« Ceux qui ne respectent pas les règles sont considérés comme des moins que rien mais ceux qui abandonnent leurs amis sont encore pires. »
 

 Il ne demandait qu'à réapparaître ... [END]




Nombre de Messages : 2
Date d'inscription : 09/02/2012






Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Il ne demandait qu'à réapparaître ... [END]   Ven 10 Fév - 8:24


Boku wa Jun Ichiro !



[Marche toujours la tête haute, même si un jour tu ne tiens plus debout...]

Nom : Ichiro
Prénom : Jun
Âge : 30 ans
Sexe : Masculin
Village demandé : Kiri
Affinité(s) choisie(s) : Katon, Raiton
Grade souhaité : Sabreur
Avez-vous lu les règles ?

Techniques :


Description physique et moral :
Introduction du livre "L'humain au plus profond de lui même"


Ainsi pour l'introduction de mon livre j'avais décidé de choisir tout d'abord un homme plutôt complexe tant par son mental que son physique. Jun Ichiro. Spadassins de Kiri je l'ai croisé à de nombreuses reprises à Kiri prenant à chaque fois le temps de l'observer, quitte à m'attirer certains ennuis de temps en temps. Je me souviens encore de ma première rencontre avec cet homme, à vrai dire comment ne pas l'oublier? La pluie tombait fortement sur Kiri, créant une symphonie dès plus stridentes à chaque coups, je marchais à la recherche d'un bar pour pouvoir m'y abriter et prendre une petite liqueur par la même occasion. Je n'étais pas un de ces poivrots qu'on pouvait croiser dans tous les bars du village caché de la pluie, j'aimais tout simplement la chaleur et les odeurs fortes qui régnaient en ces lieux. D'ailleurs c'était une source d'inspiration importante pour moi.

Pénétrant dans ce bar qui m'était inconnu je cherchais une place des coins des yeux, je me sentais à l'aise dans cette salle, mon nez pus percevoir les odeurs flottant dans l'air et j'eus une vague d'inspiration assez forte. Me dépêchant de m’asseoir j'y avais sortis mon petit livret pour y écrire mon livre, à l'époque j'écrivais des histoires de la vie courante, m'inspirant des personnes que je croisais. Cela faisait déjà bien quelques minutes que j'écrivais, quoi que une bonne heure, oui dès fois je me fais avoir par le temps. Puis soudainement je sentais une aura étrange autour de moi, levant les yeux vers je tombais nez à nez avec ce visage. Des cheveux rouges longs tombant en cascade sur le visage, des yeux noirs m'emportant au plus profond de son être, je me sentais aspiré par l'aura qu'il dégageait. Oui, je n'arrivais même plus à bouger, pétrifier par autant de charisme et ce regard, ce regard...

Ne bougeant pas il me demandait ce que je faisais là, dans un bar ne buvant pas et notant comme un fou tout ce qu'il me passait par la tête. Il avait parlé d'une voix sèche et d'un ton si grave que cela aurait pus retourné mes intestins. Je lui répondais alors avec un grand sourire que j'écrivais un livre et que ce lieu m'inspirait, bizarrement il venait d'écarquillé les yeux, comme si il n'avais jamais vus ça. Rigolant légèrement je lui disais de ne pas s'en faire je ne faisais pas une histoire sur sa personne, mais sa réaction me fit froid dans le dos. Il venait de devenir froid d'un seul coup, me rétorquant sèchement que je devais le décrire la maintenant dans mon petit cahier, puis je sentis une lame sous ma gorge, ce métal froid m'étais désagréable et me faisait trembler de partout. Répondant d'une voix frêle et tremblante je lâchais un simple "oui". Baissant la tête, terrorisé par la peur je me dépêchais d'écrire, je n'avais pas besoin de l'observer une fois de plus, son visage hantait mon esprit.

