« Ceux qui ne respectent pas les règles sont considérés comme des moins que rien mais ceux qui abandonnent leurs amis sont encore pires. »
 

 Entrainement particulier

Codeur | Administrateur | Suna No Shinobi
Codeur | Administrateur | Suna No Shinobi



Nombre de Messages : 963
Localisation : Je flâne sur les remparts
Nindô : Je protégerai tout ce que je pourrai dans ce monde. Pour en faire un monde plus juste.
Date d'inscription : 04/01/2011



Passeport Ninja
Grade: Chûnin
Points d'Expérience:
83/1000  (83/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Entrainement particulier   Jeu 29 Déc - 15:28
Je m’étais rappelé de ma défaite face à l’Amejin Hotobi Shinto. Du moins, pas une défaite, une punition. Une punition pour avoir attaqué gratuitement quelqu’un qui ne méritait pas de l’être. Mon adversaire m’avait pardonné de son côté, et m’avais permis de rentrer au village sauf. Maintenant, l’entaille que j’avais reçue n’était plus qu’un mauvais souvenir. Mais j’étais encore contrarié sur un point. Je n’avais pas réussi à activer ma technique. Cette technique que l’on se transmettait dans le clan, qui permet à celui qui l’utilise de se régénérer. On l’apprenait dès notre jeune âge, mais j’avais été incapable de l’apprendre. Puis j’ai oublié, dû au manque d’entrainement dessus, à savoir utiliser mon chakra pour me soigner. Il s’agissait d’un détail de la technique important. Mais il me fallait retrouver la façon de faire.

Ainsi, durant la matinée, j’avais étudié les livres de ma mère qui parle de cela. C’était un apprentissage théorique, puis l’après-midi fut un moment de pratique. Je m’étais alors d’abord entrainé au Taijutsu de façon directe, sans broncher, en tapant sur un arbre mort qui se trouvait sur mon terrain d’entrainement préféré. Puis lorsque je fus physiquement épuisé, je pris un temps de pose. Car, étant ainsi, je ressentirai ou non la réussite de la technique.

Je m’étais alors relevé puis je me concentrai. D’abord mentalement, puis je concentrai mon chakra au niveau de mon cœur. Je n’avais pas un contrôle du chakra parfait, mais j’étais capable de faire cette tâche. Puis je me rappelai qu’il fallait le Mudra du Chien pour activer la technique. Mais il me fallait aussi injecter mon chakra dans les tuyaux qui transportait mon sang, ce qui permettrait d’accélérer la circulation du sang et ainsi de régénérer les petites blessures subies et de récupérer de l’endurance physique. Et c’est là que j’avais failli lors du combat. Je tentai alors sur ce coup… sans succès.

Je continuai à tenter plusieurs fois, sans le moindre progrès. Enragé, je frappai l’arbre mort d’un coup de poing. Pourquoi fallait-il que je n’arrive pas à contrôler ainsi mon chakra ? Je devais réussir, afin de devenir meilleur, plus efficace. Puis je laissai de côté mes pensées en sentant quelque chose. Reprenant mon calme, je tentai de percevoir ce que s’était. Je finis par réussir. J’avais bien senti une présence, non loin d’ici. Mon instinct m’avait donné l’impression d’être surveillé.

Pas besoin de rester dans l’ombre… dis-je d’une voix assez forte pour que l’inconnu m’entende.

Je me demandai qui cela pouvait être, sachant qu’un habitant de Suna ne se cacherait pas ainsi. Avec mon nouveau poste, j’étais devenu quelque peu connu, et ceux qui voulaient me voir se présentait sans crainte. Je me tournai alors vers l’inconnu.

_________________
Il n'y a pas besoin de logique pour sauver quelqu'un. Je sauverai donc la paix même si je devais me sacrifier.

Narration :
Mes paroles - *Mes pensées*
Atoichi - Goro - Sokona
Missions effectuées:
 
Nanadaïme Hokage
Nanadaïme Hokage



Nombre de Messages : 265
Localisation : Tour du Hokage
Nindô : Je rendrai la bonne définition du mot justice à ce monde...
Date d'inscription : 14/12/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
122/1000  (122/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Entrainement particulier   Sam 31 Déc - 4:41
La verdure disparaissait peu à peu des sentiers où un jeune homme aux cheveux ébènes marchait lentement, cette dernière laissait place à un paysage désertique où le seul vent qui y soufflait se contentait seulement de déplacer quelques grains de sable. Kanashimi était à la recherche des fragments de son douloureux passé, il voulait se rendre dans les lieux qu'il avait traversé lorsqu'il n'était qu'un gamin fugueur après le décès de son horrible grand-mère. La première étape de son périple était bien entendu le pays du vent avec pour checkpoint le village caché du sable. Les heures passèrent, le chemin qui le mènerait à Suna devenait de plus en plus court à mesure qu'il avançait dans ce désert. Les températures explosaient même en cette saison alors le jeune adulte en foulant de ses pieds le sable chaud dans lequel il avait l'impression de s'enfoncer à chaque pas.

Une personne autre qu'un Ninja aurait sans doute déjà renoncé si elle ne connaissait pas le chemin, cependant l'Atotsugi avait un excellent sens de l'orientation, c'est grâce à cela que dans son enfance, il avait pu réaliser la moitié du tour du monde des Shinobis. Même lorsque la nuit tomba, le Jônin de la feuille ne s'arrêta pas, il continua à marcher comme si tout était normal...Non non ce n'était pas absolument pas comme si la température avait chuté de quelques dix degrés - ironie n'est-ce pas - et que le décor était devenu bleu foncé et noir. Bientôt, tout allait être obscur et même un chat ne serait plus en mesure de faire un pas de plus mais notre protagoniste pourrait y avancer les yeux fermés, cela ne changerait absolument rien. Il se rappelait trop bien de tous ces moments passés ici, il reconnaissait recoin de cette étendue immense ensablée et il s'était juré de ne pas s'arrêter avant d'avoir atteint les remparts du village caché de Suna.

¤ Flash Back ¤

Il était seul maintenant, abandonné à son triste sort, si faible avec sa formation inachevée, son mentor avait été obligé de le laisser pour fonder sa famille, il avait même renoncé à sa carrière de Ninja jusqu'à nouvel ordre. Au milieu de ce désert, un enfant d'environ dix ans pleurait à chaudes larmes sur le sable chaud, il aurait voulu crier mais aucun son ne sortait de sa bouche tant sa douleur l'affligeait. D'un revers de manche, il essuya ses yeux humides et avança à quatre pattes avant de se relever et de courir vers les immensités inconnues qui s'offraient à lui, il voulait rejoindre Konoha Gakure No Satô qu'importe le prix. Il ne savait plus très bien où cela se situait exactement mais il allait y arriver, il ne pouvait pas renoncer. Le garçonnet jeta un dernier coup d'oeil à la photo déchirée de ses parents avant de la ranger dans sa poche et de recommencer à courir dans les dunes, offrant littéralement son corps à la nature qui avait pour but de le ramener à son objectif.

¤ Fin du Flash Back ¤

Ces larmes coulant le long de ses joues, il ne pourra jamais les oublier, c'était comme si elles étaient encore là pour le guider, cela semblait stupide mais c'était comme s'il sentait la présence de lui étant enfant le transporter et le conduire jusqu'au village caché du sable. Notre jeune héros s'arrêté quelques secondes et regarda vers le ciel bleu dénué de nuages, croyait-il vraiment à quelque chose d'aussi peu vraisemblable ? Le firmament ne lui donnant cependant pas de réponse, il décida que toutes les questions qui le tourmentaient en cet instant étaient stupides et qu'il devait éviter d'y songer une nouvelle fois. Après des heures de marches encore, le soleil se leva, il devait être environ cinq heures tapantes du matin, tout le monde devait encore dormir si on ne comptait pas les gardes qui surveillaient les alentours pour voir si aucun ennemi ne tentait de s'introduire dans la cité. Décidant de ne pas aller plus loin, il s'arrêta non loin des remparts histoire d'y piquer un petit somme jusqu'à ce qu'il se réveille de son propre gré car la journée qui allait suivre allait sans doute être longue. Au bout de quelques minutes de méditation intenses, il s'endormit non loin d'un petit muret qui lui servait de parasol...

