« Ceux qui ne respectent pas les règles sont considérés comme des moins que rien mais ceux qui abandonnent leurs amis sont encore pires. »
 

 Obayashi Ryuko [ENDED 100%]




Nombre de Messages : 3
Date d'inscription : 20/05/2012



Passeport Ninja
Grade:
Points d'Expérience:
1000/1000  (1000/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Obayashi Ryuko [ENDED 100%]   Dim 20 Mai - 15:34


Watashi wa Obayashi Ryuko desu !




Nom : Obayashi
Prénom : Ryuko
Âge : 21 ans
Sexe : Féminin
Village demandé : Suna
Affinité(s) choisie(s) : Fūton no Jutsu
Grade souhaité : Jônin
Avez-vous lu les règles ?

Techniques :


    __ Techniques de base :

    - Kai : Rupture des illusions basiques.
    - Henge No Jutsu : Technique de métamorphose.
    - Le Bushin : Clonage simple.
    - Kimen Hoku No Gyou : Technique permettant de marcher sur des surfaces verticales.
    - Shunshin No Jutsu : Technique permettant de se déplacer à une vitesse relativement rapide puisqu'il s'agit d'une mini téléportation.


    __ Techniques de niveau GENIN


    Fūton - Reppushō
    Fūton - Suna bokori


    __ Techniques de niveau CHUNIN


    Fūton - Gokūho
    Fūton - Tatsu no Ooshigoto



Description physique : [10 lignes minimum]


    En Japonais, Ryuko signifie : Enfant du dragon. On peut aisément dire que la jeune fille représente bien son nom. Agée de vingt et un ans, son allure respire la fraicheur et l’allégresse. De grande taille, elle est dotée d’une silhouette fine, comparable à celle d’une guêpe. Son teint de porcelaine, et ses bras dont chaque mouvement respire une grâce et une agilité digne d’un shinobi. A l’effigie de la signification de son prénom, un tatouage est gravé sur le bas de son dos signifie « Dragon ».

    Son visage, sous forme de cœur est illuminé de beaux yeux flamboyants d’un bleu azur, où perce constamment une nuance de malice. La couleur de ceux-ci peut varier entre le clair et le foncé selon l’intensité de la lumière qui règne. Suna, étant un village très ensoleillé, la couleur de ses yeux reste le plus souvent focalisée sur le clair. Elle est également dotée d’un large front, masqué le plus souvent par les quelques mèches violettes qui lui retombent sur le visage. Ses joues roses, combinées à sa voix veloutée, lui donnent toujours un air souriant, et heureux. D’apparence, Ryuko respire le bonheur et la paix. C’est une personne dont le visage reste souvent figé sur une seule expression, et qui s’interdit de trahir ses émotions, aussi fortes soient-elles. Ses cheveux sont longs et lisses, d’un couleur assez spéciale. C’est probablement le violet de ceux-ci qui attire le premier l’attention de la personne. La plus part du temps, elle les laisse aux vents, et déteste devoir se les attacher.

    Son Style vestimentaire est des plus basiques, et est le plus souvent peuplé de longues robes fluides qui facilitent les mouvements. Elle porte par ailleurs toujours un sable sur ses épaules, qu’elle utilise en combat au corps à corps et qui peut se révéler fort utile lors de diverses techniques de Futon.



Description psychologique : [10 lignes minimum]



    Durant les années, Ryuko s'est forgée une carapace psychologique impénétrable. Etant encore Genin, elle était une file tout ce qu'il y avait de plus vivante et agitée. Dotée d'un humour vivace, elle entretenait de bonnes relations avec tout le monde. Compréhensive et à l'écoute, tous et toutes la considéraient comme une sorte de confidente. C'était en tout ses qualificatifs, une jeune fille prometteuse.

    Plus les années passaient, et plus elle devenait l'une des genin les plus appréciées à Konoha. Puis elle devint Chunin. puis lui vint l'ambition de devenir Jonin. Tous disaient qu'elle toutes les chances de le devenir. Néanmoins, à la surprise générale, elle rata son examen. Ce fut pour elle un échec total, tant et si bien qu'elle abandonna presque l'idée de devenir Jonin un jour.

