« Ceux qui ne respectent pas les règles sont considérés comme des moins que rien mais ceux qui abandonnent leurs amis sont encore pires. »
 

 La Tempête arrive ! [Validé le 25 Juin 2010]

Codeur | Administrateur | Suna No Shinobi
Codeur | Administrateur | Suna No Shinobi



Nombre de Messages : 963
Localisation : Je flâne sur les remparts
Nindô : Je protégerai tout ce que je pourrai dans ce monde. Pour en faire un monde plus juste.
Date d'inscription : 04/01/2011



Passeport Ninja
Grade: Chûnin
Points d'Expérience:
83/1000  (83/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: La Tempête arrive ! [Validé le 25 Juin 2010]   Mer 12 Jan - 6:13
C'était un nouveau jour qui commençait. Le temps semblait magnifique. Un léger vent emportait le un peu de sable sur son passage.
Je m'étais posté sur les remparts, allongé, en train de rêvasser en regardant l'horizon.Puis à un moment quelqu’un m’appeler. C’était mon père.
Je me demandais de quoi il avait besoin. Il me laissait généralement tranquille les journées. Je descendis alors du rempart. Il me dit alors que mon grand-père voulait me voir pour m’entrainer. Cela m’étonnait alors. Ça faisait un moment que je n'avais pas pratiquer d'entrainement avec lui. Je rejoignis alors mon Ojiisan. Je le saluai dès que j’étais arrivé sur place. Il me demanda si je savais pourquoi je l’avais appelé. Je répondis affirmativement sur-le-champ.

« Bien. Je vais t'entrainer à une nouvelle technique Fuuton. Cette technique est loin d'être facile à maitriser. »
« En quoi consiste-t-elle ? »
demandais-je, intéressé.
« Il s'agit d'une technique censé bloquer l'ennemi en augmentant la force du vent. Cependant, vu ton niveau, je pense que tu ne seras capable que de le ralentir pour le moment. Mais ça devrait suffire. Tout d'abord, j'aimerais que tu crées une tornade. »

Cette étape était facile. Concentrant mon chakra, je fis les sceaux nécessaires à sa création. La tornade apparue. Aucun problème pour le moment. Puis il me demanda d’en créer une deuxième. Voilà déjà que l'exercice se corse. En me concentrant pour garder la première tornade active, je créai la deuxième tornade. Cependant je ne pu garder les deux tornades actives qu'une dizaine de seconde. Il me demanda alors de recommencer. Ce que je fis. Les deux tornades apparurent l'une après l'autre, mais je ne pus tenir que quelques secondes supplémentaires.

« Hum... Es-tu assez concentré, Maku ? »
« Et bien, comme lorsque je créé une seule tornade. »
« Ce n'est pas assez. Il faut te concentrer bien plus. Tu n'y arriveras pas autrement. »


J'acquiesçais. Je créé deux tornades, donc il fallait surement doubler la concentration aussi. Je créai alors la première tornade, puis la deuxième. Restant concentré, j'arrivais à garder les deux tornades actives pendant plus d'une minute, avant que mon grand-père ne me demande d'arrêter. Il me déclara alors que l'on allait passer aux étapes les plus difficiles.
Il se déplaça et se mit quelques mètres devant moi. Puis il me demanda de créer les deux tornades simultanément. Ce n'était pas un entrainement de tout repos. Je m'étais lourdement trompé. Je ne m'aurait pas douté que mon grand-père était capable de m'enseigner une technique si compliquée. Je commençai a créé les tornades grâce à mon chakra. Cependant je n'arrivai pas à les réaliser correctement. Lors du deuxième essai, les tornades manquaient de stabilité. Le troisième fut la bonne. Puis j’utilisai mon chakra afin de les placer correctement. Mon grand-père m demanda alors d’inverser le sens de rotation de la tornade de gauche. Je me concentrai alors de nouveau, et utilisa mon chakra afin de changer la rotation de la tornade. Cependant je perdis le contrôle des deux tornades, qui s'évanouirent.
Afin de ma simplifier la tache, je créai une nouvelle tornade, puis changea j'utilisai mon chakra pour lui changer son sens de rotation. Cela marchait. J'arrêtai la tornade, puis créa de nouveau les deux tornades, en commençant par celui au sens inversé. Je dû m'y reprendre à deux fois pour enfin contrôler correctement les tornades.
La prochaine étape était de placer de façon à ce qu’ils fassent comme deux piliers d’une porte qui aspirait le vent. Devoir les déplacer demandait encore de l'utilisation de chakra. Cependant ce n'était pas difficile, et l'étape fut facilement maitriser.