Peu de temps après midi, la chaleur étouffante contraint le jeune adulte à sortir de sa cachette ...ou pas, en effet, il n'était plus seul dans son petit paradis de paix, il y vit un jeune homme d'à peu près son âge s'y entraîner. Le Jônin de la feuille se fit discret lorsqu'il sortit une bouteille d'eau de son sac à dos histoire de s'hydrater, cela faisait un moment qu'il n'avait avalé une seule goutte. Le simple contact de l'eau sur ses lèvres fut si agréable qu'il aurait pu rester ainsi des heures mais il n'avait guère le temps, il voulait voir ce que tentait d'apprendre le jeune homme. Les minutes passaient mais apparemment rien ne se passait, il n'obtenait aucun résultat. Vu de cette façon, le Ninja de niveau supérieur ne pouvait rien pour son collègue car il ne pouvait pas lui donner de conseils s'il ne savait pas qu'est-ce qu'il tentait d'apprendre. Il aurait pu rester ici des heures sans que personne ne vienne le détrôner de sa petite cachette mais ce ne fut guère le cas, le garçon du sable le repéra au bout de quelques temps en lui disant de sortir de son trou. L'Atotsugi ricana avant d'utiliser une technique de déplacement rapide pour se retrouver derrière l'autre Ninja, dos à dos, il lui demanda :

« Tu essaies d'apprendre quoi ? Tu m'as l'air de bien galérer dis-moi... »

En espérant de pas offusquer son interlocuteur en lui balançant une phrase presque agressive, il continua de parler sans prendre compte du fait qu'il pourrait éventuellement lui couper la parole. Il voulait tout d'abord commencer par les présentations afin de paraître poli cependant il n'avait pas très envie de lui dire pourquoi il se trouvait ici, lui qui portait le symbole de Konoha Gakure gravé sur son bandeau qui se trouvait sur son front.

« Au fait, moi c'est Kanashimi...Comme tu l'as sans doute remarqué, je viens du village de la feuille. »

Désormais, il attendait juste que la personne lui faisait face en fasse autant et vienne à se présenter à son tour afin que les dialogues ne se limitent pas à quelques phrases du type froid.
Codeur | Administrateur | Suna No Shinobi
Codeur | Administrateur | Suna No Shinobi



Nombre de Messages : 963
Localisation : Je flâne sur les remparts
Nindô : Je protégerai tout ce que je pourrai dans ce monde. Pour en faire un monde plus juste.
Date d'inscription : 04/01/2011



Passeport Ninja
Grade: Chûnin
Points d'Expérience:
83/1000  (83/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Entrainement particulier   Mar 3 Jan - 7:28
Mon entrainement ne se passait pas bien. Je ne réussissais pas à utiliser mon chakra pour me soigner. Je savais que ce n’était qu’une étape, car il s’agissait aussi d’utiliser mon affinité Fuuton pour amoindrir le coup en chakra, et me permettant dans le même temps de récupérer des forces. Mais il s’agissait d’une étape obligatoire, et je ne pouvais avancer sans la réussir.

Mais j’avais remarqué la présence d’un inconnu qui, selon moi, n’était pas du village. J’avais aussi senti qu’il me regardait. Ainsi je lui avais dit qu’il pouvait se montrer de façon indirecte, mais ainsi l’inconnu sorti de l’ombre en se téléportant derrière moi. En voilà une drôle façon de commencer une discussion, surtout que l’inconnu posa une question sur ses premières paroles :

« Tu essaies d'apprendre quoi ? Tu m'as l'air de bien galérer dis-moi... »

Je fus un peu surpris. Depuis combien de temps m’observait-il ? Car je doutais que l’on pouvait dire à quelqu’un qu’il avait du mal en le regardant s’entrainer durant cinq minutes. Je me retournai alors afin de voir l’inconnu. Celui-ci s’était aussi retourné, et je voyais ainsi son bandeau frontal. Il s’agissait d’un ninja de Konoha, et il semblait être âgé à peu près du même âge que moi. Mais je me demandais aussi pourquoi il se trouvait dans notre village, alors que Konoha mettait ses effectifs sur pieds, du moins c’est ce que je savais suite à ma dernière mission faite au village de la feuille. Mais il s’agissait d’un allié, donc je n’avais aucun soupçon à avoir.

« Au fait, moi c'est Kanashimi...Comme tu l'as sans doute remarqué, je viens du village de la feuille. »

Il se présenta finalement juste après, comme pour se rattraper ou éviter d’être impoli. Il n’avait donné que son nom cependant. Cela ne faisait rien.

Moi c’est Maku, Morichi Maku, du clan nomade de Suna. Je suis un peu surpris de voir un Konohajin ici. Mais ce ne sont pas mes affaires…


Je me retournai un petit temps histoire de regarder l’arbre mort. Puis en secouant la tête, je répondis à la question que Kanashimi m’avait posée :

J’essaye d’apprendre une technique héréditaire de mon clan, mais je n’arrive pas à me servir de mon chakra pour me soigner. Il s’agit d’une étape obligatoire dans l’apprentissage de cette technique.

Je lui avais ainsi expliqué mon problème, mais il faudrait une sacrée chance pour que ce ninja puisse m’aider. Je voulais tenter de le réussir seul, mais je sentais que j’allais avoir besoin de l’aide de mes ainés pour apprendre à gérer mon chakra comme il le faudrait. C’était bien dommage, je voulais faire mes preuves… Mais quand on n’a pas le choix…

HRP:
 

_________________
Il n'y a pas besoin de logique pour sauver quelqu'un. Je sauverai donc la paix même si je devais me sacrifier.

Narration :
Mes paroles - *Mes pensées*
Atoichi - Goro - Sokona
Missions effectuées:
 
Nanadaïme Hokage
Nanadaïme Hokage



Nombre de Messages : 265
Localisation : Tour du Hokage
Nindô : Je rendrai la bonne définition du mot justice à ce monde...
Date d'inscription : 14/12/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
122/1000  (122/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Entrainement particulier   Ven 6 Jan - 8:19
Pour une fois dans sa vie, tout semblait aller au mieux, rien ne venait perturber ses petits jours paisibles qui s'écoulaient à une vive allure. C'était la première fois qu'il avait la tête complètement vide et qu'il ne songeait pas aux aléas de sa vie, qu'il ne pensait pas à ce qui pouvait lui arriver comme catastrophe dans un avenir proche. Depuis tout petit, on lui avait toujours appris à voir le pire afin de ne jamais être déçu de certains résultats que l'on pouvait avoir. Cela faisait bien rire le jeune adulte maintenant, il ne pouvait y avoir plus mauvais que tout ce qu'il lui était arrivé depuis sa tendre enfance ou même plus loin avant encore, depuis sa naissance. Après la tempête, le beau...C'était un diction que les anciens utilisaient souvent en temps de crise, il l'entendait à tord et à travers lorsqu'il sillonnait l'avenue commerciale du village caché des feuilles, pouvait-il maintenant enfin être complètement libéré de cette malédiction ? Il était fin prêt de toute manière désormais à déployer ses ailes pour pouvoir construire ce monde meilleur dont il avait toujours rêvé. Mais avant cela, il avait une dernière chose à réaliser, il devait remonter sur les traces de son passé afin de refermer les douleurs sur lesquelles il s'était trop longtemps attardé, son lourd passé...

C'était ça le but de son expédition à Suna Gakure en réalité, essayer de pardonner aux êtres qui l'avaient précédemment fait souffrir lorsqu'il errait dans les ruelles ensablées de ce petit village. Il n'était qu'un simple gamin à l'époque, un orphelin livré à son destin qui était traité tel un chien galeux, on ne lui accordait pas un regard, on le laissait car on avait déjà assez de problèmes. Aujourd'hui Kanashimi souhaitait oublier ces yeux remplis de haine qu'il avait tant croisé dans son enfance...Mais visiblement on semblait avoir mis quelqu'un sur sa route pour le tester, Kami-sama semblait vouloir déterminer s'il était vraiment apte à prendre un nouveau départ et à prêter main forte aux gens qui avaient besoin de lui. Peu de temps après qu'il lui ait donné son nom, l'autre jeune homme en fit de même. Alors comme ça il était issu d'un clan de nomade, l'Atotsugi connaissait bien ce genre de familles qui allaient et venaient comme des marchands ambulants, il était arrivé qu'un soir d'hiver, un homme l'ait invité à prendre un repas chaud avec eux...Peut-être était-il issu de la même famille ? Il n'en savait rien et cela ne le préoccupait guère.

Soit, après cela, le jeune adulte lui avait demandé ce qu'il tentait d'apprendre comme techniques car son entraînement ne semblait pas porter ses fruits. Une nouvelle fois, Maku lui répondit poliment qu'il tentait d'apprendre la base du Ninjutsu médical. Tiens...Quel heureux hasard songea notre protagoniste en haussant un sourcil, lui était un adepte du Irou No Jutsu. Bon, c'était le moment de faire sa bonne action quotidienne ? Se demandait-il à lui-même alors qu'il concentrait du chakra dans les paumes de ses mains. Une fois qu'il fut parfaitement mélangé - car la maîtrise du Irou exige un parfait équilibre entre l'énergie spirituelle et l'énergie corporelle - il insuffla son chakra au bout de ses doigts de manière à y laisser apparaître quelques halos bleutés à la surface, il tendit sa main vers celle de son interlocuteur et referma ses plaies causées par son entraînement intensif. Lui n'avait pratiquement pas eu de mal à achever sa formation de médecin avec son mentor, c'était inné chez lui quasiment, un véritable don. Son paternel était après tout un Shinobi scientifique axé dans la recherche, il étudiait l'anatomie humaine tandis que sa mère faisait partie du corps médical du village, alternant entre des missions de premiers soins dans les camps militaires et les services à l'hôpital.