    Puis, par un évènement imprévu, elle changea radicalement. (Plus de détails dans l'histoire). Après qu'elle eut raté son examen une première fois, La petite joyeuse Ryuko muta en une jeune femme sombre et ténébreuse. Quand je dis au début qu'elle se forgea une carapace psychologique impénétrable, veuillez le prendre au mot. Joies, peines, douleurs, souffrances, extases, bonheur; rien ne parut plus sur ses traits figés. Ne reste plus qu'une paisible expression de sérénité. Posées, néanmoins impatiente. Sage et réfléchie, Sympathique et serviable à ses heures. Rancunière. La vengeance qu'elle entreprend contre ses ennemis est l'une des plus terribles. Protectrice, qu'on ose s'opposer à elle ou à ceux qu'elle apprécie et on le regrettera amèrement. Finalement, on peut qualifier Ryuko comme une jeune femme de coeur, dont le caractère varie selon les personnes.

Histoire : [20 lignes minimum]


    Je sens les coups s’abattre les uns après les autres, toujours plus forts, toujours plus douloureux. Je me sens impuissante, faible et vulnérable. Que m’arrive-t-il ? Ce n’est pas moi. Je ne suis pas cette personne qui se laisse abattre par les coups. Tout mon corps est en sang, tant et si bien que la douleur de retomber sur le sol dur à chaque fois est presque un moment de répit. Qui est cette personne qui combat avec tant d’ardeur ? J’ai du mal à croire que ce soit mon frère. Il dit vouloir me protéger, m’aider à devenir plus forte, me rendre celle que j’ai toujours rêvé de devenir. « Relève toi Ryuko ! RELEVE TOI ! JE NE VEUX PAS ME BATTRE CONTRE UNE EPAVE AU SOL ! » Je sens les larmes couler, je n’en peux plus. Pitié que ça s’arrête, je ne veux pas, je ne peux pas continuer. « Kiro….Kiro J’abandonne. Arrête je t’en supplie. » Je sens un coup s’abattre en plein sur mon ventre. « Tais-toi Ryuko ! Je ne veux pas t’entendre abandonner ! Relève toi et bats-toi comme la digne fille de tes parents Ryuko ! BATS-TOI »

    Flash Back

    27 Décembre.

    Une nouvelle âme voit le jour. Une âme pure qui vient illuminer un couple de ninjas du village caché du Sable. Chaque créature qui ouvre les yeux pour la première fois sur le monde, apporte avec elle son lot de joie et de déceptions. Nul ne peut présager ce que peut devenir un être. Un ange ? Un démon ? Une personne neutre ? Ou tout simplement quelqu’un de normal. La persévérance et l’affection des parents peut des fois faire toute la différence. Cet être né en ce jour a reçu toute l’affection qu’elle désirait, de la part de ses deux parents. Certes, ils n’étaient pas toujours présents, tous deux Jonins, ils étaient constamment en mission. Mais les moments qu’ils passaient près de leur petite Ryuko étaient de loin les meilleurs moments de la vie de cette jeune fille. Bien souvent, Ryuko passait les longues périodes d’absences de ceux-ci en compagnie de sa grand-mère. « [color=darkseagreen]Dis moi grand-mère. Quand est-ce que papa et maman rentrent ? [ /color] » Souvent, la vieille dame prenait l’enfant sur ses genoux, et se mettait à lui parler aussi sagement qu’à une grande personne. « Oh petite, tes parents sont entrain de se battre quelque part dans les déserts de Suna. Pour protéger l’honneur de notre village et pour te protéger toi et tout les autres habitants. » Ryuko se lançait dans les bras de sa grand-mère et pleurait. « Mais grand-mère j’ai peur pour eux. Dans notre classe, un garçon a perdu ses parents alors qu’ils étaient en mission. J’ai peur grand-mère, tellement peur. » et c’était à ces moments là que cette dernière la prenait dans ses bras et se mettait à lui caresser la chevelure violette. « Ne pleure pas ma petite Ryuko. Quand tu grandiras, tu sauras ce que veut dire être un ninja au service de son village. Quand tu grandiras, tu deviendras toi aussi une grande Jonin, qui se donnera corps et âme pour défendre Suna. Promets moi Ryuko, que toi aussi, tu sera l’une des plus célèbres Ninjas de Suna. » en des moments pareils, Ryuko essuyait ses larmes de ses mains et souriait en regardant la vieille femme avec détermination. « Je te le promets Grand-mère. » .