Grattant le papier avec mon stylo, je commençais, expliquant les formes de son visage si fines et si musclées, ces lèvres peu épaisses légèrement abimées sans doute par la cigarette, il est vrai qu'on en apprend beaucoup en observant les personnes qui nous entoures. Son regard était aussi assez spécial, vous glaçant dès le début, et ce blanc des yeux qui ressortait parfaitement vous laissait complètement ébahis. Continuant j'arrivais à son front caché par une sorte de bandeau, un simple bout de tissus, peut être était-ce symbolique pour lui? Enfin j'arrivais à ses cheveux rouges tel le brasier, flottant légèrement, tout en étant si fins. Ils étaient magnifiques, c'était d'ailleurs surement la principal qualité physique de cet homme. Si ce n'est aussi la carrure imposante de cet homme, c'était incroyable mais on aurait dit une boule de nerf à l'état brute, je savais que les entraînements de Kiri étaient durs, mais à ce point là ...

Puis montrant la feuille, donc ce que j'avais écris à cet homme je voulais savoir ce qu'il en pensait, souriant je savais que cela lui plaisais. Mais ce n'était pas tout. Du moins par pour moi, cet homme si complexe m'intéréssait, je voulais en savoir un peu plus sur son caractère et surtout sur son existence, en effet c'était une personne original. Une personne que l'on ne croise pas tous les jours, alors autant en profiter. Mais apparemment il n'était pas de cet avis, il partit alors du bar comme il était apparut, en un instants j'avais vus partir l'espoir de composé une thèse convenable sur un homme dès plus étrange. Faisant la grimace ce n'était pas très grave, je ne baissais pas les bras, j'allais être amené à le retrouver dans le futur...

Et je vais vous compter désormais suite à d'autres rencontres ce que j'avais découvert chez cet homme, il était froid par certains moments et pouvait tout aussi bien passer au rire, comme aux larmes. Il possédait un rire qui vous glaçait le sang, de plus son comportement était parfois effrayant, j'avais déjà reçut de nombreuses menaces de morts, puis dans la seconde qui suivait j'avais le droit à des applaudissements, ou d'autres compliments. C'était une relation d'ailleurs très étrange, tout en étant son ami, j'étais aussi devenus son confident, notant tout ce qu'il me disait dans mon petit calepin. Au niveau des femmes il était légèrement un homme à femmes, toujours en compagnie de celles-ci, se lassant sans elles, d'ailleurs si vous le cherchiez à Kiri il suffirait de vous rendre dans des bars où ceux-ci ont de jolies spécimens.

Enfin pour ce qui est des relations sociales avec les autres, notre jeune homme était plutôt distant mais aimait néanmoins taquiner ses coéquipiers, comme si c'était son passe temps favoris, peut être un moyen d'évacuer la pression faîte par le terrible Mizukage. Qu'il respecte fortement en passant. Cependant cet air moqueur lui a valut à de nombreuses reprises de petits soucis, ou plutôt de nombreuses joutes, car notre homme est particulier. Il ne mâche pas ses mots, quand il a quelque chose à dire il le dit, quitte à paraître stupide quelques fois. D'ailleurs la réflexion et la stratégie ne sont pas son forts, il est d'un style particulièrement bourrin. Possédant un corps d'une brute épaisse, il est particulièrement musclé et puissant, néanmoins il en reste fortement vif, notamment grâce à son ouïe très développée. Au corps à corps il fera d'ailleurs de nombreux ravages, mais ce n'est pas tout, il est tout aussi capable de se battre à distance par l’utilisation de son affinité Katon très poussé. Assez paradoxal pour un ninja de Kiri...






Histoire : [20 lignes minimum]



Quand l'enfance n'est que désolation ...



Étant petit Jun n'avait pas gouté au bonheur, naissant orphelin il avait toujours été seul, avait grandit avec une bande de jeunes, ils s'aidaient entre eux. C'était un petit groupe reculé de Kiri, agissant dans l'ombre, vivant de larcins et d’aumônes . Ainsi durant toute sa jeunesse il ne connut que la rue, cette ambiance était lourde mais c'était toujours qu'être seul dans ce monde de sauvage. Alors il avait grandit dans ce contexte, et dès qu'il sut marcher il apprit les vices de la vie, voler sans se faire repérer, mendier avec tout le drame du monde, et passé du rire aux larmes. Il aurait fait un bon acteur. Certes cela pouvait paraître être cruel néanmoins c'était nécessaire pour avoir de quoi se nourrir. Cependant ce n'était pas une belle vie, il avait beaucoup d'ami à lui périr, car à ce qu'on sache le vol n'est pas autorisé, et les représailles sont parfois violentes. Vous savez Kiri n'est pas un village dès plus tranquille, la terreur avait pris place dans ce village dès sa construction.

