« Ceux qui ne respectent pas les règles sont considérés comme des moins que rien mais ceux qui abandonnent leurs amis sont encore pires. »
 

 - Un Retour Inattendu [Tsuki Hayatsu & Girachi Uteko]

Nukenin - Rang S
Nukenin - Rang S



Nombre de Messages : 21
Date d'inscription : 29/05/2011



Passeport Ninja
Grade: Nukenin de Rang S
Points d'Expérience:
50/1000  (50/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: - Un Retour Inattendu [Tsuki Hayatsu & Girachi Uteko]   Mar 21 Fév - 9:25
- Un Retour Inattendu


  • La brume s'étendait sur le pays de l'Eau, dévoilant ainsi une silhouette à ses frontières ravagées. Une odeur de sang et de feu jonchait les terres meurtries de cet endroit paisible et reculé où peu osaient s'aventurer. Cinq années s'étaient presque écoulées depuis cette nuit fatidique qui le poussa à quitter le village de la Brume. Les choses avaient bien changé, tout comme lui, et son passé le rattrapait à présent, l'obligeant ainsi à rebrousser chemin. Le Tsuchikage Suijin Yunokawa, qui lui avait offert sa protection, avait disparu, et à sa place avait été élu Girachi Uteko, membre du clan adverse à celui des Hayatsu, laissant ainsi notre cher héros dans une dangereuse situation qui le poussa à quitter Iwagakure. Ajoutant à ça la guerre qui avait été déclarée contre Kirigakure, son ancienne patrie, l'Eisei-nin de renom ne pouvait pas se permettre de rester dans l'ombre, car même s'il avait été classé comme déserteur, il souhaitait aider et sauver ses vieux amis, et tenter par la même occasion de racheter sa conduite. Il savait que faire ceci n'allait pas être facile, mais avait-il vraiment le choix ? Non, car il ne voulait plus errer dans le monde comme un vulgaire fantôme. Mais pardonnez moi, j'ai oublié de vous présenter cette personne dont l'ombre fendait le brouillard. Il s'agit d'Higure Hayatsu, membre de l'illustre clan devenu la Police de Kirigakure, et médecin talentueux qui sauva bon nombre de vies. Ce jeune homme avait traversé en cinq ans de nombreuses épreuves, certaines plus dures que d'autres, et s'était par la même occasion auto détruit suite à une grave et longue dépression, le faisant alors chuter profondément dans l'alcool, grâce auquel il croyait trouver le réconfort qu'il cherchait. Oubliant à chaque moment d'ivresse ses problèmes et ses peines, il se complaisait dans cette triste façon de vivre. Mais malgré tout, il savait qu'il lui était impossible de mener une vie en agissant ainsi. C'est donc lors de la nomination du nouveau Tsuchikage, qu'Higure décida d'affronter ses démons et de tenter sa chance auprès de la Mizukage. Il avait un souhait en tête, celui de sauver le plus de personnes possible lors de cette guerre, et il comptait bien y parvenir. Ce qui était génial avec Higure, c'était qu'il vivait pour sauver des vies, quel que soit le prix à payer. De nombreuses fois il avait failli se faire rayer de l'ordre à cause de ses décisions dangereuses pour ses patients, ou pour des choix allants à l'encontre de ceux de ses supérieurs, mais à chaque fois que cela arrivait, il parvenait à soigner ces personnes. C'est d'ailleurs ça qui lui donna la réputation qu'il traînait derrière lui, mais tout ceci est une autre histoire...

