« Ceux qui ne respectent pas les règles sont considérés comme des moins que rien mais ceux qui abandonnent leurs amis sont encore pires. »
 

 L'aveugle [Mission de rang "D"]

Konoha no Shinobi
Konoha no Shinobi



Nombre de Messages : 25
Localisation : Perdue dans mes pensées.
Date d'inscription : 09/01/2011



Passeport Ninja
Grade: Genin
Points d'Expérience:
65/1000  (65/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: L'aveugle [Mission de rang "D"]   Sam 29 Jan - 12:26
C’était sur le chemin une journée particulièrement étrange que j’engageais le pas en direction d’un bâtiment de Konoha. J’étais chargée de redonner le goût de vivre à un jeune adolescent privé de la vue. Il devait vraiment souffrir, le pauvre. Être rejeté pour si peu par sa famille, ce devait être une sensation étrange, que je comprenais cependant très bien. J’ouvris doucement la porte du bâtiment qui m’avait été désigné. Cette petite maison à moitié détruite ne semblait plus en état de tenir. On aurait dit qu’un seul coup de vent pouvait la faire disparaître, mais pourtant elle tenait le coup. Lorsque je fusse entrée, je ne vis qu’un jeune homme promptement assis sans rien faire. Il avait l’air démoli aussi, un peu comme sa maison. Je m’approchais alors timidement de cet être étrange aux lunettes fumées.

-Heu… bonjour?

Il ne sembla même pas surpris. N’avait-il donc pas peur de quelqu’un qu’il ne connaissait pas pour le moins du monde, et qui entrait dans sa maison sans rien dire? Enfin, mon but n’était pas de lui procurer le moindre sentiment de peur, loin de là, mais de là à ne pas se soucier de quiconque entrant chez soi me semblait un peu trop vite avancé.

-Vous devez sans doute être une de ces ninjas qui viennent pour me voir encore, n’est-ce pas?

Il m’eût adressé la parole sans aucun détournement de tête. Il semblait s’être déjà habitué à la vie des gens aveugles.

-Heu… oui mais… pourquoi « encore » ? , lui avais-je demandé.

-Cela va faire trois fois cette semaine que des gens viennent me voir sous prétexte qu’ils ont une mission ; celle de me redonner le sourire. Je trouve ça vraiment débile.

Je lui adressai un sourire hésitant. N’empêche que j’avais beau avoir l’air de ce que je voulais, il ne pouvait pas me voir.

-Vous savez, j’ai trouvé ça débile moi aussi, en premier lieu…

Il semblait avoir décelé un je-ne-sais-quoi qui l’intéressait dans mes paroles précédentes. Pourtant, je n’avais fait qu’exprimer le fond de mes pensées…

-Quand je suis triste, personne ne vient me réconforter, et puis un jour je retrouve le sourire tout seul. Je trouve cela étrange de devoir intervenir dans la personnalité de quelqu’un… si je ne m’abuse, je trouve peut-être même cela un peu contradictoire.

Il ne m’adressa aucune parole de plus, mais acquiesça d’un « oui » de la tête. Bon… je ne pouvais pas quitter cette maison sans avoir accompli ma mission. Mais j’avais beau être nulle en ce qui concerne les sentiments des autres, je pouvais au moins essayer de trouver quelque chose qu’il lui plairait de faire. Pourtant j’avais beau réfléchir, je ne trouvais rien qui puisse susciter son attention en ce moment.

-Ah… vous ne devez sans doute pas avoir remarqué, mais votre maison est dans un sale état…

-Bien sûr que non, je ne remarque pas, vous ne saviez donc pas que j’étais désormais aveugle depuis des mois!?, fit-il en se prenant la tête entre les deux mains, d'un air découragé. Je ne peux rien faire sans être voyant… je crois que ça ne vaut plus la peine…

Je réfléchis un moment, et lorsque j’eus poussé un léger soupir, je me décidai enfin.

-Bon, je vais m’occuper de tenir votre maison en état…bénévolement, avais-je répliqué.

-Mais, vous n’y gagnez rien,non?

-A-t-on vraiment besoin d’une raison pour aider quelqu’un?

Il se tût, et je pense que mes phrases lui avaient déjà un peu remontées le moral. Pendant ce temps, je lui tendis un livre.

-Tenez, c’est du braille. J’ai pris soin de l’acheter avant de venir vous rendre visite!