    Fin du flash Back

    Je t’ai promis grand-mère. Je t’ai promis. Je sens le chakra affluer, je suis apte à me relever. Je croise ce regard, ce regard si froid et si inhumains. Le regard de mon propre frère qui me scrute avec insistance. Il pense que je suis faible ! ça se voit ! Eh bien il va voir ! Je sors un kunai et m’élance vers lui à toute vitesse. Ses mouvements sont rapides, mais les miens sont meilleurs. Je m’apprête à le poignarder, ce coup est pour toi grand-mère. Pour vous papa et maman, je l’achèverais. Je ne suis pas faible, non je ne le suis pas. Que se passe-t-il ? Ma main reste suspendue en l’air, je n’arrive plus à la bouger. Je n’arrive pas à y croire, il l’a arrêtée. Il a arrêté mon attaque, comment ça se peut ? « Tu pense trop avec tes émotions Ryuko, même moi je peux le voir. Bat toi. Haïs ton adversaire. Laisse ton cœur faire son seul travail : battre. Sois une pierre, un monstre s’il le faut. En étant ninja, tu accepte de muter lors d’un combat, dans le seul but de réussir. » Il a raison. Totalement raison, le pire c’est que ce n’est pas le premier à le dire.

    Flash Back

    « Allez ma petite Ryuko, vas-y Bats-toi. » La petite file bougeait lentement, elle ne pouvait se résoudre au fait de blesser son propre père. « Mais papa, je ne peux me résoudre à te blesser, je ne peux pas. », l’homme s’arrêta de se battre un instant, pour s’accroupir au niveau de sa petite fille. « Ecoute Ma belle. En acceptant de te battre, tu mets de côtés des sentiments, tu ne peux pas te résoudre à perdre un combat à case de tes sentiments. Un ninja est froid insensible envers ses adversaires. Un démon contre ceux-ci et un ange avec ses coéquipiers, c’est ça un ninja. Se battre jusqu’à ton dernier souffle, jusqu’à épuiser la toute dernière dose de chakra, mais jamais, jamais perdre. »

    Fin du Flash Back

    « Je ne suis pas faible ! JE NE LE SUIS PAS ! TU A VOIR KIRO ! » Une flamme de détermination brûlai en moi, je la sentais jusqu’au bout de mes doigts. Soudainement, une rafale de vent commença et souffler sur leurs têtes. Peu à peu, les courants se regroupaient jusqu’à la création d’une tornade. D’un geste sec, je la fit s’abattre sur Kiro qui n’eut pas le temps de l’éviter. « Tatsu no Ooshigoto ! GRAND TRAVAIL DU DRAON » Des cris se faisaient entendre de la prison de vent qui encerclaient Kiro, puis soudain, un corps transperça la mur de vent et atterrit plusieurs mètres derrière tandis que la tornade se calmait sous l’ordre de Ryuko. Kiro se releva péniblement, puis sourit à sa sœur. « Tu vois Soeurette, je le savais. Je le savais. Tu as ça en toi Ryuko. Tu es une battante, et à présent, c’est moi qui te le prouverais. »

    ___________________

    Sous les conseils de Kiro, j’obtiens mon examen Jonin après l’avoir raté une première fois. On dit que j’ai bien changé, et ils sont plus d’une dizaine à dire qu’ils regrettent la vieille Ryuko. On dit que Kiro m’avait changé. Je ne lui en veux pas. Loin de là. Eteindre toute émotion lors du combat, ne pas hésiter à écraser son frère de chair et de sang. Se Battre jusque son dernier souffle, sans jamais abandonner. C’est ça être un Jonin. Je ne ressens plus rien, du moins, je n’en laisse plus rien paraître. Ça plait à certains, contrairement à d’autre. Au fond de moi, je suis toujours la petite Ryuko. Néanmoins elle a murit, elle a changé. En mieux.