  • Il avait un but, et c'est ce qui le ramena chez lui, bien que le décors ait changé. Ainsi, en route vers le village caché de la Brume, il soignait les blessés qu'il croisait, qu'importe leurs camps, les vies humaines étaient foutrement trop importantes pour qu'on les laisse périr. Mais malgré cette idéologie, il n'allait pas se laissé faire en cas d'attaques, car en plus d'être un médecin très doué, il était un Hayatsu, et donc un puissant shinobi, même s'il avait abandonné le sabre. Bien sûr, il était du côté de l'Alliance, et de ce fait, il avait orné son front du bandeau de Kirigakure pour ne pas subir d'attaque des deux camps. Il savait également que les Kiri-jins ne le laisseraient pas passer, et contre eux, il n'utiliserait que ses poings, en essayant de ne pas causer trop de dommages, contrairement aux Kumo-jins et Yami-jins, contre qui il n'allait pas hésiter à utiliser son Irou Jutsu afin de les paralyser. Dans sa tête, tout un plan s'était dessiné, mais ce dernier fut rapidement avorté lorsque tout à coup, sortant d'une brume encore plus épaisse, non loin du village, un éclair noir vint le percuter en plein abdomen. La violence du choc fut rude, à tel point qu'Higure se retrouva projeté sur une quarantaine de mètres avant de finir sa course dans un rocher assez volumineux, qui faillit se briser au moment de l'impact. La poussière s'était élevée dans l'air, et dans cette dernière on pouvait encore voir le tracé qu'avait fait le Nunke-nin de rang S lorsqu'il fusa comme un boulet, formant ainsi deux rouleaux s'entrechoquants après quelques secondes. De cet assaut, et grâce à sa résistance physique peu commune, même pour un Hayatsu, le jeune homme s'extirpa du creux qu'il avait créé dans la pierre, et en crachant un peu de sang, il remit ses lunettes de soleil bleues en place sur son nez, même s'il n'en avait pas vraiment besoin. Par la suite, et sans séquelles visibles, il se mit à marcher en direction de cette personne qui l'avait attaqué. Il savait très bien de qui il s'agissait, mais il ne l'avait pas senti venir pour tout vous dire. Ainsi, tout en se rapprochant, quelques mots s'échappèrent de la bouche d'Higure, alors qu'une silhouette à la tignasse rougeoyante apparaissait à ses yeux :

    « Pour être sincère frérot, je ne m'attendais pas à te voir de si tôt ! Ni à te voir apparaître aussi vite ! Tu t'es encore amélioré, mais je n'en attendais pas moins de toi ! Bon, on s'arrête là ? »


    Un large sourire apparu ensuite sur les lèvres ensanglantées du jeune docteur. Il s'agissait donc de son jeune frère Tsuki. Higure savait, de par sa réputation, qu'il ne tiendrait pas longtemps face à lui, et que sa légendaire résistance ne lui serait pas d'un grand secours. De plus, s'il en avait l'occasion, il ne pouvait pas se servir de ses techniques d'Eisei-nin, car après tout, ce jeune homme devant lui était ce petit frère chétif et plein d'ambitions qu'il avait tant voulu aider et protéger. Il espérait donc que les liens du sang allaient le retenir, même s'il ne comptait qu'un peu dessus, en vue de ce qu'il avait fait par le passé à sa famille.
Kiri no Shinobi | Maître du Kenjutsu de Mizu no kuni
Kiri no Shinobi | Maître du Kenjutsu de Mizu no kuni



Nombre de Messages : 159
Localisation : Dans un monde austère, où la mort règne, et où le chaos est maître...
Nindô : J'utiliserai ma lame pour préserver mon village et ma liberté.
Date d'inscription : 05/01/2011



Passeport Ninja
Grade: Jônin
Points d'Expérience:
471/1000  (471/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: - Un Retour Inattendu [Tsuki Hayatsu & Girachi Uteko]   Mar 21 Fév - 11:21
  • Un vent froid et sec soufflait sur ce beau pays qu'était celui de l'Eau, amenant ainsi l'odeur du sang, de la fumée, et des milliards de particules de poussières au loin. Le levé du Soleil s'était déjà fait depuis un bon nombre d'heures, et pourtant, j'étais resté là, assis comme toujours sur un toit, à observer l'horizon en attendant que l'on m'assigne à une tâche, alors que les combats continuaient, bien qu'ils devenaient de moins en moins nombreux. J'avais beau imaginer toutes les possibilités concernants la fin de cette guerre, et aucunes n'évitaient le changement. Le monde était en mouvement, et rien n'allait endiguer sa course. Et pourtant, en sachant ça, j'avais l'espoir de pouvoir être l'un des acteurs de cette scène qui permettraient que la paix s'instaure. Même si cette idée était utopiste, il était bon d'y croire, et il était encore meilleur de faire en sorte qu'elle existe un jour. Mais l'heure n'était hélas plus aux réflexions, puisqu'un nouveau perturbateur vint me brouiller l'esprit. Comme à mon habitude, j'avais sondé les environs avec une épaisse brume afin de pouvoir ressentir chaque personne s'approchant, et cette fois-ci, la surprise fut grande. Un puissant shinobi arrivait, et je le connaissais très bien, puisqu'il s'agissait là de mon grand frère. Était-il fou pour être revenu, ou bien voulait-il en découdre avec moi ? Je n'allais pas tarder à le savoir. Ainsi, en attrapant mes affaires, je m'étais mis à sauter de toit en toit avant de passer par dessus la muraille, quittant ainsi l'enceinte de Kirigakure.