Je crois qu’il ne semblait pas sourire, mais plutôt surpris. Après tout, peut-être qu’il ne s’attendait pas à ça. J’avais pris bien soin de tout remettre en place les objets qui traînaient ici et là dans sa demeure, pendant que celui-ci lisait attentivement son livre. J’espérais seulement que cela lui plaise. De plus, cette journée là je me découvris des talents en rénovations. J’eus droit à des courbatures un peu partout à force de tout rafistoler. Je pris même le temps de mettre un peu d’ordre dans ses armoires, sa penderie… bref, la maison fût rapidement apte à y revivre en quelques heures. J’étais décidément épuisée, et je vins me rasseoir aux côtés de l’adolescent.

-Au fait, je ne vous ai pas demandé. Quel est votre nom?

-Hirako.

-Je vois… enchantée, je m’appelle Mizuiro. Mizuiro Hasu. Désolée de ne pas m’être présentée plus tôt, mais je crois que si je l’aurais fait, votre maison vous serait déjà tombée sur la tête…ahah.

-C’était si affreux que ça?

-Nah… Mais c’était tout de même dangereux.

-Je peux vous poser une question?

-Oui bien sûr, mais arrêtez de me vouvoyer je vous en prie.Vous avez environ le même âge que moi!

-Oh, je vois. Enfin, pourquoi fais-tu tout ça pour moi? C’est l’Hokage qui t’as demandé tout ça?

-Non bien évidemment. J’étais seulement chargé de vus redonner le sourire. Cependant j’ai toujours su que dans un environnement convenable, on était plus heureux, voilà tout. Et puis, je vous trouve un tantinet chanceux, dans votre handicap.

-Pardon!?

-Oui bien sûr! Être aveugle a de certains avantages, comparé aux autres handicap possiblement aqcuis.

- Avantages? Mais lesquels!?

-On ne voit que ce que l’on veut voir. On ne peut pas voir tout ce que le monde endure… les guerres, le sang… plus jamais vous n’auriez à voir ces visages horrifiés qui ne veulent pas se battre. Nous vivons dans une époque où ce genre de choses ne peuvent être mises de côté. En revanche, pour vous, il vous est parfaitement possible de ne pas penser à tous les côtés sombres de ce monde…

Il semblait réfléchir. Je crois que mes paroles l’avaient un peu aidé. Pourtant, Hirako ne semblait pas s’en réjouir pour autant.

-Écoutez… le livre que je vous ai apporté, il vous a plu?

-Oui, bien sûr.

-Vous vous êtes imaginé pleins de situation qui s’y sont produites, pas vrai?

-Oui.

-Alors chaque semaine, je viendrai vous rendre visite. Je vous apporterais un livre de la bibliothèque de Konoha, que vous lirez attentivement. Le fait d’être aveugle possède plusieurs avantages, mais celui qui soit le plus réjouissant, à mon avis, et celui que vous pouvez vous imaginer les choses comme vous voulez qu’elles le soient. Vous n’avez pas besoin de voir la triste réalité du monde en face. Vous vivez dans votre propre monde…

Je crois qu’il semblait désormais s’être remis sur pied peu à peu. Le fait qu’il ait eu droit à un peu de compagnie l’avait sans doute rendu heureux. Si je venais le voir régulièrement toutes les semaines, je crois bien qu’un jour, il arrivera à voir le monde à sa propre façon, comme bon lui semble.

Spoiler:
 
Konoha no Shinobi
Konoha no Shinobi



Nombre de Messages : 25
Localisation : Perdue dans mes pensées.
Date d'inscription : 09/01/2011



Passeport Ninja
Grade: Genin
Points d'Expérience:
65/1000  (65/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: L'aveugle [Mission de rang "D"]   Lun 7 Fév - 13:15
Encore aujourd'hui, je me levai tôt pour aller voir mon nouvel ami Hirako. Ce jeune homme devenu aveugle avait perdu la joie de vivre, mais je tâcherais de lui redonner de plein gré. Après tout, si la cécité peut empêcher quelqu'un de vivre dans notre monde correctement, elle ne l'empêcherait sûrement pas de le faire vivre dans son propre monde à lui. Je tâcherai de tout faire pour le rassurer, et lui dire sans cesse que notre propre monde peut être bien plus beau que celui qui se trouve devant nos yeux... Étant rêveuse comme je suis, je ne crois pas avoir aucune difficulté à lui transmettre mes idéaux. J'espérais qu'il aille vite mieux.