Oui, il était resté longtemps tapis dans l'ombre à les observer, à connaître leurs moindres faits et agissements jusqu'à ce qu'il se rende compte que leur vie n'était qu'une routine, ils ne faisaient pas de choses extraordinaires ensemble. Pour tout dire, il n'avait jamais vu qu'ils s'aimaient réellement tous les deux, après le travail, ils se contentaient de passer quelques moments ensemble avant de rentrer chacun dans son appartement. Kanashimi qui avait seulement appris ce qu'était l'affection dans des livres n'avait pas retrouvé ces petites attentions venant de la part des deux individus...Vers treize ans, il s'était alors dit que l'amour n'était qu'un rêve...Il n'existait pas vraiment. Mais revenons à nos moutons ! Le Morichi regardait désormais fixement le Jônin de la feuille qui était entrain de refermer ses petites blessures, ce dernier le toisa du haut de son mètre quatre-vingt-dix et lui demanda :

« Shôsen No Jutsu...La paume mystique, c'est ça que tu cherches à apprendre ? »

Dans sa vie, il n'avait jamais réellement eu d'élève même lors de son passage au grade de Ninja de rang supérieur, il n'avait jamais été emballé par le fait de prendre une équipe en charge. Il se contentait d'en coacher un de temps en temps mais cela s'arrêtait là. Le Hokage non plus n'avait rien fait pour que notre jeune héros s'investisse dans la vie sociale du village, il le sollicitait rarement pour aller en mission et n'avait encore jamais été appelé à devenir senseï contrairement à ses sempaïs. Aujourd'hui, il n'avait pas l'intention de tisser le véritable lien maître-élève avec Maku car de toute manière, ils n'appartenaient pas à la même patrie, c'était donc impossible. De plus, l'Atotsugi avait littéralement vendu son âme au leader de l'Akatsuki, si un jour le Suna-jin partait à sa recherche et le trouvait entrain de négocier avec Madara, il allait certainement mal le prendre. Cependant, il voulait bien le conseiller et s'ils étaient amenés à se revoir durant la guerre, voir s'il avait d'avantage travaillé son pouvoir, il lui affirma donc de manière claire :

« Je veux bien t'aider à t'entraîner si tu veux, on dit que chez moi...L'Irou est presque inné.»

En attendant la réponse de son interlocuteur, le jeune adulte aux cheveux ébènes se passa fièrement la main dans les cheveux avant de s'étirer. Sur la pointe des pieds, il était vraiment très grand ! Il dépassait presque son Kage en termes de taille. Mais bon, ce n'était pas les centimètres qui faisaient le Shinobi...
Codeur | Administrateur | Suna No Shinobi
Codeur | Administrateur | Suna No Shinobi



Nombre de Messages : 963
Localisation : Je flâne sur les remparts
Nindô : Je protégerai tout ce que je pourrai dans ce monde. Pour en faire un monde plus juste.
Date d'inscription : 04/01/2011



Passeport Ninja
Grade: Chûnin
Points d'Expérience:
83/1000  (83/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Entrainement particulier   Mer 8 Fév - 8:14
Rencontrer un ninja de Konoha était déjà quelque chose de non prévu. A vrai dire, je ne pensais pas faire la moindre rencontre insolite du tout. Je ne pensais qu’à mon entrainement, pas à me balader dans le village, donc ne faire presque aucune rencontre. Surtout inattendu. Mais la vie est pleine de surprises, et cela en était une bien grande. Car outre qu’il venait d’un autre village, il connaissait l’Irou no Jutsu, le ninjutsu médical, ce que justement je cherchais à apprendre. En effet, l’homme nommé Atotsugi fit apparaitre un halo bleuté sur ses doigts, quelque chose que je reconnaissais.

En effet, je connaissais l’Irou no Jutsu, mais sur la variante que possédait mon clan. Le nom restait le même, mais certains détails changeaient, vu que nous utilisions notre affinité inné : le Fuuton. Les Morichi n’ont jamais été des ninjas possédant une grande réserve de chakra. Notre point fort était sur la résistance physique. Ainsi, une de nos Kunoichi du nom de Fumiko, fille des deux personnes qui ont été à l’origine de notre famille nomade, avait réussi à trouver une très bonne alternative, du moins pour le clan. Ainsi, en utilisant notre affinité Fuuton, nous avions moins besoin de chakra. Evidemment, cela avait ses avantages et inconvénients : son temps de soin était plus long, cependant, les ninjas ayant le Fuuton inné récupéraient leur énergie grâce justement au vent combiné à la technique. Un avantage qui équilibrait sur certains points le gros inconvénient de la technique, mais seulement pour certaines personnes. Voilà pourquoi cette technique a été acceptée au sein du clan : ne soignant que nos propres blessés, nous avions tout à gagner en l’utilisant.

Kanamishi soigna finalement les petites blessures que je m’étais infligé en m’entrainant sans me retenir juste avant de tenter d’utiliser la technique de soin individuel de mon clan. Je pensais sur le coup qu’il y avait un détail sur ma technique que j’avais dû oublier. Il était peut-être impossible que je l’apprenne seul…

« Shôsen No Jutsu...La paume mystique, c'est ça que tu cherches à apprendre ? »
Ah, heu… non. C’est plus compliqué que cela… ou moins, je n’en sais rien en fait… Il s’agit d’une technique de soin individuel, inhérente à mon clan…


Je lui expliquai alors ce que je connaissais théoriquement de la technique. Du moins ce qu’il fallait faire pour l’activer. Il fallait utiliser son chakra afin de le concentrer au niveau de son cœur, puis de le relâcher –cela grâce au Mudra du Chien – afin d’accélérer le processus de guérison de son corps. Puis je me demandai soudainement si, au lieu du mot ‘chakra’, ce ne serait pas justement l’Irou ? Je décidai de garder cette idée de côté.

« Je veux bien t'aider à t'entraîner si tu veux, on dit que chez moi...L'Irou est presque inné.»

Je le regardai d’un air surpris. Ce n’était pas tous les jours qu’un inconnu proposait une telle aide. Mais j’étais aussi content qu’un gamin à qui on vient de donner le jouet qu’il voulait. S’il était capable de m’entrainer de façon assez rapide, je serais comblé.

D’accord, j’accepte votre aide, Atotsugi-san.

_________________
Il n'y a pas besoin de logique pour sauver quelqu'un. Je sauverai donc la paix même si je devais me sacrifier.

Narration :
Mes paroles - *Mes pensées*
Atoichi - Goro - Sokona
Missions effectuées:
 
Nanadaïme Hokage
Nanadaïme Hokage



Nombre de Messages : 265
Localisation : Tour du Hokage
Nindô : Je rendrai la bonne définition du mot justice à ce monde...
Date d'inscription : 14/12/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
122/1000  (122/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Entrainement particulier   Ven 10 Fév - 8:55
Il aurait probablement pu se demander pourquoi il lui venait en aide, c'est vrai après tout il ne le connaissait absolument pas, il était sorti de nulle part et de plus, Kanashimi n'appartenait pas réellement au camp du jeune homme avec qui il venait de faire connaissance. Mais quelque chose lui plaisait bien dans son comportement, il avait été comme attiré par lui car...Il n'avait tout bonnement pas l'intention de renoncer à apprendre la technique qu'il souhaitait apprendre et la persévérance était une qualité que l'Atotsugi appréciait beaucoup. Cependant lorsqu'il pensait à la détermination, il ne songeait pas forcément à celle que l'on idéalisait, celle décrite par les Ninjas de Konoha comme étant la volonté du feu...Non, cela faisait longtemps que notre protagoniste avait arrêté de croire en cette utopie, ce conte de fée démesuré et dénué de tout sens, les héros qui n'abandonnent jamais face à leurs adversaires n'existent pas puisque tôt ou tard, qu'importe l'être que nous soyons, nous finissons toujours par échouer quelque part. Enfin soit, même si l'homme était à ce point imparfait, rien ne l'empêchait d'atteindre la dite voie de la perfection.