  • Dès mon apparition à l'extérieur de mon village, les assaillants sans adversaires se ruèrent sur moi. Mon idée de paix me trottait dans la tête, mais je ne pouvais hélas pas épargner tous mes ennemis. Alors, quasiment en rasant le sol, je m'etais frayé un chemin à toute allure, ne laissant pas aux envahisseurs le temps de comprendre ce qui se passait. Il y eut des morts, mais je fis également pas mal de blessés, à qui j'avais tranché l'arrière du molet pour qu'ils ne puissent plus se mouvoir. Ma course effrénée m'avait permit de traverser très rapidement le champ de batailles, et donc de me retrouver non loin de ma cible originelle. Ainsi, concentrant du chakra dans mon poing, après avoir rengainé mon katana, j'apparus aux yeux d'Higure, telle une flèche noire sortant de la brume. Il ne s'attendait pas à me voir débouler devant lui, et prit donc mon assaut en plein abdomen, ce qui le fit virevolter à une bonne distance de moi. Je n'avais rien contre mon grand frère, au contraire, je l'adorai, mais il avait déserté, chose que je ne pouvais pas pardonner, quelles que furent ses raisons. De plus, je ne connaissais pas ses intentions. J'avais donc décidé de le mettre hors d'état de nuir et de le ramener à la Mizukage. Certes il était mon frère, mais la protection du village et de ses habitants allait peut être mise en danger par lui. Je ne devais prendre aucun risque. 
    La poussière s'était élevée dans l'air, rendant ainsi la respiration difficile pendant un court instant. Par la suite, cette voix que je n'avais plus entendu depuis un long moment était venue résonner à mes oreilles, et la nostalgie me prit brièvement. Mais je ne devais pas le laissé avoir par mes sentiments. Alors, en réponse à ses paroles, j'avais laissé s'envoler quelques mots de ma bouche, habituellement scellée :


    « Tu es un Nunke-nin, Higure, et même si tu es mon frère, j'ai le devoir de te ramener devant l'autorité compétente. Cependant, étant en guerre, je préférerai ne pas prendre de risques. Je vais donc devoir trainer ton corps inerte... »

    Par la suite, après un lent clignement des yeux, j'avais disparu de ma position, et ça pour me retrouver, un centième de seconde après, devant Higure. Le poing de nouveau chargé en énergie, je m'apprêtais à le frapper suffisamment fort au visage pour l'assommer. Mais à cet instant, encore guidé par ma brume, j'avais ressenti un nouvel arrivant. Lui aussi m'était familier, mais son hostilité envers moi m'avait causé quelques petits problèmes. Alors ne sachant pas vraiment ce qu'il souhaitait en venant vers moi, j'avais décidé de poser ma main libre sur le pommeau de mon sabre, en l'occurrence la gauche, au cas où il m'attaquerait, alors que mon poing continuait sa route vers la face d'Higure.

_________________
Tsuki Hayatsu,
Membre des Sept Épéistes de la Brume,
Assassin numéro un de Mizu no Kuni,
Bras Droit de la Mizukage




- Tsuki's Theme -
- Korosu's Theme -



Nombre de Messages : 78
Localisation : A Iwa
Nindô : Comme la terre est nécessaire à la vie, le Tsuchikage est la base de la montagne de roche. Mon rôle est de faire en sorte que jamais la base ne cède.
Date d'inscription : 14/05/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
135/1000  (135/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: - Un Retour Inattendu [Tsuki Hayatsu & Girachi Uteko]   Mar 21 Fév - 14:14
La guerre…Ainsi le pire mal au monde était de nouveau à l’œuvre. Mais cette guerre était pour la bonne cause. Kumo l’une 5 Grandes Puissances du monde des ninjas était pied et poing lié par l’Akatsuki. Cette organisation, elle n’avait donc aucune morale ? Mais qu’est-ce qu’elle cherchait à la fin. Depuis des années qu’elle existait, Iwa l’avait utilisée plus d’une fois pour ses projets. Si le monde apprenait cela personne ne ferait plus confiance au village caché des Roches. En tant que Tsuchikage, Girachi Uteko mettrait en sa vie en jeu pour que le monde ne s’effondre pas. Onizuka…ce type avait été son adversaire il y a quelques mois. C’était un adversaire puissant et dangereux même pour un Kage. Le Godaime était là maintenant, au dessus de la muraille principale du village de Kiri. Les Kage avaient décidé que pour le moment il ne fallait pas que les chefs de l’alliance entre en combat. Mais Girachi savait que la situation était devenue passablement compliquée.