J'entrai aisément dans l'entrée de la petite maison entre deux blocs appartements. Décidément, il n'avait pas beaucoup de kilomètres carrés sur son terrain. Mais au fait, à quoi cela servait-il, s'il ne sortait pas dehors? J'allais m'occuper de ça... aujourd'hui.

-Hello Hirako!

-Ah, Salut Mizuiro... pourquoi reviens-tu?

Il avait su développer son sens de l'audition d'un manière fulgurante, après être devenu aveugle. C'était un réflexe paradoxalement automatique du cerveau humain. Je trouvait cela fascinant.

-Tu as déjà oublié ce que je t'ai dit hier? Je t'ai rapporté un autre roman. Le tome deux de celui que tu lisais. Par contre, aujourd'hui, on va sortir...

-Quoi? Dehors!? En... en dehors de ma maison!?

-Hm hm, c'est exact.

-Mais je n'y verrai rien du tout! Et j'ai peur de percuter quelqu'un ou...

Je vins m'asseoir près de lui en mettant sa main dans la mienne.

-Je vais te guider, ne t'inquiètes pas!

Il ne disait rien, et semblait assez angoissé. Sortir dehors alors que l'on ne voit strictement rien, c'était un peu nul et pas très réjouissant. Seulement, il faisait beau aujourd'hui, et le soleil ravissait chaque recoin sombre du village. La chaleur de l'étoile de feu géante se trouvant au-dessus de nos têtes était équilibrée par une petite brise de vent frais. Je sentais Hirako qui tremblait et ne semblait pas très enjoué à l'idée de sortir dehors. Nous marchions en ligne droite en divaguant ici et là dans les multiples ruelles de Konoha. Il faut bien croire que ce qui me semblait très normal à moi semblait pourtant lui insuffler tout le strss du monde.

-Tu as peur?

-Non... fit-il en niant les faits.

-Hey, Hirako, dis-je en serrant un peu plus sa main dans la mienne. Ne t'inquiètes pas...

Je le vis rougir un peu. Il ne devait pas avoir pris confiance de sa propre gêne. Je trouvais ça mignon.

Nous avons parcouru les rues divergentes du village pendant plus de deux heures. Faire un peu d'exercice et lui faire prendre l'air ne lui avait procuré que du bien. Même que, je crois qu'il se sentait un peu mieux. Prendre l'air et me changer les idées avait toujours été pour moi une source de bien être. Nous n'avions pas dit un mot durant la promenade, sauf peut-être lorsque Hirako était angoissé, mais ça avait été plutôt silencieux en grande partie du temps. Lorsque nous fûmes de retour, je lui servis un grand verre d'eau et nous nous mirent à écouter un peu de musique, bien confortablement assis.

-Mizuiro, je te repose encore la question.. pourquoi fais-tu tout ça pour moi?

-Mais... je t'ai dit que...

-Ne me parle pas de tes raisons pour aider et toutes ces excuses pourries s'il te plaît. Sérieusement, dis-moi ...?

Je soupirais un grand coup.

-Écoute, ça m'énerve juste de savoir que... des gens peuvent être tristes et vouloir cesser de vivre parce qu'il y a des malheurs qui leurs arrivent. Je sais à quel point c'est difficile d'être séparé de sa famille , crois-moi.... et puis, si je viens te voir, c'est parce que j'apprécies ta compagnie... j'aime bien passer du temps avec un ami...

J'eus dit mes derniers mots à voix basse, comme si je ne voulais pas qu'il les entendent.

-Un ami?

-Heu... oui...

Je fûs gênée énormément. Comment avais-je pu avancer de tels propos? Je me trouvais idiote comme tout.

-Heureux de savoir cela. Moi aussi tu sais, je te considère comme une amie.

Mon regard s'illumina un peu, et je fusse infiniment surprise.

-Alors... c'est d'accord, si je viens te voir une fois par deux semaines? Je dis bien deux semaines car parfois j'ai quelques missions ici et là.

-Oui.

Nous nous quittâmes sur cette petite note de joie et de réconfort psychologique. Deux mois plus tard, il avait rencontré une fille dont il était tombé amoureux, et elle vint emménager avec lui pour l'aider. Je n'avais donc plus besoin de revenir le voir, mais je venais quand même faire un tour de temps en temps, juste pour passer. J'était heureuse d'avoir rendu quelqu'un heureux ne serait-ce qu'une courte période de temps dans sa vie... pour l'aider à être heureux le restant de ces jours.

Spoiler:
 
 

L'aveugle [Mission de rang "D"]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Hi no Kuni - Konoha Gakure no Satô :: Avenue du Commerce-