L'académie? Il en rêvait secrètement,c'était impossible pour lui de la rejoindre, bien trop chère et cela serait mal vus au près de sa bande. Ainsi chaque soirs il s'entraînait dans la discrétion la plus totale, espérant un jour devenir un grand ninja, reconnus et redouté de tous. Oui ce gamin avait des rêves et des ambitions, comme sortir de la rue, échappé à cette vie de merde... Alors il ne baissa pas les bras, mais quelque chose eut vraiment un effet d'électrochoc. C'était un lundi, non un mardi, j'ai tendance à perdre la mémoire, ils étaient tous prêt à partir pour faire divers larcins dans la ville, mais tout ne se passa pas comme prévu. Lors de leurs vols un d'entre eux fut gravement blessé, un marchand l'avait vus en train de se tirer avec de la nourriture et il s'était fait tombé dessus. Autant vous dire que la correction fut exemplaire, l'enfant en question avait reçu des coups de fouets, de Katana et autre objets pouvant faire mal.

Oui Jun avait assisté à la scène, incapable de réagir, paralysé par la peur, et que pouvait-il faire ? Il aurait subit le même sort de toute façon comment voulez vous vous battre quand vous ne connaissez aucunes techniques et que vous n'arrivez même pas à malaxer votre chakra. A chaque cris du jeune mioche Jun devenait fou de rage, restant immobile, devenant rouge, mais complètement abattu.. Le gamin fut alors transmis à l’hôpital et toute la bande s'y déplaça, c'était un ami proche que le groupe ne pouvait pas laisser tomber, cependant notre protagoniste ne s'y rendit pas, non il avait des idées bien plus folles en tête, ses rêves avaient pris le dessus sur lui même, désormais il allait devenir un ninja. Oui ne pas pouvoir défendre son collègue l'avait fait réfléchir, il avait décidé de dire au revoir à la rue. Rentrer à l'académie? Oui et par tous les moyens nécessaires.

Donc, notre petit enfant se dirigeait chaque jours en direction de l'école ninja, observant les cours depuis l'extérieur, même quand il pleuvait, rien à foutre d'être trempé pour lui l'apprentissage était bien plus important. Certains enfants se moquaient de lui du fait qu'il n'avait pas d'argent pour se payer des cours mais il s'en contrefichait. Jun savait que ces personnes le regretteraient un jour. Ainsi cela dura plusieurs mois, une année plus exactement, et quand vint le test notre protagoniste fit quelque chose d'assez exceptionnel. Ayant appris les techniques de bases, il savait changer son apparence comme bon lui semblait se faisant passer pour un clone, il se présenta alors à l'examen, réalisant toutes les techniques demandées. Une fois la besogne finit, il mit fin à sa technique, se montrant de sa propre personne face aux juges. Surprit et ébahit, ceux-ci le laissèrent tout de même le diplôme, après tout il avait finit premier. L'espoir de Kiri était en marche.

L'adolescence, l'élève n'obéit pas au Senseï

Courir après les soucis Jun avait fait ça toute sa vie, se terminant toujours pas un drame. Mais là c'était désormais finit, officiellement Genin notre enfant pouvait vivre comme bon lui semblait, et c'était dès plus satisfaisants, au lieu de se reposer sur ses acquis il s'entraînait chaque jours un peu plus. Contrairement à tous les ex ninjas de Kiri il ne maitrisait pas le Suiton, mais le Katon. C'était inférieur à tous ceux du village caché de la pluie, néanmoins il faisait tout de même des jaloux au vus de sa maitrise du feu. Il était souvent source de moqueries, mais il n'oubliait pas, oui notre protagoniste était très rancunier, et gardait tout en lui, mais il savait qu'un jour ses efforts payeraient. Et l'occasion lui fut offerte sur un plateau doré, oui l'examen Chuunin allait avoir lieu. Connaissez vous les règles de cet évènement? Beaucoup de candidats, un seul survivant, une vrai boucherie.