Il était temps pour Iwa d’entrer réellement dans la bataille. Un dernier regard sur le champ de bataille et le Tsuchikage leva le bras gauche vers le ciel avant de l’abaisser brusquement. Un son strident se fit alors entendre derrière lui et soudain le ciel s’assombrit de Kunai. Utiliser de telles armes n’était jamais chose que l’on décidait à la légère. Mais le Kage avait visé une partie du champ de bataille ou les ennemis étaient les seuls individus présents. Voyant des bataillons entier d’ennemis s’effondrer sous la pluie de projectile, bizarrement l’homme ne ressentie aucune tristesse, ni même le moindre remord…Que lui arrivait-il ? Ainsi c’était ça la guerre ? Dans la bataille on perdait peu à peu son humanité, jusqu’à devenir nous même le monstre qu’on s’était jurer de détruire. La haine avait un tel pouvoir sur les hommes. Même le plus simple des soldats pouvait se laisser submerger par ce sentiment absurde. Jamais Girachi ne s’était laissé emporter comme ça. Soudain le ninja sentit une aura qu’il n’avait plus ressentit depuis des mois.

Lui ici ? Impossible…Higure Hayatsu. Ce type avait fui Kiri pour rejoindre Iwa avec le temps. On ne peut pas dire que Girachi avait été le meilleur des alliés de cet homme venant d’un clan ennemi. La haine engendre la haine et les Uteko n’avaient jamais imaginé que Suijin puisse le laisser vivre à Iwa. Les vieilles rancœurs sont plus tenaces. Les ainés du clan s’étaient insurgés envers Girachi qui venait juste d’être nommé à la cogérance des affaires du clan. Ils lui avaient demandé de le faire tuer. Son frère lui n’était pas opposé à cette solution. Seulement c’était sans compter sur elle. Cette femme avait réussit à calmer les deux frères comme jamais personne ne l’avait fait auparavant.


*Hime nee-san…Il semblerait que le destin veulent une nouvelle fois rapprocher les Hayatsu des Uteko…Hum, c’est bien ton genre de jouer avec le destin comme ça…Très bien allons jouez ensemble.*

Le Kage sauta par-dessus la muraille. Fermant les yeux, il aurait presque juré voir Hime lui sourire. Cette fille. Elle n’était pas la sœur de sang des frères Uteko, mais au fil des ans Hime avait rejoint la famille proche des jeunes hommes. Arrivant sur le champ de bataille, il s’aperçut une nouvelle fois de l’horreur de la lutte entre les villages. Un homme, puis deux, puis trois s’avancèrent vers lui pour le combattre. Le Kage n’eut que peu d’effort à faire pour s’en débarrasser. Ce n’était eux sa cible pour le moment. Plus il approchait du lieu où Higure se tenait, plus un autre chakra et une aura de haine se ressentait autour de lui. Tsuki était là aussi…Qu’est-ce que ça voulait dire ? Deux minutes plus tard il aperçu les deux combattants près à en découdre. Le poing de Tsuki…Non ça suffisait comme ça l’escalade de la violence. Le Tsuchikage utilisa un déplacement instantané pour se placer entre le ninja de Kiri et le Nukenin. Il stoppa le poing et bloqua l’autre main de Tsuki. Franchement cet homme devrait apprendre à faire confiance à ses alliés. Il regardait le ninja de Kiri droit dans les yeux. Le regard sévère et en même temps mêlé de compassion.

-Tsuki…ça suffit….Un homme très censé m’a dit un jour vouloir mettre fin à la haine entre nos clans rivaux. Et si tu commençais avec Higure ? »
Kiri no Shinobi | Maître du Kenjutsu de Mizu no kuni
Kiri no Shinobi | Maître du Kenjutsu de Mizu no kuni



Nombre de Messages : 159
Localisation : Dans un monde austère, où la mort règne, et où le chaos est maître...
Nindô : J'utiliserai ma lame pour préserver mon village et ma liberté.
Date d'inscription : 05/01/2011



