« Ceux qui ne respectent pas les règles sont considérés comme des moins que rien mais ceux qui abandonnent leurs amis sont encore pires. »
 

 La naissance de CK-706

Konoha no Shinobi
Konoha no Shinobi



Nombre de Messages : 89
Date d'inscription : 28/06/2012



Passeport Ninja
Grade: Genin
Points d'Expérience:
50/1000  (50/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: La naissance de CK-706   Ven 29 Juin - 5:41
Ma phase de méditation terminée, je décidai de quitter le domaine de mon clan pour me rendre sur les terres qui m'étaient encore étrangères. Moi, Kazuko Ryuuseigun, je n'aimais pas rester dans l'ignorance, l'une de mes raisons de vivre est d'approfondir un maximum mes connaissances sur ce vaste monde avant que la mort ne m'emporte à mon tour. Tel un Shinobi de renommée, j'avais déjà forgé mon Nindô malgré le fait que je ne sois qu'un aspirant. Oui, ma soeur était certes Chûnin mais même avec une partie de mon métabolisme greffée en moi, j'ai dû tout reprendre à zéro, sans l'aide de personne. Il est vrai qu'à part ma génitrice, personne n'est au courant de l'affaire dramatique qui a touché notre famille, la disparition soudaine de Satake et d'Izue Ryuuseigun n'a vraisemblablement touché personne, pas que je m'en plaigne mais bon. Après m'être emparé des pouvoirs de ma soeur, de nouveaux choix s'étaient offerts à moi, je n'avais pas choisi la voie la plus obscure, je n'étais pas encore assez puissant pour ça et puis, je ne pouvais pas abandonner Mère ainsi.

« Mère, je sors aujourd'hui et demain. Dites à Yoru-san de garder le domaine jusqu'à mon retour. »

Cette dernière me répondit d'un simple hochement de tête, j'enfilai alors rapidement un kimono propre et m'empressai de sortir par l'entrée principale où je croisai l'ancien petit-ami de ma soeur, très peu bouleversé par les évènements contrairement à ce que j'avais imaginé. Finalement, peut-être que dans sa folie, Père avait eu raison au sujet de Jin...Tout ce qui l'intéressait chez Izue, c'était le sang qui coulait dans ses veines, le noble sang des Ryuuseigun. Mais qu'importe, aujourd'hui toute forme de pouvoir lui sera refusée, je n'avais donc pas à m'inquiéter à son sujet et je pouvais donc m'occuper de mes divertissements pour une fois. Jamais je n'avais oublié la discussion que j'avais entretenue avec Mère à mon jeune âge, celle où nous parlions d'étoiles tard dans la nuit. J'avais depuis, toujours eu un lien très fort avec ces corps célestes qui restaient encore une grande part de mystère pour nous.

Depuis mes sept ans, je me rendais donc régulièrement sur les archipels surélevés appartenant au territoire du pays de l'eau pour observer les étoiles dans toute leur splendeur lors de ces nuits dégagées d'été, là où le ciel bleu nous projette dans des rêves démesurés. La journée, je m'adonnais à une autre activité qui me passionnais : la pêche. Comme je n'emmenais jamais de provisions, je comptais donc sur la pêche pour me nourrir le temps que je restais sur les lieux. Les six heures qui me séparaient de la nuit étoilée que j'attendais tant s'écoulèrent à une vitesse phénoménale, j'étais sur le point de m'installer confortablement dans l'herbe humide pour admirer le ciel quand je sentis une présence derrière moi. Au début, je ne m'inquiétai pas, je pensais que je n'étais pas l'objet de sa visite mais je la ressentais de plus en plus intensément. Je me relevai donc et fis face au vieillard qui me fixait depuis une dizaine de minutes maintenant.

« Qu'est-ce que tu veux ? Et t'es qui au juste ?
- Je me prénomme Gen, je fais partie d'une organisation de déserteurs infiltrée un peu partout dans le monde Shinobi. Notre but et d'acquérir la paix dans le monde en rassemblant un maximum de personnes dans notre camp. Nous en savons déjà beaucoup sur toi Kazuko Ryuuseigun, et ta candidature nous intéresse.
- Hahaha...Mais que savez-vous donc sur moi ? Je suis un simple aspirant Ninja, fichez-moi la paix ! Je n'ai pas le pouvoir que vous convoitez, vous feriez mieux d'aller voir ailleurs avant que je ne vous tue stupide vieillard.
- Tu as tué ta soeur dans le but de s'emparer de ses pouvoirs, tu as aussi tué ton père pour qu'il taise la raison de l'obtention de ces derniers...Je me trompe ? Ton clan est condamné à une lutte intérieure par ta faute de toute manière.
»

Il me fit ensuite signe de me retourner pour voir le ciel, une étoile tomba...Je la reconnu tout de suite, c'était celle de mon oncle, comment pouvait-il savoir autant de chose à mon sujet ? Non, ce n'est pas que j'ai peur - après tout je n'ai plus de sentiments - mais se pourrait-il qu'il puisse répandre la vérité sur moi ? Je me retourne vers lui et lui saute dessus, il esquive...Plutôt rapide pour un simple vieillard, Gen hein ? J'en ai jamais entendu parler.