Tout cela pour en revenir au fait qu'il s'était porté volontaire pour aider le Ninja du sable à maîtriser sa technique mais lui-même ne savait pas vraiment qu'est-ce qu'il fallait faire pour arriver à la maîtriser, à l'humble avis de notre protagoniste, il devait simplement connaître ses fonctions mais pas trop sa forme. Le jeune homme aux cheveux ébènes se gratta la tête après que son interlocuteur lui ait fait part de sa volonté à ce qu'il le soutienne dans son entraînement. Kanashimi se mit à réfléchir quelques secondes, voyons voir, par où pourrait-il commencer...Il ne savait rien de la personne qui lui faisait face, ni la nature de son chakra et encore moins ses aptitudes en situation de combat cependant il n'était pas venu au pays du vent pour passer du bon temps en tabassant des autres Shinobis, la guerre s'occupera sans doute assez de lui donner son lot d'horreurs. Bon, puisqu'il ne disposait d'aucune information pertinente si ce n'était son nom, il commença par l'interroger :

« Quelles sont exactement les propriétés de ce Jutsu ? Car j'imagine que tu sais que l'Irou est composé de plusieurs branches, certaines techniques permettent de régénérer les cellules mortes tandis que d'autres servent à refaire fonctionner un organe. »

Pour le moment, il s'interrompit là et attendit que Maku donne une ou plusieurs réponses à ses questions car la maîtrise de cette technique nécessitait un contrôle précis du chakra, un dosage équilibré entre l'énergie corporelle et spirituelle afin de refermer la blessure sans causer de trop graves anomalies. Le Jônin des feuilles prit ensuite la position de méditation, il était assis en tailleur dans le sens large du terme, et commença à malaxer son chakra tout en incitant son camarade à en faire de même. Le Ninjutsu médical ne s'apprenait pas en un claquement de doigt, pour maîtriser pleinement ce don il fallait parfois attendre des années de formation avant d'obtenir un résultat concret, les meilleurs éléments des écoles de médecine Ninja étudiaient pendant au moins trois ans auprès des élites. Kanashimi quant à lui n'avait pas été scolarisé dans une académie, c'était un homme qui lui avait tout appris en le prenant sous son aile...Un type originaire de Suna Gakure No Satô justement. Après dix minutes de silence complet, ce fut notre jeune héros qui rompit le calme présent non loin des remparts du village :

« Tu vois, lorsque tu médites et que tu es au repos, c'est bien plus facile de concentrer son chakra de manière quasi parfaite cependant quand tu es en mouvement, les choses se compliquent légèrement. »

Il lui adressa ensuite un sourire, il était vrai que les Shinobis maîtrisant l'Irou se trouvaient plus généralement dans les centres médicaux ou les hôpitaux afin de soigner les malades ou estropiés cependant en temps de guerre ils étaient souvent sollicités sur les premiers rangs du champ de bataille pour sauver un maximum de vie. Malheureusement ce don n'étant pas donné à tout le monde, les villages se retrouvent souvent en sous-effectif et les morts sont alors plus nombreux qu'ils ne devraient l'être sur la zone de combat. Abandonné sur le front, les valeureux soldats ayant perdu un membre devaient se contenter d'attendre que la mort vienne les chercher alors qu'avec l'aide d'un médecin, ils auraient eu un taux de chance de survie largement supérieur à 60%, ce n'est pas avec la perte d'un bras ou d'une jambe que l'on meurt mais bel et bien avec l'infection notamment la gangrène.

Bon, sur ce, une petite démonstration s'imposait ! Pour débuter, il valait mieux tester les techniques sur les animaux car il fallait avouer que l'Atotsugi ne voulait pas se risquer à devenir le cobaye de son "disciple". Le plus souvent, les débutants dans ce domaine avaient peur de mal faire et ne concentraient pas la bonne de chakra, les tissus de la peau finissaient alors par se refermer certes mais de manière un peu...barbare. Mais avec cette chaleur intense, était-il possible de trouver un seul animal en ces lieux ? Afin d'éviter de devoir passer des heures à chercher inutilement dans le désert, notre protagoniste préféra se fier à l'avis de l'expert, il se tourna donc vers Maku et lui demanda :

« Hum...Dis-moi...Y-a-t-il des animaux qui vivent dans les environs ? »
Codeur | Administrateur | Suna No Shinobi
Codeur | Administrateur | Suna No Shinobi



Nombre de Messages : 963
Localisation : Je flâne sur les remparts
Nindô : Je protégerai tout ce que je pourrai dans ce monde. Pour en faire un monde plus juste.
Date d'inscription : 04/01/2011



Passeport Ninja
Grade: Chûnin
Points d'Expérience:
83/1000  (83/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Entrainement particulier   Mer 7 Mar - 11:20
Mon premier entrainement sur un nouveau type de jutsu allait désormais commencer. Et ce n’était pas un guérisseur de mon clan – ni même un ninja de ma famille – ni un ninja de mon village qui allait me l’apprendre. C’était quand même un ninja allié qui m’enseignera les rudiments de l’Irou no Jutsu, le ninjutsu médical. Ainsi j’allais apprendre quelque chose de nouveau – car je ne me souvenais plus si j’avais bien appris, ou du moins tenté d’apprendre, le Fukkatsu no Kaze, cette technique que je voulais absolument apprendre et qui pouvait me permettre de renverser un combat si je l’utilisais au bon moment.

J’avais essayé de l’utiliser face à un shinobi, en plein combat, pas un entrainement. J’avais tenté l’impossible : me souvenir et réussir une technique que je n’ai plus utilisée depuis… longtemps. En réalité, je ne me souvenais même plus de quand je l’avais appris la première fois. Je ne me souvenais non plus de si j’avais réussi. Ce qui est certain, c’est que cela faisait plus de 10 ans. Et j’avais échoué. Je n’avais pas réussi à concentrer parfaitement mon chakra. Ce fut une défaite qui m’a beaucoup appris…

J’avais donc accepté l’aide de Kanamishi Atotsugi, ninja de Konoha, afin de maîtriser l’Irou no Jutsu. Un nouvel entrainement, sûrement plus difficile que les autres, allait commencer. Mais j’y étais : je ne pouvais plus reculer, et je n’allais pas reculer. J’étais déterminé à apprendre cette nouvelle technique. Et pour commencer, le konohajin me posa une question :

« Quelles sont exactement les propriétés de ce Jutsu ? Car j'imagine que tu sais que l'Irou est composé de plusieurs branches, certaines techniques permettent de régénérer les cellules mortes tandis que d'autres servent à refaire fonctionner un organe. »


Sur l’instant, je fus quelque peu déboussolé. Je ne savais que très peu de chose sur le ninjutsu médical – pour ne pas dire rien. Il venait de m’apprendre que l’Irou possédait plusieurs branches. Mais je compris assez vite : chaque branche servait, comme il l’a dit avec ses exemples, à une utilité unique. J’étais presque certain que l’Irou possédait aussi une branche lié sur l’extraction de poisons – pratique que ma mère savait réaliser. En fait, elle savait presque tout faire là-dessus. Je pris donc un instant pour réfléchir sur sa question. Quel était la propriété de la technique ? Je ne savais peut-être pas vraiment les termes techniques, mais je pouvais expliquer.

« La technique permet de… me soigner sur certains points… mais je suis certain qu’ils sont tous liés à la régénération des cellules. »

Le ninja changea de position peu après ma réponse. Celle-ci, je la reconnaissais tout de suite : c’était une position de méditation. Ce genre de position nous permettait de plus ou moins de ne pas bouger. Il était inutile de réfléchir, on se laissait aller… Mais cette position était-elle importante pour l’entrainement ? Mais l’Atotsugi me dit de faire de même, et me demande aussi de malaxer mon chakra. Ainsi, pendant un moment, l’endroit fut calme, silencieux. Je n’étais concentré que sur mon chakra, rien d’autre ne comptait sur le moment. Jusqu’à ce qu’il brisa le silence.

« Tu vois, lorsque tu médites et que tu es au repos, c'est bien plus facile de concentrer son chakra de manière quasi parfaite cependant quand tu es en mouvement, les choses se compliquent légèrement. »

Je hochais la tête. Ce point était évident, tout le monde le savait. En bougeant, on utiliser notre cerveau pour nous déplacer, on faisait attention à là où nous bougions. Alors qu’au repos, on pouvait se concentrer uniquement sur soi-même.
Une nouvelle question sortie alors de la bouche du ninja de Konoha :

« Hum...Dis-moi...Y-a-t-il des animaux qui vivent dans les environs ? »

Des animaux ? Je réprimai un petit rire. Dans ce long, grand désert qui entourait Suna, un seul type d’animaux était présent : des nuisances. Vautours, scorpions sont les plus courants. Les désert traitres sont propice à ce genre de faune, ces derniers aux aguets d’une victime.

« A moins que vous aimiez les scorpions ou les vautours, il faudrait aller au Pays de la Rivière pour en trouver… un peu plus. »

_________________
Il n'y a pas besoin de logique pour sauver quelqu'un. Je sauverai donc la paix même si je devais me sacrifier.