Passeport Ninja
Grade: Jônin
Points d'Expérience:
471/1000  (471/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: - Un Retour Inattendu [Tsuki Hayatsu & Girachi Uteko]   Mar 21 Fév - 15:27
  • Une fois de plus, je ne m'étais pas trompé, Girachi était là. Maintenant mes mains, il m'empêchait ainsi de me mouvoir, permettant alors à mon frère aîné de se reculer quelque peu. Cependant, il ne semblait pas avoir comprit certaines choses au sujet d'Higure, m'obligeant ainsi à lui répéter mes dires. Alors, tout en fixant le nouveau Tsuchikage, j'avais décidé de prendre la parole. Ma voix prit un ton solennel et sombre, et ces quelques paroles sortirent de ma bouche :

    « Il n'est en aucuns cas question de haine. Higure est un déserteur, je n'ai donc d'autres choix que de le ramener auprès de la Mizukage. Comprenez, Maître Tsuchikage, que ce n'est pas par plaisir que je fais cela, il est clair que je préférerai boire un verre avec lui, mais comme vous, j'ai des obligations. Cependant, si vous vous opposez à cette arrestation, je serai contraint de forcer le passage... »

    Mes paroles avaient été clair. Je n'avais aucune haine contre mon frère, mais je devais faire ce qu'il fallait, espérant ainsi que la Mizukage serait clémente. Girachi ne me faisait pas peur, et en cas d'affrontement, n'étant Kage que depuis peu, il n'avait certainement pas pu élever sa puissance à un niveau suffisant pour me vaincre. De plus, voulant ramener un Nunke-nin de rang S, je n'allais pas être tenu pour responsable si un combat éclatait, même si un chef de village m'en empêchait. Mais pourtant, malgré tout ça, je ne souhaitais pas combattre. L'Iwa-jin m'avait également rappelé mes paroles, mais ceci était hors contexte, car comme je lui avais dis à l'instant, aucune haine n'était sur le tapis, pas même si nous en venions aux mains. Alors, là, immobile, face à Girachi qui me cachait de mon frère, j'attendais une réaction venant du chef du village caché de la Roche, tout en espérant qu'il avait comprit la situation. 

_________________
Tsuki Hayatsu,
Membre des Sept Épéistes de la Brume,
Assassin numéro un de Mizu no Kuni,
Bras Droit de la Mizukage




- Tsuki's Theme -
- Korosu's Theme -



Nombre de Messages : 78
Localisation : A Iwa
Nindô : Comme la terre est nécessaire à la vie, le Tsuchikage est la base de la montagne de roche. Mon rôle est de faire en sorte que jamais la base ne cède.
Date d'inscription : 14/05/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
135/1000  (135/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: - Un Retour Inattendu [Tsuki Hayatsu & Girachi Uteko]   Mar 21 Fév - 15:52
Tsuki...Le devoir?! Franchement que c'était un piètre argument. Il n'avait pas de haine disait-il? Pourtant...Il semblait tout aussi en colère que ce jour où il s'était battu à Konoha. L'affronter à nouveau? Ici et maintenant, c'était une chose que Girachi était près à faire. Certes il était un jeune Kage, mais Tsuki ferait bien de ne pas le sous-estimer. Il s'en mordrait les doigts. Cependant ce que disait le ninja de Kiri ne manquait pas d'une certaine vérité. Girachi en intervenant avait stopper l'arrestation d'un criminel de rang S. Qu'es-ce qu'il lui avait prit? Parfois il agissait de manière assez impulsive. Malgré le côté dramatique de la situation, le Kage eu un léger sourire. Hime avait toujours eu cet effet sur lui, au point de lui faire faire des choses insensées...

-"Franchement Higure...On m'avait dit que ton frère était entêté mais à ce point. Défier un Kage il ne manque pas de culot...Après tout il te ressemble bien pour ça non?"

Relâchant l'emprise qu'il avait sur les mains de Tsuki, le jeune Kage se tourna vers celui qu'il avait haït pendant longtemps pour lui avoir retirer sa sœur adorée. Mais aujourd'hui, c'était un homme différent qui lui faisait face. Il le voyait bien....Il était temps que le Tsuchikage prenne sa décision. le regard toujours aussi sérieux, il se retourna vers Tsuki.