by Del's

Codeur | Administrateur | Suna No Shinobi
Codeur | Administrateur | Suna No Shinobi



Nombre de Messages : 963
Localisation : Je flâne sur les remparts
Nindô : Je protégerai tout ce que je pourrai dans ce monde. Pour en faire un monde plus juste.
Date d'inscription : 04/01/2011



Passeport Ninja
Grade: Chûnin
Points d'Expérience:
83/1000  (83/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Obayashi Ryuko [ENDED 100%]   Lun 21 Mai - 1:07
Bienvenue sur NNS ! Enfin une kunoichi à Suna ! Smile

On attends la suite, et je valide le code !

_________________
Il n'y a pas besoin de logique pour sauver quelqu'un. Je sauverai donc la paix même si je devais me sacrifier.

Narration :
Mes paroles - *Mes pensées*
Atoichi - Goro - Sokona
Missions effectuées:
 



Nombre de Messages : 3
Date d'inscription : 20/05/2012



Passeport Ninja
Grade:
Points d'Expérience:
1000/1000  (1000/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Obayashi Ryuko [ENDED 100%]   Lun 21 Mai - 12:58
Et Voilà, je crois que j'ai terminé ma fiche, à moins qu'il n'y ait des modifications faire. ^_^
Fondateur | Leader de Kyuuseishu
Fondateur | Leader de Kyuuseishu



Nombre de Messages : 2297
Localisation : En Enfer
Nindô : Créer un monde de paix.
Date d'inscription : 29/12/2010



Passeport Ninja
Grade: Jônin
Points d'Expérience:
50/1000  (50/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Obayashi Ryuko [ENDED 100%]   Mar 22 Mai - 3:18
  • Je trouve l'histoire un peu courte pour le grade auquel tu prétends mais la qualité de ton expression me laisse penser que tu as la niveau. Je donne un avis positif pour le Test RP de rang Jônin, un second avis please ?

_________________


Je déteste la guerre, les armes et l'injustice mais malgré tout, j'aime ce monde et je continuerai de croire en mes idéaux.
Codeur | Administrateur | Suna No Shinobi
Codeur | Administrateur | Suna No Shinobi



Nombre de Messages : 963
Localisation : Je flâne sur les remparts
Nindô : Je protégerai tout ce que je pourrai dans ce monde. Pour en faire un monde plus juste.
Date d'inscription : 04/01/2011



Passeport Ninja
Grade: Chûnin
Points d'Expérience:
83/1000  (83/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Obayashi Ryuko [ENDED 100%]   Mar 22 Mai - 3:36
Mouais, c'est court... mais ça reste d'une assez bonne qualité...

Je vais quand même accepter de te faire passer le test RP, et je reverrais après.

Test RP Jonin :
Racontez votre deuxième examen Jonin. L'épreuve était la même que la première fois : combattre un autre prétendant Jonin dans une grotte souterraine. Ce genre de grotte se trouve sous le désert, est une forte attaque peut fissurer les parois et permettre au sable d'y passer. Pourtant, votre adversaire, un expert en technique Doton, ne semble pas s'y formaliser. Dîtes comment vous avez réussi à gagner ce combat.

_________________
Il n'y a pas besoin de logique pour sauver quelqu'un. Je sauverai donc la paix même si je devais me sacrifier.