« Bien, l'étape final, qui est l'élément essentiel de la technique, est le contrôle de la puissance de la tornade. »
« La puissance ? »
« Je t'ai dit au départ que cette technique est censé bloquer l'ennemi, ou du moins de l'empêcher de s'avancer vers toi. Les deux tornades créées sont comme des piliers pour un mur de vent. Ils vont récupérer le vent actuel et l'emporter pour l'envoyer dans l'espace entre les deux cyclones. Mais pour cela, tu dois maitriser leur vitesse de rotation. »
« Pourquoi ? »
« Si la vitesse du rotation n’est pas suffisante, le vent ne le sera pas également. Donc l’ennemi pourra toujours avancer, plus ou moins facilement, mais le but recherché par la technique ne sera pas atteint. A contrario, si la vitesse de rotation est trop grande, tu risque d’être emporté par le vent. Il faut donc trouver le juste équilibre. »
« J’ai compris. La technique se déroule en résumé en trois parties, la création de tornades de sens inversées, leur placement et leur vitesse de rotation. »
« C’est exact. Maintenant, essaye. »


Je me remis en place et recommença le début de la technique. Puis je fis accélérer les cyclones. Le vent commençait de plus en plus à être violent. Je jaugeai la puissance en ralentissant légèrement dès que je sentais que j’étais emporté par le vent. Mon grand-père déclara tester l’efficacité de la tornade en lançant un kunai. Si la technique marchait correctement, le kunai devait être ralenti et je devrais pouvoir le parer facilement avec l’un des miens, d’après lui.
Il lança alors le kunai. Le temps qu’il arrivait, il s’était passé un peu plus d’une seconde depuis que j’avais sorti le mien. Je n’eus aucun mal à le parer, cependant j’avais perdu ma concentration et la technique disparu.

« C’est bien mais… tu n’es pas censé arrêter la technique. »
« Je… heu… bah j’ai… »
« Ne t’explique pas, je sais pourquoi. C’est pour ça que les techniques de Ninjutsu, Genjutsu ou Taijutsu sont inutilisables dans le même temps. Lorsque tu auras plus d’expérience au combat, tu pourras utiliser des techniques de Ninjutsu, mais seulement de niveau inférieur, tu me comprends ? »
« Oui, Ojiisan. »
« Bien, alors on recommence. »

Je dû refaire la technique plusieurs fois avant de réussir à parer correctement le kunai tout en gardant la technique sous contrôle. Mon grand-père me demanda alors d’envoyer un kunai tout en laissant la technique active. Ce fus facile à faire au vu qu’il s’agissait pratiquement la même chose que de le bloquer.

« Très bien, tu sais utiliser la technique maintenant. Elle s’appelle Fuuton, Boufuu no Jutsu, ou la Technique de la Tempête Violente. J’imagine que tu comprends pourquoi… »
« Car pour l’adversaire c’est comme si il se prenait du vent à plus de 100 km/h, non ? »
« Exact. Plus tu sauras la maitrisait, plus sa vitesse pourra augmenter. Entraine-toi d’abord à bien savoir l’utiliser rapidement. Les sceaux pour le maitriser correctement sont Buffle, Cheval, Lievre, Rat, Lievre, Singe, Coq et Buffle. Vas-y essaye. »


L’utilisation des sceaux demandait un autre effort de concentration, il ne s’agissait pas de l’oublier maintenant. Je fis alors la technique en créant les sceaux. Maintenant que les étapes étaient maitrisées, utiliser la technique n’était pas une chose compliqué. Il me fit recommencer plusieurs fois, me demandant à chaque fois d’être plus rapide.
Puis nous passâmes à l’application en pratique. Il s’agissait maintenant de ralentir la course de mon grand-père. Le test était aisément réussi.
Nous fîmes ensuite une pose. J’en avais bien besoin, j’avais utilisé pas mal de chakra pour l’entrainement. La pause dura une heure, et lorsque cette heure passa, mon père nous avait rejoins. Mon grand-père m’expliqua qu’il était meilleur en vitesse et en corps-à-corps que lui. Il me fallait donc refaire plusieurs fois la technique. Au bout de l’entrainement, j’étais complètement épuisé. Mon père n’y était pas allé de main morte. En effet, il courait le plus rapidement qu’il pouvait et me jeter ses kunais le plus fort possible. Je m’étais égratigné plusieurs fois au bras du à mon manque de concentration ou de réaction. Mon grand-père arrêta donc l’entrainement. Avant de ma laisser partir pour que je puisse me reposer, il me donna des derniers détails :


« Tu peux aussi bouger l’emplacement des cyclones, mais tu devras utiliser plus de chakra pour le faire, et ça ne se fait pas rapidement. Je te déconseille de le faire pour le moment, tant que tu ne te seras pas amélioré. Voilà, tu sais tout. Bonne chance, Maku-kun. »
« Merci beaucoup Ojiisan. »


Je me retirai alors. Je rentrai alors chez moi, content d’avoir pu maitriser une technique qui l’aidera à contrer les adversaires qui vont au corps à corps, mais aussi épuisé d’avoir usé tant de chakra. Il m'avait fallu tout l'après-midi pour acquérir la technique. Un bon repos s’annonçait…

Spoiler:
 

_________________
Il n'y a pas besoin de logique pour sauver quelqu'un. Je sauverai donc la paix même si je devais me sacrifier.

Narration :
Mes paroles - *Mes pensées*
Atoichi - Goro - Sokona
Missions effectuées:
 
 

La Tempête arrive ! [Validé le 25 Juin 2010]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Kaze no Kuni - Suna Gakure no Satô :: Rue commerçante-