-"Ce n'est pas un déserteur...Suijin-sama lui avait donné une place dans Iwa! Peut-être que pour Kiri ça place est en prison...Mais pour Iwa, il reste l'un des nôtres. Il est le beau-frère du Godaime Tsuchikage...Maintenant si tu veux toujours te battre amènes-toi Tsuki Hayatsu!! Bien que je pense que tu es mieux à faire que combattre ton frère et ton allié."
Nukenin - Rang S
Nukenin - Rang S



Nombre de Messages : 21
Date d'inscription : 29/05/2011



Passeport Ninja
Grade: Nukenin de Rang S
Points d'Expérience:
50/1000  (50/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: - Un Retour Inattendu [Tsuki Hayatsu & Girachi Uteko]   Mar 21 Fév - 17:35
  • Silencieux et immobil, Higure écoutait. Aux paroles le comparants à son jeune frère, la seule réaction du déserteur fut de sourire tout en faisant un clin d'oeil au Tsuchikage. Mais son ironie disparut rapidement lorsque ce dernier fit part du lien de parenté qui unissait de nouveau les Hayatsu aux Uteko, renvoyant ainsi l'Eisei-nin dans une certaine mélancolie. Cependant, il voyait sa personne se faire partager par deux puissantes entités, représentant deux grandes puissances. Qui avait-il de mieux pour nourrir son égo démesuré ? Je vous le demande. Le jeune trentenaire se vit alors sourire, et un air enjoué apparu sur son visage parfait. Il était clair qu'il aurait préféré que deux femmes se le disputent, mais il devait faire avec ce qu'il avait. Cependant, il ne quittait pas des yeux son but premier, et dès le départ il savait qu'il allait être contraint à faire certaines choses. Alors, après les discours partageant la possession d'Higure, ce dernier se décala légèrement vers la droite et prit la parole en prenant cette voix arrogante qu'il avait tant l'habitude d'utiliser :

    « Il n'y aura aucun combat Gigi. Si je suis là, c'est par choix. Je savais très bien ce qui m'attendais. Et puis, ça fait beaucoup trop longtemps que je fuis mes responsabilités. Je suis là aujourd'hui pour être juger, mais également pour pouvoir sauver le maximum de vies. Alors vas-y frérot, fais ton boulot qu'on passe aux choses sérieuses ! »

    Le Nunke-nin s'avança par la suite vers son frère, d'un pas lent, avant de lui dire avec ironie sur un ton sarcastique, tout en souriant :

    « Au fait Tsu', je suis content de te revoir, toi aussi tu m'as manqué ! »

    Bien sûr, il pensait ces paroles, mais les dire à cet instant, et sur ce ton, soulignait le manque d'emotion dont souffrait le jeune Tsuki. Par la suite, ce dernier, qui sans doute attendait la réaction du Tsuchikage pour emmener notre héros, resta silencieux, tout comme son aîné.



Nombre de Messages : 78
Localisation : A Iwa
Nindô : Comme la terre est nécessaire à la vie, le Tsuchikage est la base de la montagne de roche. Mon rôle est de faire en sorte que jamais la base ne cède.
Date d'inscription : 14/05/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
135/1000  (135/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: - Un Retour Inattendu [Tsuki Hayatsu & Girachi Uteko]   Ven 24 Fév - 11:58
Higure...Cet homme avait une vie tourmentée par la faute des Uteko. Aujourd'hui Girachi s'en voulait de l'avoir traité si injustement. Mais Hime lui avait ouvert les yeux trop tard. L'entêtement des anciens et la folie de celui a qui on l'avait promise au départ, voilà ce qui avait causé la mort de la jeune femme. Son décès avait provoqué nombre de bouleversement dans la hiérarchie du clan. Les frères Uteko accablé par le chagrin et la colère avaient commis des crimes atroces. Ils avaient fais le ménage dans l'ancienne garde du clan, dans le sang et les larmes. Trois dans anciens furent condamné à mort pour leur participation à l'assassinat d'Hime. Quand il repensait aujourd'hui, Girachi savait qu'il payerait un jour son manque de clémence. Mais il était jeune et encore loin de tout connaitre de ce monde et des ces noirceurs. Mais aujourd'hui, il était le Godaime Tsuchikage, il avait des responsabilités envers son village. Il ne devait pas abandonner ses troupes pour aider des frères à recréer des liens...En plus chacun voulait régler cette histoire maintenant. Il n'avait pas vraiment le choix si ce n'est de laisser faire. Mais en même temps en tant que Kage il n'avait pas le choix. Un sourire sur le visage, il s'empara de son chapeau de Kage accroché à sa ceinture puis le posa sur sa tête. Sur un air défi, il regarda les deux frères.

