« Ceux qui ne respectent pas les règles sont considérés comme des moins que rien mais ceux qui abandonnent leurs amis sont encore pires. »
 

 Hariken Shoyu, destiné à double visage. [U.C]




Nombre de Messages : 4
Localisation : Entre Ciel,Mer et Terre
Nindô : Devenir un grand ninja, malgré les obstacles.
Date d'inscription : 12/11/2011






Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Hariken Shoyu, destiné à double visage. [U.C]   Sam 12 Nov - 18:52


Boku wa Hariken Shoyu desu !




[image de votre personnage]

Nom : Hariken
Prénom : Shoyu
Âge : Dix-sept ans
Sexe : Mec... du moins je crois :O
Village demandé : Mon chemin me dirige vers Konoha.
Affinité(s) choisie(s) : Katon, KG de Téléportation(Attente de verdict)
Grade souhaité : Chunin
Avez-vous lu les règles ?

Techniques :
Spoiler:
 
Description physique : [10 lignes minimum]


C'était un homme, de taille moyenne je dirais. Il mesurait environ un mètre soixante-quinze. J'estime qu'il ne pesait pas plus que quarante-huit kilogrammes.

Policier : veuillez nous décrire sont physique s'il vous plait.

Il était assez étrange, des cheveux en broussaille de couleurs différentes telles que je n'avais jamais vu auparavant. Ses cheveux de couleur monochrome, était séparé, je n'avais jamais vu ça, je vous jure. La limite des couleurs commençais au milieu de sa tête jusqu'à l'arrière. De ses cheveux mi-long j'avais pu remarquer qu'il s'arrêtait à l'arrière de sa nuque jusqu'en bas de ses oreilles. D'ailleurs ses oreilles n'étaient ni trop pointue, ni trop courte. À mon avis son visage noir ne me disait rien. C'est la première fois que je le vois dans le village de Konoha. Pourrait-il faire partie de l'Akatsuki ?

Policier : Peut-être mais je vous en prie monsieur, continuez...

D'accord, il avait une tête plutôt ronde, mais il n'était pas grassouillet. Sur le milieu de son front j'avais pu remarquer une marque étrange. On aurait pu la confondre avec trois six placé à une hauteur différente. Je parle de cette marque, mais ses dents étaient pires ! Des dents pointues aiguisés comme des rasoirs. Elle était aussi dure que du métal, il a pris mon bras gauche en l'arrachant avec ses dents.

Policier : sa peau... Était-il coloré ou, elle était blanche ?

J'y arrivais justement, l'homme était de couleur basanée. Derrière ses cheveux, cachant ses yeux se trouvaient aussi, des yeux de couleur différente. L'oeil gauche était de couleur rouge, mais d'un rouge purement vengeur. Par contre, son oeil droit je le trouvais étrange, je me demande encore pourquoi il est de couleur bleue, enfin si je me rappelle bien, il était bleu ou peut-être vert. Ses pupilles montraient qu'il cherchait à tuer. J'étais terrorisé ! Il me fixait comme si j'étais en train de tuer sa famille. J'avais peur de le regarder dans les yeux, son regard m'effrayait. Mais bon, je dois me calmer...

Policier : prenez votre temps, je serais toute ouïe...