Narration :
Mes paroles - *Mes pensées*
Atoichi - Goro - Sokona
Missions effectuées:
 
Nanadaïme Hokage
Nanadaïme Hokage



Nombre de Messages : 265
Localisation : Tour du Hokage
Nindô : Je rendrai la bonne définition du mot justice à ce monde...
Date d'inscription : 14/12/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
122/1000  (122/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Entrainement particulier   Sam 10 Mar - 6:30
Malgré la chaleur qui pesait sur notre protagoniste, ce dernier était parvenu à méditer sans finir par s'énerver. Même après des années d'entraînement, Kanashimi n'était pas une personne amorphe, il n'aimait pas rester en place et ne pouvait s'empêcher de bouger. Heureusement pour lui, le don de l'Irou No Jutsu lui avait été transmis, sans cela, il n'aurait jamais pu apprendre à devenir un bon médecin car la qualité primaire d'un sauveur de vie n'est autre que de savoir garder son calme même dans des situations délicates. Ainsi, le jeune homme aux cheveux rouges ne savait pas exactement en quoi consistait sa technique, il ne lui en restait qu'un assez vague souvenir apparemment, bon c'était loin d'être gagné à ce stade là. Afin de lui faire une démonstration, il lui avait demandait si des animaux se trouvaient de le secteur et d'après l'expression de son interlocuteur, il en déduit qu'il n'y avait pas grand chose dans les environs. Maku lui conseilla alors de se rapprocher du pays de la rivière s'il voulait trouver des variétés plus diverses d'animaux, mais avait-il seulement idée de ce qu'il souhaitait en faire ? N'importe quel être vivant était amplement suffisant pour faire ce test.

« Un vautour ou même un scorpion suffira pour ce que je vais en faire. »

Le jeune homme décroisa alors ses jambes et se releva, à la recherche d'une bête à blesser avant de la soigner comme si rien n'était. Après s'être longuement étiré, le garçon commença à scruter les alentours en disant à son équipier pour la journée d'en faire de même, à deux le travail ira sans doute plus vite d'autant plus que si le niveau d'Irou du Suna-jin était aussi médiocre qu'il le laissait apparaître, plusieurs animaux allaient être nécessaire pour l'exercice. Le Jônin était plutôt minutieux dans son travail, il savait que sous le moindre grain de sable pouvait se trouver l'objet de sa convoitise - bon d'accord j'exagère un peu là - et qu'il ne devait pas relâcher son attention. Soudain, il cri rauque retentit, pas de doute...C'était un oiseau, un vautour même ! Le héros de notre récit se retourna avec assurance, saisit rapidement un kunaï dans son étui réservé à cet effet et l'envoya sur sa cible.

Tout se passa très rapidement, le projectile frappa en plein fouet l'animal doté de plume qui s'effondra dans le sable brûlant, le kunaï lui perforant toujours le thorax. L'Atotsugi s'approcha rapidement de sa victime en espérant qu'il ne l'ait pas trop blessé, cela faisait longtemps qu'il n'avait plus visé pour blesser seulement, ses dernières missions l'obligeant à chaque fois à tuer sa cible plutôt que de la laisser en vie. C'était une brute, il avait conscience que c'était son point faible mais cette fois, il avait visiblement réussi à ne pas éliminer totalement l'oiseau. Il appela alors son disciple au loin en espérant que lui aussi ait trouvé de quoi s'entraîner. Les mains pleines de sang, notre protagoniste retira brutalement son arme blanche de la chair de l'animal avant de commença l'opération. Le travail allait être un peu plus délicat que ce à quoi il pensait, ce n'étais pas une simple égratignure qu'il avait là mais le temps que le nomade vienne à lui, une hémorragie interne s'était déclarée.

Du chakra de couleur verte émana alors des mains ensanglantées du jeune Ninja supérieur de la feuille, ce vert était caractéristiques des techniques médicales. Tout à coup, les plaies commencèrent à se refermer peu à peu, pour le moment, étudier les blessures superficielles suffirait sans doute à Maku, il n'avait pas encore besoin de faire la régénération de l'organe qui était d'un niveau supérieur, comme lui disait son mentor alors que lui-même était un enfant assez surexcité à l'idée d'apprendre une nouvelle technique "Chaque chose en son temps". Maintenant qu'il était passé directement à la partie pratique, il allait devoir expliquer le fonctionnement de ce Jutsu à son interlocuteur ce qui n'était pas forcément une chose aisée pour celui qui n'avait jamais été très ouvert aux autres.

« On va d'abord commencer par quelque chose de facile : la régénération cellulaire, elle consiste à refermer les tissus superficiels de la peau, là on ne touche ni aux organes, ni à l'information génétique donc tu devrais vite comprendre. Tout d'abord, tu vas faire comme avant, charger ton chakra dans tes mains et former les mûdras nécessaire pour lancer ta technique. Une fois que c'est fait, tu apposes tes paumes sur la partie blessée et normalement, la peau doit se refermer. Cependant je dois te prévenir, si tu n'investis pas assez d'énergie dans ton Jutsu, les tissus seront encore fragiles et au moindre choc, la blessure se rouvrira. Dans le cas contraire, si tu investis trop d'énergie, il y aura un surplus et une sorte de boule se formera à l'endroit là. »

Son interlocuteur sembla hocher la tête un court instant afin de lui montrer qu'il avait compris, bon c'était un peu direct mais au beau milieu du désert, il n'avait pas trouvé quelque chose de mieux pour le former et puis ce n'était qu'un vautour rien qui n'ait une valeur exceptionnelle. Un rapace en moins sauverait la dignité d'un cadavre gisant dans le désert aride du pays du vent. Enfin, il pouvait toujours trouver quelque chose pour l'aider pour la première fois puisque visiblement, les animaux n'abondaient pas en ces lieux, autant qu'il n'en tue pas trop pour éviter de toujours devoir aller en chercher. Heureusement qu'il avait toujours un rouleau de secours en cas d'urgence ! Kanashimi se mordit le pouce afin d'y faire sortir un peu de sang et commença à former des signes de main. A ses côtés se forma alors un nuage de fumée blanche habituelle pour une invocation, un rouleau apparu après que cette dernière fut entièrement dissipée. Le jeune homme aux cheveux ébènes plaça ensuite l'animal recueilli sur le parchemin qu'il avait déroula, des sceaux manuscrits se formèrent autour du vautour. Notre protagoniste lui expliqua alors l'intérêt de ces inscrits qu'il n'avait jamais encore dû voir dans sa vie :

« Grâce aux sceaux sur ce parchemin ton animal ne mourra pas, ainsi même si ta technique échoue plusieurs fois, il ne succombera pas à ses blessures, il est un peu comme dans un état de transe. C'est très utile ces trucs là, dommage que l'on ait pas encore découvert des sceaux permettant de faire la même chose pour les êtres humains. »

Ainsi, l'on sauverait de nombreuses vies innocentes songea notre protagoniste en contemplant le ciel bleu dégagé au milieu de ces contrées désertiques, qui aurait-il bien pu réanimer grâce à une telle technique ? Atewashi...
Codeur | Administrateur | Suna No Shinobi
Codeur | Administrateur | Suna No Shinobi



Nombre de Messages : 963
Localisation : Je flâne sur les remparts
Nindô : Je protégerai tout ce que je pourrai dans ce monde. Pour en faire un monde plus juste.
Date d'inscription : 04/01/2011



Passeport Ninja
Grade: Chûnin
Points d'Expérience:
83/1000  (83/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Entrainement particulier   Jeu 5 Avr - 6:52
Après un moment de calme, une sorte d’échauffement à l’entrainement où, en restant en position de tailleur, je malaxais tranquillement mon chakra, le Konohajin décida de commencer mon apprentissage. Mais il fallait d’abord commencer par trouver un animal. Malheureusement, Suna se trouvait dans un lieu désertique, le nombre de types d’animaux vivant aux alentours se comptait facilement. Ainsi je lui avais expliqué que nous pouvions trouver seulement des vautours ou des scorpions sans aller trop loin, en plus que ce soit les deux espèces d’animaux les plus courants dans cette région. J’étais persuadé que nous allions devoir nous déplacer jusqu’à Kawa no Kuni. Mais je fus surpris des paroles d’Atotsugi.

« Un vautour ou même un scorpion suffira pour ce que je vais en faire. »

Il se leva alors et en me demandant de trouver quelques-uns de ces animaux. Acquiesçant alors, je parti à la chasse, mais j’étais persuadé qu’il fallait les ramener blessés – en même temps, qu’allions-nous faire d’animaux morts ? Ce n’était pas de la nécromancie que j’apprenais. Créant un clone de terre pour m’aider, je parti à la recherche de ces bestioles nuisibles pour les voyageurs non-avertis. Mais il ne fallut pas longtemps pour en trouver un. Un de ces oiseaux prédateurs à la recherche de viande volait de façon solitaire dans le ciel. Ou de façon presque solitaire, vu qu’un autre n’était pas si loin que cela. Mais je m’occupai seulement de ce premier, et pris quelques secondes pour viser là où je voulais : à peu près en bas du corps de l’oiseau. Je lançai alors le kunai… et fit mouche.
Récupérant l’oiseau blessé qui s’était écrasé au sol un instant plus tard, je regardai rapidement autour pour trouver autre chose, mais à part mon clone qui revenait avec son butin : un scorpion ; et Atotsugi qui m’appelai. Je revins vers lui alors, tandis que le ninja de Konoha soignait son oiseau actuellement. Du chakra verdâtre provenait de ses mains, la couleur de l’Irou no Jutsu, si je me souvenais bien. Celui du clan était un peu plus jaunâtre, dû à l’utilisation de l’élément vent.