-"Les Hayatsu....Vous ne changerez jamais. En tant que Godaime Tsuchikage je ne peux que comprendre la requête de Tsuki c'est pourquoi...Higure tu devras répondre de tes actes. Moi je vais me battre pour ce monde..Vous feriez bien d'en faire autant l'un que l'autre. Après tout c'est aussi le vôtre non?"

En terminant ses mots, il alla planter sa lame dans un ninja ennemi qui voulait interférer dans la discussion du trio.

-"Si vous voulez vous parlez faites-le mais soyez assuré que si l'un de vous souhaite se battre de nouveau...Il aura affaire à moi, ne prenez pas le fait que je ne suis Kage que depuis peu de temps pour un symbole de faiblesse. je suis l'un des ombres de ce monde et vous n'êtes que des Juunin."

Le ton était froid, pour bien leur montrer que s'il fallait qu'il intervienne encore une fois il irait avec toute sa puissance.
Kiri no Shinobi | Maître du Kenjutsu de Mizu no kuni
Kiri no Shinobi | Maître du Kenjutsu de Mizu no kuni



Nombre de Messages : 159
Localisation : Dans un monde austère, où la mort règne, et où le chaos est maître...
Nindô : J'utiliserai ma lame pour préserver mon village et ma liberté.
Date d'inscription : 05/01/2011



Passeport Ninja
Grade: Jônin
Points d'Expérience:
471/1000  (471/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: - Un Retour Inattendu [Tsuki Hayatsu & Girachi Uteko]   Lun 27 Fév - 10:45
  • Girachi avait parlé, et je pouvais maintenant arrêter mon frère pour trahison sans avoir de soucis avec le Godaime Tsuchikage, que j'avais remercié au passage, en me penchant légèrement. J'ai toujours pensé que, malgré nos villages et clans respectifs, cet homme et moi aurions pus devenir ami, mais nos grade nous en empêchaient, du moins de mon côté. J'avais tenté de rapprocher nos familles à Konoha, et cette idée semblait avoir plu à l'Uteko, cependant, allait-elle survivre ? Mais plus important encore, qu'allait-il arriver à Higure une fois de retour à Kirigakure ? Seule la Mizukage pouvait me donner la réponse. Alors, calmement, je m'étais rapproché d'Higure, l'avais saisi par l'épaule droite, et le fis tourner sur lui même pour qu'il se retrouve dos à moi. Par la suite, après avoir sortie une cordelette de l'intérieur de ma veste, qui ne devais pas faire plus d'un mètre, j'avais lié les poignées de mon frère, tout en envoyant du chakra dans les liens, afin d'éviter qu'il ne se libère, au cas où. Il s'était ensuite retourné et me faisait maintenant face. Il n'avait pas changé, toujours le même visage, celui de cet homme qui m'avait tant protégé de la cruauté du monde. Cependant, une question me turlupinait depuis le temps. Je décidai donc de la poser, toujours en présence de Girachi. D'une voix assez froide, je demandais à mon frère, alors que le vent soufflait, faisant ainsi parvenir à mes narines l'odeur du sang de l'homme qu'avait tué le Tsuchikage quelques instants plus tôt :

    « Au fait grand frère... Pourquoi es-tu parti...? »


    Ma question était simple, mais elle était très importante pour moi. Quelle était la raison de son départ de Kiri ? De nombreuses hypothèses m'avaient parcouru l'esprit, mais aujourd'hui, j'allais peut être enfin connaître la vérité...

_________________
Tsuki Hayatsu,
Membre des Sept Épéistes de la Brume,
Assassin numéro un de Mizu no Kuni,
Bras Droit de la Mizukage