Narration :
Mes paroles - *Mes pensées*
Atoichi - Goro - Sokona
Missions effectuées:
 



Nombre de Messages : 3
Date d'inscription : 20/05/2012



Passeport Ninja
Grade:
Points d'Expérience:
1000/1000  (1000/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Obayashi Ryuko [ENDED 100%]   Mar 22 Mai - 10:59

L'EXAMEN JONIN





    « Enfin. J’y suis. » Une jeune fille s’avançait le long de l’allée peuplée d’arbre qui menait à l’arène de combat de suna. Elle entendait déjà les acclamations des spectateurs et leurs cris en tout genre. Apparemment le combat avait déjà commencé pour le premier binôme. Ryuko passa sa main sur l’épée qui ne quittait jamais son dos. Cette fois-ci, elle n’avait pas le droit à l’erreur. Elle avait déjà raté une fois son examen, elle ne supporterait pas de perdre le combat une deuxième fois. Un sourire s’afficha sur son visage. Non elle n’allait pas perdre. Elle avait changé, au fil des mois, elle était devenue de plus en plus forte, de plus en plus déterminée, et après toutes ces séances de dur labeur, elle allait faire mordre la poussière à son adversaire. L’arène de Suna, contrairement à celle des autres pays n’avait pas lieu en plein air, loin de là. Les prétendants au titre de Jonin devaient s’affronter dans une grotte. La base de la réussite était la prise en compte des circonstances de combats, et dans ce cas-ci en particulier, elles allaient être dures. Ryuko était à présent à l’entrée de la grotte d’où sortait l’équipe médicale. Deux Médecins portaient dans un brancard le perdant du combat précédent. Les participants avaient pour habitude d’être sans pitié envers leurs adversaires. Qu’ils soient des hommes ou des femmes. Le titre de Jonin était très convoité, et nul ne désirait rester Chunin éternellement. Ainsi donc, pour les ninjas qui y participaient annuellement, c’était une question de vie ou de mort que de gagner le combat. La jeune Obayashi entra dans la grotte de sable. Un petit tunnel menait vers un grand espace sous-terrain, un espace vide où seul deux personnes se dressaient. La jeune femme reconnu aisément l’arbitre et son adversaire. Elle s’avança jusqu’à se placer en face de ce dernier. D’or et déjà, son visage avait perdu toute expression. Si la dernière fois ses sentiments avaient pris le dessus, ainsi que sa sensibilité, cette fois-ci, ce serait différent. Pas de cadeaux. Ryuko salua les deux d’un signe de tête avant de tâter encore une fois son épée. La jeune femme entreprit ainsi donc de scruter le terrain, et grimaça intérieurement. La grotte ne lui laissait pas beaucoup de choix d’attaque. A la moindre attaque aérienne trop forte de sa part, tout risquait de s’écrouler, et elle mettait ainsi donc en danger et sa vie, et cette de son adversaire. Pas qu’elle se soucie spécialement de la vie de ce dernier. Gagner. A n’importe quel prix. L’arbitre s’avança de quelques pas pour se placer au milieu des deux adversaires. « Ryo Datenshi Contre Obayashi Ryuko, je peux me réserver le droit de stopper le combat à tout moment si ça devient trop dangereux ou si l’un des deux combattant transgresse les règles. Le But est avant tout de gagner et non pas de tuer. Ai-je été assez clair ? » Les deux combattants hochèrent la tête sans se quitter des yeux. L’heure du combat avait sonné. « Dans ce cas, Que le combat commence ! ». D’un geste simultané, les deux adversaires firent un bond en arrière, se retrouvant ainsi à une bonne distance l’un par rapport à l’autre. Ryuko se remémorait les conseils de son frère. Rester vigilante face à un adversaire qui t’es inconnu. Ne jamais attaquer en premier, attendre de voir de quoi il est capable pour ne pas dévoiler ses points faibles en premier. Ne rater aucun geste, aucun mouvement de l’adversaire, sinon ça pourrait être fatal. Cerner le personnalité de celui-ci et distinguer son point faible. Pendant que Ryuko réfléchissait profondément, son adversaire lui semblait avoir déjà mis au point sa tactique d’attaque. La jeune femme le scruta, il s’élançait vers elle à une vitesse non négligeable. Un adversaire rapide ainsi donc. Il exécuta plusieurs geste de ses mains avant de toucher le sol. Ryuko sentit un tremblement, et comprit immédiatement le type d’attaque que Datenshi utilisait. D’un geste rapide, elle quitta le sol pour s’élancer dans les air, le temps qu’elle trouve un endroit stable où atterrir, sans risquer de se faire avaler par le gouffre qui s’était créer. Un adversaire utilisant le Doton. Les parois de la grotte se mirent à trembler, et quelques pierres tombèrent du plafond. Un adversaire stupide par conséquent. Il n’avait pas pesé le pour et le contre que pourrait engendrer une telle attaque, si elle avait été un tant soit peu plus forte, tout se serrait effondré. Il était temps de monter à cet incapable, de quoi était capable un ninja qui savait s’y prendre. Ryuko sourit, beaucoup de sable régnait au sol, et l’entrée de la grotte, restée ouverte laissait passer un souffle d’air qui pourrait au moindre mouvement de sa part se transformer en une attaque meurtrière. Mais