Ses habits étaient aussi étranges que le reste. Il portait un foulard autour du cou, il était de couleur rouge sang. De plus il était long, il était enroulé et il s'arrêtait au milieu de ses jambes. Alors qu'il était dos-à-moi j'ai cru voir une épée ou un Katana d'une forme assez spéciale, il était bleu, courbant dans le bas de la lame et ayant une poignée comme celle des Kunais. Elle était assez grande aussi, sois la longueur de mon bras plus quelques centimètres. Ses habits qui étaient aussi de couleur noire et blanche, étaient séparées à l'inverse de ses cheveux. La partie noire se trouvait sur côté de ses cheveux blancs. Tandis que la partie blanche se trouvait du côté de ses cheveux noirs. Son chandail ou, sa veste semblait être attaché par un zippe. J'ai aussi pu distinguer une poche noire sur le côté blanc et une poche blanche sur le côté noir. De ses pantalons il semblait à l'aise. Il n'avait aucune difficulté à bouger, car il m'a donné un coup assez rapide. Ses pantalons étaient noirs et il s'arrêtait au milieu de sa jambe. D'ailleurs son chandail, avait une partie blanche à l'avant, se rendant presque la fin de ses pantalons. Il avait aussi une partie noire à l'arrière qui s'arrêtait au même endroit que la partie blanche. De plus, j'oubliais les deux signes qu'il avait dans les mains. Dans sa main droite se trouvait une sorte de diamant avec une base en or, je ne sais pas si elle était incrustée dans sa peau, mais elle ne tombait pas, rien ne bougeait d'un poil. Dans sa main gauche se trouvait la même marque qu'il avait dans son front, les trois six, même ceux-ci était placé en forme de triangle dans le creux de sa main. Ses trois six étaient de couleur brune ou, noire, j'hésite entre la couleur qu'ils étaient. Ses chaussures semblaient assez confortables et sur le pied droit il était blanc, contrairement au pied gauche, qui était noir. Sa carrure n'était pas très imposant, mais il est terrifiant. Des bras pas très gros, mais ils étaient musclés malgré tout.

Policier : Merci de votre collaboration, nous nous reverrons bientôt pour une autre rencontre.

Chambre de l'homme vide, la victime dormait.

Hariken : Alors, l'on révèle mon identité ? Tu vas devoir le payer.

Hariken sort et fait bruler la chambre...


Description psychologique : [10 lignes minimum]




Hariken Shoyu est imposant, même s'il n'est pas très grand. Il est fort d'esprit puisqu'il garde un secret depuis son enfance. Ce jeune homme, possède une double personnalité et pour pouvoir garder le dessus, il s'entraîne mentalement. Sa première personnalité est plutôt amicale, gentille, serviable et gourmand. Lorsqu'il s'agît d'être au village, il sait fort bien, qu'il ne doit pas relâcher la bête en lui. La bête qui est sans supplice et qu'il ne prend personne en pitié. Il serait près à échouer une mission pour libérer toute sa colère. De nature protecteur et vengeur, il se sent rejeté de la population qui semble savoir son secret. Mais il reste tout de même respecter par ses collègues Ninjas. Sa deuxième personnalité est du moins... impure ! Elle est sadique, puisqu'elle tue parfois que pour le plaisir de tuer. Lorsque cette rage est déchainée, Hariken Shoyu n'a plus aucun contrôle de lui. Sa rage de sang peut-être tellement forte qu'il pourrait en venir à tuer ses coéquipier. Cette erreur étant déjà arrivée par le passer, Cloud se sent toujours coupable. Sachant que son côté maléfique pourrait blesser les villageois, il décide de vivre éloigner du village. Il prend plaisir à être en plein air, sans trop se soucier de ce qui est manigancée dans ce monde qui est, un monde sans pitié. Il sait fort bien, qu'il peut se faire prendre en chasse par d'autre Ninja, mais il se prépare à l'avance, il attend toujours le pire des malheurs.

Ses goûts sont plutôt diversifiés, même en étant très loin du village il sait comment s'occuper de lui. Il aime la couleur noire qu'il semble avoir intégré dans son style de vie, tout comme le blanc. Il semble avoir développé une attirance à se faire une collection de choses qu'il trouve durant ses missions. Lorsqu'il doit assassiner un type il récupère toujours un truc qu'il possédait, comme par exemple collier, doigts, crane, Arme, bandeau et ainsi de suite.

Sur ses gout alimentaire il ne semble pas être très difficile. Il mange peut-être tout comme, il ne mange rien du tout. Il désire les sushis, la viande de requin et il aime particulièrement les Ramens. Lorsqu'il se rend à Konoha, c'est particulièrement pour les meilleurs Ramens du monde.