Le ninja m’expliqua en quoi consistait le début de l’entrainement. On entamait tout de suite la régénération cellulaire, ce qui me réjouissait. Mais il fallait d’abord savoir si c’était ce qu’il me fallait. Je savais que ma technique refermait les plaies de son utilisateur, mais est-ce que ce que j’allais apprendre tout de suite serait suffisant ? Je le saurais que plus tard.
Il fit peu après des symboles comme pour une invocation, mais ce qui apparu de la fumée n’était pas quelque chose de vivant : c’était juste un parchemin. Interloqué, je me demandais à quoi cela allait servir. C’est ce que le ninja médecin m’expliqua peu après :

« Grâce aux sceaux sur ce parchemin ton animal ne mourra pas, ainsi même si ta technique échoue plusieurs fois, il ne succombera pas à ses blessures, il est un peu comme dans un état de transe. C'est très utile c'est truc là, dommage que l'on ait pas encore découvert des sceaux permettant de faire la même chose pour les êtres humains. »

Ainsi donc c’était pour garder l’animal en vie. C’était quelque chose que je n’avais jamais vu, même quand je regardais ma mère soignait les autres… mais en même temps, elle n’avait jamais soigné d’animaux, et je n’avais jamais vu le moindre guérisseur se former – sûrement parce qu’il y en a pas dans ma génération, du moins je n’en ai jamais vu encore.

« D’accord, je n’ai plus qu’à essayer, je pense. »

J’étais un peu nerveux. Je ne me rappelais pas avoir fait cela en étant plus jeune, ceci dit, je ne me rappelais plus comment j’avais connu cette technique du Vent Réparateur… Je me mis alors sur mes genoux, soufflant un peu pour essayer de faire disparaitre ma nervosité. Je fermai alors un instant les yeux pour m’apaiser, du moins le plus possible, puis je malaxai mon chakra et le projeta sur mes mains. Me rappelant des mudras qu’il avait utilisés, je les fis moi-même puis le chakra sortait de mes mains. Je m’inquiétais un peu du fait que j’avais l’impression que ce chakra n’était pas aussi verdâtre que celui de l’eiseinin. Me concentrant sur ce que je faisais, je vis la peau de l’oiseau se recoudre. Un peu inquiet, je continuai jusqu’à ce que je voie que la blessure s’était refermée.

« Hum… Je me demande si… tout c’est bien passé… »

A vrai dire, je me demandais si j’avais mis assez de chakra sur ce coup. J’étais un peu inquiet, j’avais dû y aller mollo sur la dose… mais je ne savais pas si c’était la réalité ou une impression.

« Qu’en pensez-vous ? » demandais-je, bizarrement inquiet pour le résultat.

HRP:
 

_________________
Il n'y a pas besoin de logique pour sauver quelqu'un. Je sauverai donc la paix même si je devais me sacrifier.

Narration :
Mes paroles - *Mes pensées*
Atoichi - Goro - Sokona
Missions effectuées:
 
Nanadaïme Hokage
Nanadaïme Hokage



Nombre de Messages : 265
Localisation : Tour du Hokage
Nindô : Je rendrai la bonne définition du mot justice à ce monde...
Date d'inscription : 14/12/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
122/1000  (122/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Entrainement particulier   Mar 10 Avr - 3:24
Une fois la chasse aux cobayes terminée, ils purent commencer le véritable entraînement. Kanashimi expliqua le protocole à suivre à son disciple - bien qu'il fut un peu plus vieux que lui - avant de s'allonger confortablement sur une dune de sable et se laisser plonger dans des souvenirs plus ou moins anciens. Il n'avait après tout rien à faire pendant un moment, il ne connaissait pas vraiment Maku et ne savait pas s'il préférait être strictement encadré ou s'il voulait avoir carte blanche pour tester ses propres capacités. Ainsi, alors que le garçon aux cheveux rougeâtres tentait de soigner l'animal blesser, notre protagoniste se souvint de son propre entraînement alors qu'il avait à peine dix ans et qu'il venait de débarquer au pays du vent après avoir fuit Iwa où des Ninjas le poursuivaient pour un meurtre qu'il n'avait pas commis. Le garçon aux yeux noirs corbeau poussa un long soupir, il avait vraiment touché le fond, à cette époque...

¤ Flash Back ¤

Après avoir couru plusieurs kilomètres sans s'arrêter comme s'il avait eu le diable à ses trousses, un garçonnet s'effondra sur une route pavée de Suna Gakure No Satô. On pourrait dire que ce jour là, il eut de la chance que quelqu'un le ramène à l'ombre, il frôlait l'insolation et était d'ores et déjà déshydraté depuis quelques heures. Kami-sama seul savait comment il avait pu survivre dans de telles conditions, ce désert aride ne lui avait fait de cadeau. Lorsqu'il se réveilla, il éprouvait cette sensation étrange d'être bien...Apaisé. L'Atotsugi rouvrit rapidement les yeux et réalisa qu'il se trouvait dans une maison agréablement climatisée mais...Ce n'était pas chez lui.

Il n'avait donc pas rêvé, son unique parent - ou plutôt son horrible grand-mère - avait bien été tué et il avait réellement été poursuivit par cette horde de Ninjas voulant sa peau. Sur le coup, être un enfant agile lui avait bien servi. Il voulut, d'un revers de manche, essuyer ses yeux humides mais il n'y parvint pas. Ses bras étaient encore trop endoloris pour effectuer un quelconque mouvement...Si seulement il avait pu se soigner comme le faisaient les Shinobis médecins de l'escadron neuf. Puis soudain, un couinement retentit de l'autre côté de la pièce...La porte s'ouvrit, il ne le savait pas encore mais il était sur le point de rencontrer son futur mentor...

¤ Fin du Flash Back ¤

La voix du Ninja du sable le ramena à la réalité, il devait avoir fini - ou il pensait peut-être avoir fini - et demandait à présent l'avis de l'expert - si l'on puis dire ainsi - afin de savoir si son exercice était un succès ou un échec. L'assassin de ses géniteurs se releva donc et, en une fraction de seconde, se retrouva derrière Maku grâce à la technique du déplacement rapide. Le Jônin observa le thorax de l'oiseau qu'il avait volontairement perforé quelques temps auparavant. La plaie semblait s'être à priori refermée mais Kanashimi savait que ce n'était pas le cas...Un humain normal n'aurait pas pu discerner l'erreur mais un Eisenin la trouvait facilement. Afin de lui montrer qu'il n'était pas totalement guéri, le garçon aux cheveux ébènes plaça sa grande main sur le volatile et exerça une petite pression sur la surface abîmée qui se rouvrit au contact du pouce de notre protagoniste

« Tu n'as pas investi assez de chakra dans ta technique, la blessure ne s'était que refermée superficiellement, recommence. »

Sur ces mots bruts, il retourna à sa place initiale et observa le Shinobi du clan nomade recommencer son entraînement. Devenir Eisenin n'était pas donné à tout le monde, il fallait non seulement du talent mais aussi de la volonté, la formation prenait en général entre 3 et 4 ans pour que toutes les techniques de base soient acquises. Ensuite, le disciple faisait selon sa volonté...Il restait avec son maître ou volait de ses propres ailes. Lui n'avait pas eu le choix, après deux ans seulement, il avait dû quitter celui qui lui avait tout appris. Il s'était forgé son propre caractère et n'avait soigné que lui même. On aurait pu le traiter d'égoïste mais on aurait également pu comprendre ses motivations...

Durant toute sa vie, les divinités avaient pris plaisir à s'acharner sur lui en lui enlevant tout ce à quoi il avait pu tenir un jour. Ses amis, sa famille mais pire encore, son enfance...L'héritier de la tristesse, telle était la traduction de son nom ainsi que le fardeau qu'il était censé porter tout au long de sa vie. Malgré les rudes épreuves qu'il avait dû traverser, il n'avait pas encore abandonné...Il s'était certes livré à la voie du mal et avait sombré mais aujourd'hui, sa vie semblait prendre un autre tournant. Sans le vouloir, il s'était attaché à Konoha, ce village qui l'avait tant haï, ces habitants qui l'avaient si bien regardé dans le blanc de l'oeil et qui l'avaient rejeté par suite. Il était un criminel et il devait payer pour ses actes.

[Ce sont peut-être mes derniers instants de répit héhé...]