il ne fallait pas être bête, son adversaire ne savait rien d’elle. La jeune femme avait par conséquent l’avantage. Autant l’utiliser sagement. Ryuko exécuta une série de mouvement de ses mains, qui aboutirent en la création d’un nuage de sable et d’air qui entoura son adversaire. Celui-ci était assez dense pour l’aveugler momentanément. Profitant de l’opportunité, elle de plaça devant lui et sortit trois kunai. Une arme seule ne pourrait le blesser. La Chunin joint ses mains, et créa une bourrasque de vent qui propulsa les kunai vers son adversaire en même temps qu’elle se dirigeait vers celui-ci. Ryuko sauta dans les airs, ce n’était pas tout. Mieux vaut prévenir que guérir. La prudence et la ruse avant tout. Elle retomba quelques mètres derrière son adversaire que le nuage aveuglait toujours. Elle joint ses mains une troisième fois, puis compressa une quantité d’air dans ses mains. Deux boues d’air comprimées devraient suffire pour une première attaque. D’un geste précis, elle les jeta vers la silhouette qui commençait à retrouver en netteté peu à peu, avec la dissipation du nuage de sable. Si Datenshi avait réussi à éviter les trois kunais, que Ryuko rattrapa au vol, on ne peut pas en dire autant en ce qui concerne les boules d’air. Car contrairement aux armes en acier, les boules d’air comprimées de Ryuko étaient invisibles, ce qui laissait de faibles chances à un ninja de les éviter. La seule fois où des ninjas évitèrent cette attaque, ce fut les ninjas du son, qui perçurent le son que produisaient les boules d’air en fendant l’atmosphère. Un ninja utilisant le Doton n’avait aucune chance. Son adversaire réceptionna les boules en plein dans le dos, ce qui le propulsa à plusieurs mètres et le fit s’écraser contre la paroi. La grotte trembla une deuxième fois. Ça ne présageait rien de bon. Datenshi se relevait péniblement, en prenant appui sur une roche. Il regarda Ruyko d’une expression où ne perçait en rien l’amour de l’humanité. Il joint et ses mains et fit une série de mouvements. Un Ninjutsu spécial, Ryuko plissa les yeux en scrutant le moindre petit mouvement. En haut ? Non rien. A droite ? Non plus. A Gauche ? Rien. Derrière ? Aucun signe de mouvement. « EN BAS ! » Ryuko avait malheureusement vu l’attaque venir trop tard, malgré le fait qu’elle était restée constamment sur ses gardes. Elle parvint à esquiver une majeure partie de l’attaque, mais sa jambe se fit prendre par l’un des pics de terre qui émergeaient de sous terre, créant ainsi une profonde entaille qui l’handicapait pour ses futurs mouvement. Le combat s’éternisait, et sa blessure lui faisait de plus en plus, et si elle ne voulait pas succomber et perdre le combat une deuxième fois, il fallait qu’elle en finisse vite. Ryuko joint ses mains en un dernier mouvement, Son arme ultime, celle qui avait eu le mérite de déstabiliser Kiro lors de son entrainement. Un geste, deux gestes, « Tatsu no Ooshigoto , cette technique était sa favorite parmi les techniques Chunin. Une masse d’air s’accumula en haut de son adversaire. Qu’il essaye de la fuir et Ryuko la lui fera suivre. Mais ses mouvements étaient trop lents pour esquiver une attaque aérienne d’une telle ampleur. La demi tornade s’abattit sur lui, annulant les dernières chances qu’il avait de gagner le combat. Il fut projeté quelques minutes plus tard loin de là, inconscient. Le corps inerte gisait loin tandis que la tornade se dissiper, faisant trembler avec violence la grotte. « il faut que je sorte de là, et vite ! » Sa jambe lui faisait atrocement mal. Alors que Ryuko se dirigeait vers la sortie, elle se souvint de Datenshi. Même si il était son adversaire, elle ne pouvait se résoudre à l’abandonner. Elle se dirigea vers lui aussi rapidement que sa jambe handicapée le lui permettait, et le saisit en faisant passer son bras sur ses épaules. Tant bien que mal, elle arriva à le faire sortir de la grotte, puis s’effondra en même temps que lui sur le sol, tandis qu’un grand bruit de fracas retentissait. L’arbitre accourut également hors de la grotte, puis ausculta l’inconscient avant d’appeler l’équipe médicale. « Gagnante du combat : Obayashi Ryuko. » Elle avait réussit, elle l’avait fait. Enfin. Après deux ans, elle avait réussit son examen Jonin. Ne comptaient dès lors plus le regard des autres ni les remords. Elle avait tenu sa promesse, elle avait réussit à prouver à Kiro, son père, sa mère , sa grand-mère et tout ceux qui doutaient d’elle qu’elle pouvait y arriver. Elle s’était prouvée à elle-même qu’elle était une battante. Deux médecins prirent Datenshi sur un brancard pour l’emmener à l’hôpital, entre ses coéquipiers qui la félicitaient, les embrassades et les félicitations qui fusaient de partout, plus rien ne comptait pour la jeune femme à présent. Son esprit était vide de toute émotion, ne restait plus que la suffisante sensation de réussite, de succès. Un rêve, une envie, un nindo ultime. Réalisé en ce jour. Viser plus grand, devenir plus forte, ne jamais abandonner. Mission accomplie.
Rokudaïme Kazekage
Rokudaïme Kazekage