Histoire : [20 lignes minimum]




e naquis la vie dans un endroit très éloigné de tout village et Ninja. Je n'avais aucune connaissance du monde qui m'entourait. Mes parents possédaient une terre personnelle. La vie était belle, rien ne nous dérangeais. On habitait sur la rive de la rivière de Kiri, mais très éloigné du village. Sois cent-vingt-cinq kilomètres si pas plus, je me rappelle que je n'aimais pas marcher tout ce trajet, mais bon la vie n'est pas comme on le souhaite. D'après les propos de mes tantes, j'étais un gamin plutôt calme et gentil. Alors que j'avais neuf ans, je partis en forêt, seul sans garde du corps ou, autres. Pendant ma randonnée en forêt, j'avais croisé un homme étrange, portant un masque. Je n'aimais en aucun cas, son aura. Elle emportait destruction et malheur autour des gens qu'il s'approchait. Par contre, il ne semblait point vouloir me faire du mal. Mais, il me regarda dans les yeux, ses yeux sombres d'où l'on pouvait voir qu'il errait et fuyait la mort. Je pense même encore aujourd'hui je pense que la mort le craignait. Ses vêtements, tout déchirer et coupé, ne me disaient rien qui vaille. Mais bon, je l''avais invité chez moi malgré tout, même si je pense qu'il eut utilisé un Genjutsu sur moi. Ma mère qui était infirmière à l'hôpital du village, prendrait soin de lui. J'avais emporté avec moi l'homme masqué, derrière doute et crainte et j'avais demandé à ma mère si l'on pourrait l'hébergé et le soigner. Elle était terrorisée, elle voyait le même homme que je voyais intérieurement. Au-delà de cette terreur, elle avait pris soin de lui, il avait des blessure très profonde. Ma mère le soignait et nous l'avions héberger jusqu'à ce qu'il se remet de toutes ses blessures. Le jour où j'ai été maudit, je m'en rappellerais toujours, tout s'est passé lorsque l'homme allait partir, mais il me regarda droit dans les yeux et m'avait demandé de le suivre. Je l'avais suivi, sous la crainte, un peu moins qu'à notre première rencontre mais, elle était toujours présente malgré ces six mois à vivre avec lui. Il m'emmena dans une forêt, une forêt qui m'étais encore inconnu à ce jour, pourtant nous avions marché vingt-trois minutes. Il était dans une lumière descendante du ciel et il s'était mis à composer des signes. Les signes me seront à jamais graver en tête, Lièvre, Sanglier, Serpent, Coq et Lièvre. Un grand cercle avec une étoile apparu sous tout le périmètre de la forêt. Il s'approchait de moi par la suite, il avait composé d'autre signe, une flamme noire était apparût autour de sa main. Il avait ensuite posé deux doigts sur mon front. Une brulure d'une telle intensité aurait réussi à tuer n'importe qui. Je ne pensais plus à rien, je me concentrais que sur la douleur qui émanait de mon front. Je la compare aujourd'hui au métal en fusion qui fond sur mon front. Du métal brulant à une chaleur au-delà de 10,000 dégrées, je voulais mourir. Lorsqu'il enleva ses doigts de mon front, je m'étais évanouis. À mon réveil, j'étais chez moi, mais une étrange odeur me venait au nez, je ne sentais rien qui vaille, mon linge qui était tacheté de rouge, surement un rêve je me suis dit. Je m'était levé, parti dans la cuisine, personne, ma mère travaillait surement alors... J'étais sorti à l'extérieur de ma maison, cherchant mon père, mais il ne si trouvait pas. Une peur commença à m'envahir, j'avais peur qu'ils furent tué par un Ninja. Je suis entré et j'étais monté à l'étage, je sautais deux, trois marches à la fois. J'étais comme une gazelle qui se sauvait d'un prédateur. J'étais entré dans la chambre de mes parents et c'est ainsi que mon rêve est tourné en cauchemars. Mes parents jonchaient le sol, ensanglanté, mais qui avait bien pu tuer mes parents qui travaillaient forts comme le fer pour avoir quelque misérable Ryos. C'est alors que j'avais senti une puissance cachée en moi, une drôle de sensation me montait à la tête. Je sentais qu'un mauvais sort s'était abattu sur moi, une sorte de bête noire, maléfique. Je venais tout simplement de remarquer que mes mains étaient brunes par le sang séché. C'est alors que je m'étais mis à pleurer, je me suis alors rappelé les signes que l'homme avait composés, des flashs de souvenir. Je ne m'apitoyais pas sur mon sort, ho non, au contraire je devais trouver une façon crédible de quitter la maison, mais j'étais malgré tout âgé que de neuf ans... Si les Ninjas de la patrouille me croisais aux limites il m'aurait ramené chez moi en moins de deux. Je devais éviter cela absolument, sinon il aurait découvert mes parents décédé et m'aurait mis aux travaux forcé, ou pire encore, la prison. La seule idée qui m'étais venu en tête était de bruler la maison qui fût bâtîtes par mes ancêtres. J'avais mis de l'huile sur tout le périmètre de ma maison. J'en avais mis une tonne sur mes parents. Je devais leurs rendent un petit adieu avant de tout faire brûler. J'avais pris la photo de la table de chevet de mon père. L'on me voyait sourire, c'était sans aucun doute mon dernier sourire. J'ai regardé le corps inerte de mes parents, m'essuya les yeux, plaça la photo entre eux et j'avais allumé ensuite une torche. J'étais descendu à la porte et j'avais fait brûler le tout. J'avais alors couru en haut de la colline, remémorant les souvenirs que j'avais de mes parents. Avant de partir, je m'était fait un sac, des photos, trois bouteilles de lait et du pain. Lorsque le tout n'était que de la cendre, je suis parti en direction nord des cendres. Au nord j'y trouverais Kiri ou Ame et au sud j'y trouverais Konoha. Dilemme entre les villages, à Ame il m'aurait tué, Kiri il m'aurait surement noyé, sois accueilli et à Konoha il m'aurait accueilli le sourire aux lèvres.