Tels furent ses songes à cet instant là...
Codeur | Administrateur | Suna No Shinobi
Codeur | Administrateur | Suna No Shinobi



Nombre de Messages : 963
Localisation : Je flâne sur les remparts
Nindô : Je protégerai tout ce que je pourrai dans ce monde. Pour en faire un monde plus juste.
Date d'inscription : 04/01/2011



Passeport Ninja
Grade: Chûnin
Points d'Expérience:
83/1000  (83/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Entrainement particulier   Lun 30 Avr - 12:39
L’exercice fut en effet plus difficile que je ne le pensais… mais d’un autre côté, je savais que j’avais mal estimé un tel entrainement. J’avais déjà eu du mal à parfaitement concentrer mon chakra lorsque j’étais qu’un aspirant ninja… mon arrivé en tant que genin vers l’âge de 15 ans le montrait bien… et pourtant… et pourtant, je m’étais améliorer de façon significative, jusqu’à devenir le Bras Droit du Kazekage. Ma défense était ma plus grande force, j’avais gagné pas mal de combats… mais j’en avais perdu quand même plusieurs. Le premier, face à mon ancienne coéquipière Nariwen Akikaze fut le premier déclic de mon avancée… J’avais beaucoup appris en un seul petit match. Puis mon autre coéquipière, Haeru Sorochiya, m’avait entrainé sur comment contrer le genjutsu… j’avais alors commencé à maîtriser plus efficacement mon chakra, un point très important pour l’une de mes techniques favorites : le Boufuu no Jutsu.

Ce premier essai pour… ce que je dirai ‘recoudre’ la peau de l’oiseau fut un échec. Je m’en doutais, mais j’avais quand même préféré demandé l’avis de celui qui m’apprenait l’Irou, Kanashimi Atotsugi. Et sa réponse fut celle dont je me doutais : le chakra investi n’était pas correct. La peau s’était rouverte quand le Konohajin avait appuyé sur la blessure. Je n’avais plus qu’à réessayer. Je me préparai alors de nouveau, puis retenta l’exercice. Mais ce fut aussi un échec, le résultat fut le même. Je continuai plusieurs fois ainsi, parfois la déchirure se rouvrit, et parfois je m’arrêtais dès que je voyais une sorte de boule se former. J’avais cependant perdu le compte du nombre d’essais…

Cependant, je savais que je n’en avais pas fait plus de dix… et malgré ça, je m’écroulai d’épuisement sur le sable, reprenant mon souffle comme si j’avais couru un marathon. Ma réserve de chakra s’était rapidement vidée. Les Morichi ne sont pas des hangars à chakra, loin de là. C’était notre résistance physique qui primait.

F-Fiou… Ce genre… de technique… ça… consomme… du chakra… Je… suis épuisé…

Je prenais un temps de repos en restant allongé sur le sable… Mes yeux s’étaient fermés à cause du sable qui volait juste au-dessus des dunes, mais ayant l’habitude de manger du sable depuis que je vivais à Suna faisait que je respirai sans problème… Ou du moins je n’étais pas gêné.

Cet exercice demandait l’utilisation d’une dose correcte de chakra, mais je n’arrivai pas le faire… Pourtant, c’était le même genre d’exercice avec le Boufuu. J’avais aussi oublié le nombre d’essais, et la quantité de chakra demandé faisait de cet entrainement un cas parallèle à celui que je faisais actuellement. Mais j’avais réussi quand même à parfaitement maîtriser la Technique du Vent Violent. Pour l’effectuer, j’avais juste besoin de balancer la quantité de chakra afin que je ne puisse pas être aspiré par ma propre technique, et que celui ou ceux en face ne puisse presque plus avancer. Pour cela, je devais prendre en compte ma constitution – une variable fixe, je me connaissais parfaitement, heureusement – mais ceux de mon ou mes adversaires…
J’ouvris grand les yeux et me remis en position assise. Qu’est-ce que je venais de penser ? C’était ça, la solution ! J’avais oublié de compter la taille de l’oiseau et j’y allais avec des pincettes… ou avec de grosses pinces. Je n’avais pas pris en compte une simple variable dans la quantité de chakra que je devais investir.

Je fouillai ma pochette et trouvai une pilule énergique que j’avais gardée pour l’entrainement originel. C’était le moment de l’utiliser, afin de tester si ce que je pensais était le cas, si ces deux entrainements étaient identiques sur l’ajustement de la quantité de chakra à investir. Croquant le médicament, je pris une minute pour la laisser prendre effet et malaxer de nouveau mon chakra. Puis je refis un essai. N’oubliant pas la taille de l’oiseau afin de la prendre en compte sur l’équation demandé, je refermais une nouvelle fois la blessure de l’oiseau. Puis lorsque ce fut fait, je demandai de nouveau l’avis d’Atotsugi.

_________________
Il n'y a pas besoin de logique pour sauver quelqu'un. Je sauverai donc la paix même si je devais me sacrifier.

Narration :
Mes paroles - *Mes pensées*
Atoichi - Goro - Sokona
Missions effectuées:
 
Nanadaïme Hokage
Nanadaïme Hokage



Nombre de Messages : 265
Localisation : Tour du Hokage
Nindô : Je rendrai la bonne définition du mot justice à ce monde...
Date d'inscription : 14/12/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
122/1000  (122/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Entrainement particulier   Mar 1 Mai - 8:18
Cela devait faire plus de deux heures qu'il était entrain de s'entraîner et il n'avait toujours pas abandonné l'idée de réussir aujourd'hui, il avait du cran ce type. Même si moi-même j'étais une personne assez robuste qui renonçait rarement, je devais avouer que j'avais rarement vu des Shinobis d'une telle trempe, les gamins de nos jours étaient trop gâtés par leur entourage. Ma force de caractère, je ne la devais qu'à moi-même et à tous les évènements tragiques qui ont bouleversé ma vie, j'étais donc curieux de savoir comment Maku avait obtenu la sienne cependant, le temps m'étais compté. Je ne devais pas rester ici trop longtemps, j'étais censé être au village caché des feuilles et surveiller le réceptable du démon à neuf queues, le maître ne serait certainement pas content s'il apprenait que je m'étais permis quelques jours de congés afin de faire des recherches sur mon passé, je devais donc me hâter au plus vite de retourner sur les terres que je trahissais à chaque instant où je respirais.

Une nouvelle tentative, un nouvel échec de la part de mon "disciple" si l'on puis dire ainsi...Ce devait être son septième essai, je commençais à me demander si ce mec arriverait un jour à maîtriser la technique correctement, il ne prenait pas assez en considération les paramètres qui rentraient dans la morphologie de la cible de son Jutsu. Il investissait tour à tour trop ou trop peu de chakra dans sa technique, les tentatives s'enchaînaient et le temps pressait cependant je ne pouvais pas lui donner la réponse, il devait la trouver lui-même. Un Ninja ne pouvait qu'être fier de lui quand il avait réussi de lui-même une tache plus ou moins ardues, cela était vrai pour les missions comme pour les entraînements, une arme ne peut être utile si on est obligé de forcer pour qu'elle soit au meilleur de ses capacités. Un Shinobi est une arme, suivez-donc la logique de mon discours.

Et puis, ce que je redoutai arriva, il était inévitable qu'il goûte la sensation de l'humiliation pour la première fois - ou pas - de sa vie, il s'écroula à terre sous mon regard inexpressif, je ne lui adressai aucun mot et il en fit de même jusqu'à ce qu'il se mette à parler tout seul. Sa chute fut amortie par le sable, lorsque son corps avait foulé les dunes brûlantes, je vis un nuage de poussière s'élever et me rappeler qu'une tempête de sable n'était pas à exclure si l'on restait ici encore trop longtemps. Le jeune homme qui me faisait face resta quelques minutes allongé sur le dos avant de se relever difficilement, il semblait être à court de chakra, était-ce fini pour lui ?

J'avais cependant la sensation qu'il avait compris quelque chose lorsqu'il avala une pilule énergétique, quelque chose avait manifestement changé dans son regard. Il était plus déterminé qu'avant, c'était un fait...Mais qu'est-ce qui le poussait à agir ainsi ? Je poussai un long soupir avant de regarder le ciel, la position du soleil pour être plus exact, il devait être environ 16 heures, je devais me dépêcher. Je n'eus pas le temps de réfléchir plus longtemps que le Ninja de l'alliance m'apporta le corps en transe de l'oiseau, je n'avais pas pu le voir à l'oeuvre pour son dernier essai, j'avais été distrait par mes pensées qui prenaient plaisir à vagabonder sans réel motif.

Mes pupilles s'abaissèrent alors au niveau de ses mains, la blessure s'était en effet refermée, cela semblait bon pour le début. Je composai un signe de main, "Kai" (Rupture) afin de libérer le volatile du sort de transe que je lui avait infligé afin qu'il ne bouge pas pendant la séance d'entraînement. Comme je l'avais prévu, il s'envola...La technique n'était pas encore totalement mise au point mais c'était déjà ça. Je ne dis point à mon interlocuteur que ce vautour allait certainement être tué dans les prochains jours à cause de son handicap, mieux valait qu'il ne le sache pas. Je me contentai de lui adresser quelques paroles de félicitations, je devais bientôt m'en aller et faire en sorte qu'il ne se souvienne plus de moi. C'était cruel mais...j'avais déjà ma petite stratégie en tête.