Autant ne rien vous cacher, le sang coula ce jour là, Jun avait fait un carnage, ne laissant aucun survivant, à vrai dire il n'avait aucun remords en prenant la vie des autres enfants, c'était même devenus un plaisir. Réputé pour ceci, son nom resta gravé dans Kiri, résonnant dans toutes les maisons, provoquant les cris de terreur des mères ayant perdus leurs enfants, faisant trembler les jeunes académiciens. Le respect commença à s'installer. Et ce petit homme attira vite l'attention d'un ninjas dès plus remarquables, connut pour sa cruauté. Seizo. C'était un spadassins légendaire, maitrisant une épée dès plus puissantes. Il prit alors notre jeune garçon sous son aile. Pourquoi? Une maîtrise du Katon remarquable et une cruauté envers les autres très impressionnantes, le vieil homme savait que cet enfant ferait un bon soldat, et une machine de guerre incroyable.

Ainsi les années passèrent, notre gosse était devenu un homme, un vrai de vrai, musclé jusqu'au bout des doigts, maitrisant le Taijutsu à la perfection ainsi que le Katon très poussé. Il en restait qu'il commençait à avoir un don pour le Kenjutsu, découvert par son Senseï qui commençait à se faire très âgé, néanmoins il en restait un professeur de haute qualité, le meilleur en son domaine, et de plus c'était un sage, un être respecté de Kiri qui avait trouvé la paix avec lui même. Jun se souvient encore de ces soirs où son Senseï lui faisait la morale, lui apprenant quelques notions de la vie très importante, lui lisant sans cesse des passages de livres, oui il croyait en son élève, c'était d'ailleurs réciproque. En effet il y avait une complicité entre ces deux hommes, malheureusement, Jun savait que cela ne durerait pas, le vieil homme s'affaiblissait chaque jours de plus en plus, la fin était proche...

L'homme a grandit, le vieux est partit, comment prendre goût à la vie?



Jun avait grandit une fois de plus, il était passé Jounin d'élite, le Mizukage ne se délaissait pas de lui, réussiant toujours les missions avec une grande réussite, cependant quelque chose avait changé. Le vieux venait de mourir, ne laissant rien derrière lui, si ce n'est cette épée. D'ailleurs elle revenait légitimement à Jun, ayant apprit à la maîtriser elle lui allait parfaitement, mais il lui fallait encore quelques années pour pouvoir la maitriser comme son ancien Senseï. Ainsi au bout de quelques temps il passa à son tour spadassins mais il avait encore quelques soucis à réglé, en effet il lui avait été donné une mission particulière, l'assassinat d'un ancien ami à lui, et cet homme n'était autre que l'enfant ayant subit des coups de fouets dans le passé. La décision allait être dur mais nécessaire pour le bien de Kiri, car il n'était plus un gosse il avait grandit, il avait quitté la rue, désormais il devait faire ses preuves.

Alors il devait le faire, il lui fallut plusieurs jours pour prendre cette décision et il savait où trouver l'homme en question dans son soit disant repère. On pouvait d'ailleurs sentir l'angoisse de notre homme, mais il savait qu'il avait passé une étape dans sa vie, il avait grandit contrairement à son ancien ami, vivant toujours dans cette rue, ayant multiplié les conneries pour survivre, pauvre homme il n'avait même pas trouver la sagesse après toutes ces années. Arrivant dans le repère, Jun avait déjà éliminé la moitié des soldats quand il vit son opposant, il était toujours autant balafré de ses blessures de jeunesse et reprochait à notre protagoniste de n'être pas venus le voir à l’hôpital. Mais savait-il que c'était grâce à cet homme qu'il était devenu un ninja, savait-il que Jun avait fait de nombreux sacrifices pour en arriver là? Égoïste était cet énergumène. Alors un combat éclata, même les dieux en tremblaient de peur d'un côté il y avait notre homme avec ses capacités et sa rigueur, et de l'autre son ennemi remplis de fourbes se servant de ses hommes comme boucliers. Lâche.