« Pourquoi devrais-je me soumettre à vous ?
- Le processus que tu as utilisé pour voler les pouvoirs à ta soeur est encore incomplet, en travaillant pour nous tu pourrais gagner de l'argent en plus pour continuer tes recherches. Ton prix à payer est cher, tu sais très bien que tu ne pourras pas utiliser ton pacte éternellement...
»

Oui...Le sang de ma soeur n'est pas éternel, un jour ou l'autre il faudra que je trouve quelque chose pour le remplacer, mais en attendant je ne m'avoue pas vaincu ! S'il veut me prouver qu'il a les moyens de m'aider, il faudra qu'il me batte ! Même si je ne suis qu'un simple Genin, je sais qu'Izue peut m'aider dans les moments difficiles, même si je l'ai tuée...Je sais qu'elle m'a toujours aimé, ma petite soeur. Je me mets à composer quelques mûdras sous le regard lassé de mon interlocuteur qui semble attendre que je l'attaque, je suis tellement frustré...Qu'un adversaire semble s'ennuyer face à moi ! Chakra chargé au maximum dans toutes les cavités, je n'ai plus qu'à lancer l'offensive désormais. Une boule de foudre de taille moyenne apparaît entre mes mains tandis que je ressens les pulsations de mon coeur à travers mon sang bouillonnant dans mes veines...

« Raïton ! Raikyuu ! »

Je fonce vers lui l'air déterminé, le vieux ne bouge pas jusqu'à la dernière seconde où il me saisit le poignet avec violence et m'immobilise à terre...Merde, pourquoi est-ce que je ne peux plus bouger ? Aurait-il retourné mon attaque contre moi-même ? Dans le noir, je parviens à distinguer un sourire narquois sur ses lèvres, mon expression quant à elle reste toujours impassible, mon rythme cardiaque diminue mais je ne peux toujours pas bouger. Et puis je regarde le ciel une nouvelle fois, une étoile filante apparaît, encore quelqu'un de ma famille est mort, quel massacre se produit donc en cette nuit de Juin ? Mes yeux se tournent alors vers Gen, y aurait-il des membres liés à son organisation dans ma propre famille ? Des traîtres ? Je veux découvrir tous ces mystères...Pour cela, je n'ai pas le choix.

« Très bien, j'accepte d'intégrer votre confrérie...Quelles sont vos conditions ?
- Tu porteras désormais un nom de code...CK-706, tu forgeras ta propre réputation au fil du temps. En attendant, continue de travailler pour Kiri et transmets-nous des rapports réguliers sur ce qu'il se passe ici.
»

Ici commence une nouvelle route pour moi, je bataille maintenant pour trois fronts : mon clan, mon village et cette organisation. Je n'ai pas encore déterminé qu'est-ce qui semble le plus important à mes yeux, mais je pense qu'il est futile de le faire, je ne ressens plus vraiment grand chose, mon coeur s'est asséché et refuse totalement de m'indiquer une quelconque préférence. Le vieillard s'approche de moi et me donne un choc électrique qui me permet de reprendre le contrôle de mon corps, il est inutile de lutter plus longtemps contre lui...Je sais maintenant qu'il est fort et qu'il va falloir que je m'améliore si je veux un jour le renverser pour prendre sa place. C'est là que je réalise que Père était vraiment une daube contrairement à ce qu'on essayait de me faire croire.

Bon, je crois qu'il est l'heure de rentrer au domaine, de nombreuses choses semblent s'êtres passées durant mon absence et en tant que futur chef de famille, je me dois d'être sur place le plus vite possible. Je salue rapidement mon nouveau maître, saisit une fiole dissimulée dans mon kimono et y place une seringue à l'extrémité. Ca ne procure ni du plaisir, ni de la douleur...Juste un sentiment de ne plus être soi pendant une fraction de seconde. Je range l'échantillon à son emplacement initial et me dirige vers le domaine des Ryuuseigun. J'ai à peine le temps de franchir le seuil de la porte que j'observe le cadavre de Yoru-san étendu par terre, sur le troisième tatami en partant de la gauche, les traces de sang par terre indiquant qu'on l'a traîné jusque là-bas. Je marche encore un peu pour me rendre dans la cour et une autre surprise m'attend, le corps inerte de mon cousin au milieu du jardin. J'esquisse un petit sourire en coin, il est vrai alors qu'un traître se cache parmi nous...Une réunion de famille s'impose.




 

La naissance de CK-706

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Mizu no Kuni - Kiri Gakure no Satô :: Archipel de Mizu no Kuni-