Nombre de Messages : 193
Date d'inscription : 25/09/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
103/1000  (103/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Obayashi Ryuko [ENDED 100%]   Mer 23 Mai - 4:59
Bienvenue,

Pour moi, il est clair qu'il n'y a pas assez de quantité mais y'a de la qualité, mais si tu n'es pas apte à narrer le grade de Jônin ne peut t'être attribué. Personnellement, je pense que ce test est de niveau Chuunin et qu'il n'y a pas assez de puissance ( cf techniques) pour être considérer comme tel.

Un autre avis ?

_________________
Codeur | Administrateur | Suna No Shinobi
Codeur | Administrateur | Suna No Shinobi



Nombre de Messages : 963
Localisation : Je flâne sur les remparts
Nindô : Je protégerai tout ce que je pourrai dans ce monde. Pour en faire un monde plus juste.
Date d'inscription : 04/01/2011



Passeport Ninja
Grade: Chûnin
Points d'Expérience:
83/1000  (83/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Obayashi Ryuko [ENDED 100%]   Mer 23 Mai - 11:46
Bon, ce test m'a permis de me décider, comme je le pensais.

Premièrement, encore une fois, c'est assez court, et en plus ça manque d'espace. un texte en bloc, ça donne pas envie de lire.

C'est un test RP de qualité... mais un peu trop juste pour Jonin. J'hésitais lors de la prez', mon choix est fait désormais.
Nous pouvons t'accepter Chuunin, ou tu peux tenter d’étoffer ton test. A toi de voir.

_________________
Il n'y a pas besoin de logique pour sauver quelqu'un. Je sauverai donc la paix même si je devais me sacrifier.

Narration :
Mes paroles - *Mes pensées*
Atoichi - Goro - Sokona
Missions effectuées:
 
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Obayashi Ryuko [ENDED 100%]   
 

Obayashi Ryuko [ENDED 100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Conseil des Sages-