée de course avant d'arriver à leur repère. J'ouvris les yeux, après un grand soupire je filai à la vitesse du vent vers ma destination. Je n'avais plus droit de penser à autre, mon seul objectif était ma mission, peut importe si je devais y laisser ma vie. Cette mission devait être cruciale pour l'avenir de notre village. De plus, il semblerait que celui-ci serait signe d'une alliance avec Iwa, le village en avait certainement besoin. Je filai d'arbres en arbres, passer la frontière du pays, il ne me restait plus beaucoup de chemin à faire. Le pays des rivières était devant moi et l'Akatsuki n'était pas loin non plus. Une fois les documents en ma possession, je devais filer tout droit vers Iwa. Je m'approchai de la position que l'on m'avait mentionné je devais rester à distance et observer de loin.


“ Kuchyiose no jutsu, Kirikiri no Mai !”

Mon furet apparu, je lui expliquai que j'avais besoin de lui. Je l'envoyai devant le repère afin qu'il me donne des premières infos sur la situation. Un homme gardait l'entrée, celle-ci était ouverte. Une grosse pierre semblait servir de porte, si celle-ci se referme, j'aurais beaucoup trop de mal à y entrer. J'allais devoir faire vite et intelligemment... J'affichai un sourire, je n'avais plus d'autres choix, je regardai mon furet et je l'envoyai vers l'homme qui gardait la porte. Après un moment, on l'entendu crier et jurer après mon furet. Il l'avait très certainement mordu et s'était enfuit. Je regardais l'homme le suivre, finalement ce serait plus facile que prévu... Je fila à une vitesse incroyable dans le repère. Les documents, je devais vite les trouver. Je profitai tout de même pour observer l'intérieur, cette statue étrange avec plein d'yeux, cette caverne n'avait pas vraiment de décoration. Il y faisait froid et lugubre. Je n'avais qu'une envie ; trouver ces documents et sortir. C'est alors que dans une petite pièce, j'aperçus enfin ces fameux documents. Afin de les prendre et de m'enfuir, je créai une illusion afin d'en faire une copie presque parfaite. Je devais ensuite faire en sorte que ce document ne soit pas en ma possession. C'est alors que j'invoquai l'un de mes loups de kunai. Je lui remis le document dans la bouche et le fit disparaitre avec lui. Il fallait maintenant que je sorte sans me faire tuer. Je pris une grande respiration et je me mis de nouveau à courir vers la sortie.

« Tu aurais du rester à l’intérieur, tu serais mort moins vite shinobi de Kumo… »

Un type habillé d'une longue robe noire au nuage rouge se trouvait juste devant moi. Le signe de son bandeau est troublant : il ne possède que trois barres qui avaient été barré avec un Kunai, de ce fait, son village est inconnu. Il est pourvu d'un chapelet et d'une faux à trois lames qu'il trimballe avec lui, sur l'un de ses doigts de la main droite, il possède une bague avec un signe qu'il m'est inconnu. C'était donc mon adversaire pour ce combat, mais pour le moment, je voulais l'éviter. Si je pouvais jouer cette carte, ce serait beaucoup plus avantageux pour moi.

« Et bien, figures toi que je ne sais pas où je suis, j'ai reçu un gros coup et... »


« Silence ! Saches que le mensonge est blasphème ! Je suis Hidan et je détruis le blasphème, prépare toi à mourir ! »


Bon, c'est raté pour essayer de le berner, je devais m'en douter... Je m'allumais une cigarette histoire d'avoir un peu le style si je devais mourir. Mais je n'eus pas le temps de tirer une bouffée que je reçus déjà un premier coup de sa faux. Je saignais déjà énormément, Hidan se jeta sur moi et commença à boire mon sang. Je le repoussai avec l'une de mes attaques ; Raiton Torudo Raitonin. L'homme fut projeté plus loin, électrocuté par ma technique. Je voulais fuir, mais mon honneur m'en empêchait. Je me relevai péniblement, ma blessure saignait déjà beaucoup trop et ma technique m'avait aussi affecté. Je devais m'assurer que ce type ne me suit pas ; mais je devais aussi m'éloigner de cet endroit, il ne fallait pas que je tombe sur d'autres type dans son genre. Je regardai l'homme avec un sourire provocateur.