- Tsuki's Theme -
- Korosu's Theme -
Nukenin - Rang S
Nukenin - Rang S



Nombre de Messages : 21
Date d'inscription : 29/05/2011



Passeport Ninja
Grade: Nukenin de Rang S
Points d'Expérience:
50/1000  (50/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: - Un Retour Inattendu [Tsuki Hayatsu & Girachi Uteko]   Lun 27 Fév - 11:28
  • Le Tsuchikage venait d'exécuter froidement un homme devant ses yeux, allant ainsi à l'encontre des principes du jeune médecin, ce qui fit disparaître la lueur de son regard. Derrière les verres de ses lunettes, une larme se dessina au coin de son œil droit, alors que son jeune frère lui entravait les poignées après l'avoir retourné. Cette perle salée disparu après quelques secondes, même si la peine était toujours présenté dans le cœur du Nunke-nin. Trop de sang avait déjà coulait, et tuer n'était pas la seule option dans un combat. Mais ça, seul Higure en était conscient à priori. Par la suite, toujours emplit de tristesse, et les mains scellées par une corde contenant du chakra, une question vint aux oreilles de l'Eisei-nin. Cette question, longtemps Higure l'avait craint. Il avait même espéré que Tsuki trouverait la réponse par lui même, car elle n'était pas dure à trouver, mais il en fut autrement. Pourquoi avait-il déserté ? La réponse était simple, et pourtant tellement dure à dire. Comme lui, son jeune frère avait traversé de nombreuses souffrances, mais la réponse qu'il souhaitait tant allait sans doute remplir son cœur de peine. Cependant, il ne pouvait lui cacher éternellement la vérité. Alors, c'est en le regardant droit dans les yeux qu'il lui répondit sèchement, retirant alors un poids de sa conscience :

    « Si j'ai déserté, c'est à cause de toi Tsuki... »

    L'ancien Kiri-jin avait fuit son village natal à la suite de cette nuit fatidique où Tsuki, contrôlé par une force obscure, avait tué son père et sa sœur, mais apparemment, le jeune homme ignorait ce détail. Par la suite, Higure se tourna vers Girachi, sans mouvements brusques, et dit à ce dernier, avec le sourire :

    « En tout cas, je te remercie Gigi, et fais moi plaisir, arrêtes de t'en vouloir pour ce qui s'est passé... Les choses sont comme elles sont, rien ne pourra changer le passé ! Regardes moi, je continue à avancer ! »

    Ce que personne ne savait, c'était que derrière ce sourire se trouvait une grande tristesse, celle d'avoir tout perdu...



Nombre de Messages : 78
Localisation : A Iwa
Nindô : Comme la terre est nécessaire à la vie, le Tsuchikage est la base de la montagne de roche. Mon rôle est de faire en sorte que jamais la base ne cède.
Date d'inscription : 14/05/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
135/1000  (135/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: - Un Retour Inattendu [Tsuki Hayatsu & Girachi Uteko]   Sam 3 Mar - 12:02
Pendant que les deux frères réglaient leurs comptes, la guerre continuait son court. Le plus grand conflit qu'on est vu depuis près de 30 ans faisait encore et toujours plus de victimes. Girachi se devait de combattre en tant que l'un des 5 plus grands ninjas de ce monde. Quand il y repensait, jamais le destin n'aurait pût lui faire une plus grande surprise que celle-ci. Lui l'un des 5 Ombres? Si on lui avait dit ça avant il ne l'aurait pas cru. Certes il était conscient de son potentiel depuis quelque temps maintenant. Mais il était loin de se douter qu'il pourrait un jour remplacer Suijin même si au fond ils étaient du même niveau. Iwa était le village le plus durement touché par les derniers évènements. Il devait être le village le plus faible des 5. Girachi changerait cela, il en avait fait le serment. Alors qu'il ôta la vie à un autre malheureux Higure s'adressa à lui sur le ton de l'humour.

« En tout cas, je te remercie Gigi, et fais moi plaisir, arrêtes de t'en vouloir pour ce qui s'est passé... Les choses sont comme elles sont, rien ne pourra changer le passé ! Regardes moi, je continue à avancer ! »

-"Se faire arrêter tu appelles ça avancer? Hum...Ne me fais pas rire Higure. Si tu es revenu à Kiri c'est bien parce que tu voulais en finir avec tous ça. Tu peux me dire ce que tu veux...Je sais à quel point tu souffres de l'avoir perdu elle, tout comme moi je souffre de n'avoir rien pût faire à l'époque. Nous avons tous nos propres fardeaux alors il faut les accepter. Mais je ne pense pas que te faire tuer résoudra les choses...Les règles qui s'appliquent à Nukenin sont les mêmes partout et tu sais comment cela risque fort de se terminer pour toi. Y es-tu préparer c'est là la vraie question..."

Le Tsuchikage essayait de comprendre pourquoi Higure avait fait ça. Se livrer signifiait la mort, tous les shinobis qui ont désertés le savent...Alors pourquoi?!
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: - Un Retour Inattendu [Tsuki Hayatsu & Girachi Uteko]   
 

- Un Retour Inattendu [Tsuki Hayatsu & Girachi Uteko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Mizu no Kuni - Kiri Gakure no Satô :: Archipel de Mizu no Kuni-