« C'est bien, continue comme ça et tu seras utile pour ton village lors de la prochaine guerre. Utilise tout ce que tu as appris aujourd'hui pour soigner tous ceux qui te sont chers si tu y arrives, peut-être que grâce à mon enseignement tu parviendras à aider ceux qui veulent éradiquer la souffrance de ce monde. »

Encore un beau discours qui allait s'évaporer lorsque le garçon du clan Morichi allait perdre conscience, ce n'était plus qu'une question de minutes. Je fermai les yeux avant de lui adresser quelques instructions...en espérant qu'il ne sache pas qu'elles allaient se retourner contre lui.

« Hum, tu peux me rendre un petit service ? J'aimerais que tu extraies le poison de ce scorpion, ensuite nous irons prendre un repas ensemble. Qu'en dis-tu ? »


Codeur | Administrateur | Suna No Shinobi
Codeur | Administrateur | Suna No Shinobi



Nombre de Messages : 963
Localisation : Je flâne sur les remparts
Nindô : Je protégerai tout ce que je pourrai dans ce monde. Pour en faire un monde plus juste.
Date d'inscription : 04/01/2011



Passeport Ninja
Grade: Chûnin
Points d'Expérience:
83/1000  (83/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Entrainement particulier   Mer 4 Juil - 15:37
J’avais finalement trouvé une possible solution pour l’apprentissage de l’Irou et je l’avais testé. Repenser à un entrainement qui utilisait la même équation avec des variables correspondant à ma résistance et celle de l’ennemi. Et ce fut finalement sur cet essai que le résultat sembla enfin satisfaisant. Après avoir essayé, rectifier, réessayer… j’avais finalement compris à peu près comment utiliser cette technique. Et lorsque Atotsugi vérifia l’oiseau et apparemment, c’était un bon résultat. J’étais content, on idée fut finalement la bonne.

« C'est bien, continue comme ça et tu seras utile pour ton village lors de la prochaine guerre. Utilise tout ce que tu as appris aujourd'hui pour soigner tous ceux qui te sont chers si tu y arrives, peut-être que grâce à mon enseignement tu parviendras à aider ceux qui veulent éradiquer la souffrance de ce monde. »


Quelle flatterie ! J’en étais à moitié content, je restai cependant réaliste. Un tel objectif était difficile à atteindre, mais j’ai toujours voulu protéger mes proches et mes amis… et mon village, évidemment. Mes lacunes en affinement de chakra, me rendant moins efficace avec les ninjutsu d’attaques, m’avait fait choisir une voie différente et assez unique. Je ne pouvais pas aider moi-même. J’étais un pilier, j’aider, et je soutenais. Mon poste de chef ANBU – ce qui fut exceptionnel, vu mon âge – montrait que j’avais les moyen d’aider mon village, mais que je pouvais encore progresser. Je n’étais que Chuunin, mais ma défense n’en était pas moins exceptionnelle.
Puis le Konohajin repris la parole :

« Hum, tu peux me rendre un petit service ? J'aimerais que tu extraies le poison de ce scorpion, ensuite nous irons prendre un repas ensemble. Qu'en dis-tu ? »

Je clignais des yeux, perplexe. Comment ça, extraire du poison ? Je n’avais pas fini mon entrainement sur la régénération de cellules, c’était sur ça d’ailleurs que je devais m’entrainer, pour ma technique. Pourquoi voulait-il que je m’entraine dessus ?

« Je ne sais pas faire ça, et à mon avis c’est bien différent de l’entrainement sur la régénération des cellules. Et puis, je n’ai réussi qu’un seul essai, le dernier. Ne vaut-il pas mieux que je continue, afin de voir si ce n’était pas juste un coup de chance ? Extraire du poison… Je trouve ça précaire, et ce n’est pas ce qui m’intéresse le plus, surtout qu’il faudrait un meilleur contrôle du chakra, enfin, je crois… »


HRP:
 

_________________
Il n'y a pas besoin de logique pour sauver quelqu'un. Je sauverai donc la paix même si je devais me sacrifier.

Narration :
Mes paroles - *Mes pensées*
Atoichi - Goro - Sokona
Missions effectuées:
 
Nanadaïme Hokage
Nanadaïme Hokage



Nombre de Messages : 265
Localisation : Tour du Hokage
Nindô : Je rendrai la bonne définition du mot justice à ce monde...
Date d'inscription : 14/12/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
122/1000  (122/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Entrainement particulier   Sam 7 Juil - 3:56
« Je ne sais pas faire ça, et à mon avis c’est bien différent de l’entrainement sur la régénération des cellules. Et puis, je n’ai réussi qu’un seul essai, le dernier. Ne vaut-il pas mieux que je continue, afin de voir si ce n’était pas juste un coup de chance ? Extraire du poison… Je trouve ça précaire, et ce n’est pas ce qui m’intéresse le plus, surtout qu’il faudrait un meilleur contrôle du chakra, enfin, je crois… »

Il rejeta ma proposition avec une telle arrogance - enfin de mon point de vue, je considère ça comme tel - que mes instincts se meurtriers étaient sur le point de se réveiller. Je lui avais appris une partie de mon savoir pour une raison qui m'échappait encore à cette époque là. Il voulait continuer à s'entraîner alors ? Bien, de toute manière il allait bientôt falloir que je décampe d'ici moi cependant je n'avais pas l'intention de le laisser se souvenir de moi. Je lui dit qu'il peur continuer à s'exercer pendant que moi je vais chercher de quoi manger. C'était une feinte bien sûr, je n'allais rien ramener pour lui mais bien le strict nécessaire pour moi. Mon séjour au pays du vent touchait à sa fin, il fallait que je prenne assez de nourriture pour m'assurer un trajet sans trop d'encombres et je ne comptais pas me faire arnaquer par des marchands ambulants.

Je le laissais donc aux remparts et me rendis au coeur de la ville afin de faire mes provisions. J'achetai pour pas cher des fruits et des légumes frais puis un bon morceau de viande à griller au feu de bois, j'allais me faire un festin puisque j'avais l'argent pour...A quoi bon se priver après tout ? Pour le plaisir, je suis également allé faire le tour des galeries marchandes réservées aux Shinobis, leurs armes n'étaient pas différentes que celles qu'on fabriquait à Konoha à un détail près : sur les étalages on trouvait bien plus d'équipements pour marionnettistes qu'au village caché des feuilles. J'achète quand même un stock de kunaï, ça peut toujours servir quand on fait un voyage de plus d'un jour.

Mes emplettes terminées, je retourne aux remparts où Maku est toujours entrain de s'entraîner, bien...Tout se passe selon mes plans. Il ne m'a pas encore repéré, j'en profite pour me glisser discrètement derrière lui et poser ma grande main sur sa tête, il ne doit pas encore comprendre quel sort je lui réserve. D'un seul coup, je libérai une charge électrique pour endommager une partie de son cerveau. Si j'ai réussi mon coup il oubliera juste qui lui a enseigné les bases de l'Irou No Jutsu. En espérant que ça ne le perturbe pas trop, je transporte son corps jusqu'au bord d'un rempart, prend mon sac de voyage et commence ma traversée dans le désert.

Tout seul, la route allait être longue mais après tout...Qu'importe, j'avais beaucoup à faire en rentrant au village, à commencer par contacter le leader de la lune rouge afin de recevoir une mission. En ce moment je ne savais pas pourquoi mais je me sentais particulièrement motivé, peut-être que des évènements futurs feront que je changerai, qui sait. J'ai bientôt 18 ans et je ne sais toujours pas pourquoi je suis né à part pour endosser le fardeau de la tristesse dans ce monde, un jour je trouverai ma raison de vivre, je vous le promets...Mère ! En tout cas Morichi Maku, si toi tu te ne souviendras plus de moi, personnellement je garde ta tête enfouie dans ma mémoire, un jour nous nous reverrons sur le champ de bataille.

J'ignore si c'est une bonne chose ou pas mais nous seront inévitablement ennemis, tu as prouvé en une seule journée que nos idéaux ne seraient jamais les mêmes et à mes yeux, seule une lutte à mort peut résoudre le problème que tu as créé dans mon esprit. Je suis sans doute fou mais tant pis, j'ai le sens inné de la bataille. Peut-être prendras-tu ma vie dans le futur, oui...Tu me libéreras de ma souffrance, enfin !

HRPG : Voilà c'est court et plat mais je ne savais pas comment conclure u_u
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Entrainement particulier   
 

Entrainement particulier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Kaze no Kuni - Suna Gakure no Satô :: Remparts-