« Viens dehors, on va s'amuser ! »

Je filai en direction de la sortie, j'entendis Hidan hurler après moi, il était déjà certainement relevé et derrière moi. Je filai le plus vite que je pouvais et je réussis à sortir du repaire. Malheureusement, ce type était beaucoup plus rapide que moi. Il planta une nouvelle fois sa faux en moi, juste dans mon dos. Je devais réagir et vite, je crachai du sang, ce type m'avait pas raté. Je formai des signes avec mes mains.


« Purazuma Booru !!! »

Mon corps fut entouré d'un champ électrique, la faux de l'homme était en métal et il la tenait fermement dans ses mains. L'homme hurlait, la puissance de cette technique pouvait causer de graves paralysies, c'était justement mon but. Je retirai la faux de mon dos et l'envoya plus loin. Le type convulsait devant moi. Je le regardai en rigolant et le pris une nouvelle fois par la gorge en lui donnant une nouvelle décharge. Mais cette technique absorbait tout mon chakra et il ne m'en restait presque plus. Je le lâchai, je voulais l'achever, mais je sentais que je devais fuir maintenant sinon lesallaient revenir. Hidan tomba sur le côté, cela me suffisait pour prendre la fuite.

Je pense n'avoir jamais couru aussi longtemps, je ne pris même pas le temps de m'allumer une cigarette. J'étais gravement blessé mais, en vie. J'essayais de compresser du mieux que je pouvais la blessure à mon bras, mais celle qui était la plus douloureuse était celle dans mon dos. Mon corps commençait à se remplir de cicatrices un peu partout, je n'avais pas envie de devenir un monstre difforme. Iwa n'était pas très loin de ma position, je pourrais peut-être me faire soigner là-bas. Le village caché était à portée de vue, une fois arrivé à l'entrée, on me demandait de m'annoncer. Ma seule réponse était une chute contre le sol, j'avais été trop grièvement blessé et je perdis connaissance.


« Onizuka réveiller vous ! »

J'ouvris les yeux, un ninja médecin et le gars des services spéciaux était là. Je me redressai péniblement. Mes blessures ont très bien été soignées, mais il me faudra du temps pour m'en remettre. Mais je demandai à voir le TsuchiKage afin de terminer ma mission. On me demanda de rester clame pour l'instant, mais je n'avais aucune envie de montrer que le village de Kumo était rempli de vieux mous qui ne savaient pas terminer une mission directement. Et je me dirigeai moi-même vers la sortie. On me suivait, je trouvais ça normal puisque je ne n'étais qu'un étranger. On me présenta au Kage du village et j'invoquai mon loup afin de lui remettre le document. On me remercia en disant que ces documents étaient très importants car une guerre se préparait. Je restai inflexible, comme si je savais déjà cette information, mais au fond de moi, l'idée d'avoir pu contribuer à la préparation d'une guerre ne me plaisait pas du tout. Il me remit un autre document scellé à destination du Raikage, surement l'assurance que ma mission a été accomplie. Je le saluai et fit demi-tour pour rejoindre la sortie. A l'extérieur, l'Anbu m'attendait. Je le regardai en poussant un soupire.


« Rentrons chez nous… Le village va avoir besoin de nous mais évitons le pays des rivières cette fois-ci ! »

_________________
Tout ce que tu as à savoir sur moi, Invité, se trouve ici.

Prend garde cependant à ne pas te faire capturer, car celui qui te torturera, ce sera moi !



Nombre de Messages : 1013
Localisation : Hôpital psychiatrique de Konoha
Date d'inscription : 07/01/2011



Passeport Ninja
Grade: Genin
Points d'Expérience:
50/1000  (50/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Onizuka: Mission de rang A : Conflits à l'horizon [Fini.]   Ven 11 Mar - 13:51
    Mission validée avec + 31 XP : Bon déroulement de la mission, j'ai trouvé sympa le fait de combattre Hidan en utilisant du Raïton contre sa faux, ce qui te permet de le semer sans pour autant parvenir à le vaincre, ce qui serait quasiment impossible du fait de son immortalité. Sinon, aucunes fautes de remarquées et une seule faute de frappe à peine de trouver x) Continue sur cette lancée jeune Jônin de Kumo ;D
 

Onizuka: Mission de rang A : Conflits à l'horizon [Fini.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Akatsuki :: Caverne-