by Del's

Hachidaïme Mizukage | Administratrice
Hachidaïme Mizukage | Administratrice



Nombre de Messages : 681
Date d'inscription : 06/04/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
101/1000  (101/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Hariken Shoyu, destiné à double visage. [U.C]   Dim 13 Nov - 3:29
Bienvenue,

Il manque le code à chercher dans les règles ... puis il faudra changer de pseudo qui doit être à consonance japonaise. Enfin voilà,je te souhaite un bon rp parmi nous =)

_________________

~ Il faut préparer la guerre pour mieux savourer la Paix ~



Nombre de Messages : 4
Localisation : Entre Ciel,Mer et Terre
Nindô : Devenir un grand ninja, malgré les obstacles.
Date d'inscription : 12/11/2011






Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Hariken Shoyu, destiné à double visage. [U.C]   Dim 27 Nov - 19:56
Je poste pour dire que le code est présent, j'ai fini mes descriptions et il ne me reste que mon histoire à compléter. Mad' m'a dit de me rendre à Konoha o-o Et oui, même moi j'ai été étonné... Mais bon Razz Je termine l'histoire pendant la semaine maximum le week-end prochain ^^ Sur ce bonne lecture et dite moi s'il y a un problème avec une séquence de ma présentation... Smile
Hachidaïme Mizukage | Administratrice
Hachidaïme Mizukage | Administratrice



Nombre de Messages : 681
Date d'inscription : 06/04/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
101/1000  (101/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Hariken Shoyu, destiné à double visage. [U.C]   Jeu 1 Mar - 8:53
Donc là, je viens de caler que la présentation était finie avec le code ... POURQUOI PERSONNE EST VENU POSTER u_u

(surtout ça date du 28 Novembre oô).

Bon bah, on va faire comme d'habitude alors : bon la présentation est bien en général, il y a de la qualité et de l'a quantité, donc j'suis okay pour le test Chuunin .-.




_________________

~ Il faut préparer la guerre pour mieux savourer la Paix ~
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Hariken Shoyu, destiné à double visage. [U.C]   
 

Hariken Shoyu, destiné à double visage. [U.C]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Conseil des Sages-