Et le résultat final? Que pensez vous? Que Jun en ai sortit fièrement vainqueur ou que son opposant à réussit à le terrasser du fait de sa fourberie sans égal? Je n'aurai pas grand chose à dire, si ce n'est que la nuit une ombre plane sur Kiri, assez discrète on la remarque peu, marchant d'un pas vif. Alors que c'est-il passé? Notre protagoniste a t'il survécu? La question était délicate et en connaitre la réponse était difficile, mais vous deviez savoir une chose. L'homme qui a grandit et progressé toute sa vie sera toujours plus fort que celui ayant perdus goût à cette chienne de vie. Car au fond nos vies sont uniques, et nous la vivons comme bon nous semble, Jun avait prit le choix de la vivre au jour le jour, et c'était loin d'être terminé...



by Del's

Hachidaïme Mizukage | Administratrice
Hachidaïme Mizukage | Administratrice



Nombre de Messages : 681
Date d'inscription : 06/04/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
101/1000  (101/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Il ne demandait qu'à réapparaître ... [END]   Ven 10 Fév - 11:08
Bienvenue !

Présentation très satisfaisante, quelques fautes par-ci par là mais rien de bien méchant. J'ai bien aimé l'histoire, j'accroche pas mal. Le style d'écriture est agréable et le texte en lui même ne fait pas trop pavé.

Je t'aurais bien accordé le grade de Sabreur, mais le truc ce que ce grade ( pour Kiri) n'est pas disponible à la présentation et est accessible uniquement sur nomination du Kage. Cependant tu peux passer un test de Jônin, je te donne mon accord.

Un second avis ?

Bon rp !

_________________

~ Il faut préparer la guerre pour mieux savourer la Paix ~



Nombre de Messages : 2
Date d'inscription : 09/02/2012






Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Il ne demandait qu'à réapparaître ... [END]   Ven 10 Fév - 11:21
Alors va pour Jônin et je viserai sabreur au fil des rp =).
Fondateur | Leader de Kyuuseishu
Fondateur | Leader de Kyuuseishu



Nombre de Messages : 2297
Localisation : En Enfer
Nindô : Créer un monde de paix.
Date d'inscription : 29/12/2010



Passeport Ninja
Grade: Jônin
Points d'Expérience:
50/1000  (50/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Il ne demandait qu'à réapparaître ... [END]   Sam 11 Fév - 5:31
Re-bienvenue !
- Code validé
- Alors c'est plutôt pas mal malgré les fautes qui traînent un peu partout comme je te l'ai dit hier sur msn alors je te donne sans plus attendre ton Test RP de niveau Jônin, je rappelle qu'il faut faire un minimum de 80 lignes pour tenter de nous conquérir Razz

Test RP Jônin :
Racontez votre promotion au rang de Jônin, contrairement à vos semblables vous n'avez pas eu d'examen à passer cependant la réussite d'une mission importante pour le village vous a donné accès à ce grade que beaucoup convoitent. Dans le sens large du terme, vous aviez dû vous rendre au pays du riz non loin d'Oto kuni et récupérer des informations sur le sceau maudit qu'Orochimaru apposait à ses cobayes. Les choses avaient plutôt mal tourné, des paysans vous ayant repéré se sont fait payer pour dire dans quelle direction vous étiez et aussitôt un escadron de 6 Ninjas de moyenne classe est venu pour mettre fin à votre collecte d'information...

_________________


Je déteste la guerre, les armes et l'injustice mais malgré tout, j'aime ce monde et je continuerai de croire en mes idéaux.
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Il ne demandait qu'à réapparaître ... [END]   
 

Il ne demandait qu'à réapparaître ... [END]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Conseil des Sages-