« Ceux qui ne respectent pas les règles sont considérés comme des moins que rien mais ceux qui abandonnent leurs amis sont encore pires. »
 

 War's Mission — Rank C : Come with us !

Konoha no Shinobi
Konoha no Shinobi



Nombre de Messages : 52
Localisation : Konoha no Gakuen
Nindô : Et si la mort venait à m'emporter, alors je n'aurais qu'un seul regret : abandonner mes élèves.
Date d'inscription : 10/03/2011



Passeport Ninja
Grade: Chûnin
Points d'Expérience:
50/1000  (50/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: War's Mission — Rank C : Come with us !   Lun 24 Oct - 12:46
Kurashiki Akane - Évacuation totale ! - Rang C La guerre est aux portes du village, pour limiter les pertes civiles le conseil et moi-même déclenchons le plan d'évacuation des civils vers le Pays de la Mer. Vous devrez vous organiser afin d'évacuer tous les civils avec quelques autres Genin qui seront sous vos ordres.


Tenant fermement l'ordre de mission entre ses mains, la Kunoichi de la Brume salua le Jounin responsable des missions et quitta son bureau. Les quelques mots inscrits sur le morceau de parchemin avaient une grande importance : ce serait elle qui gèrerait l'évacuation, et c'était écrit juste là, sous ses yeux. C'était bien mieux ainsi, cela lui permettrait d'effectuer cette mission sans être gênée en permanence par un quelconque chef d'équipe. On ne pouvait faire confiance à personne, d'autant plus qu'il faudrait parfaitement gérer l'évacuation. Alors qu'elle commençait à établir plusieurs plans d'action, elle fût brusquement arrachée à ses pensées. Sans qu'elle s'en rende vraiment compte, Akane se retrouva allongée sur l'inconnu qui l'avait bousculé.
    — Aïaïaïe ... Je suis vraiment navré, je ne vous ai pas vu !

La jeune Kunoichi se releva, ignorant le blondinet toujours à terre. Ce dernier, l'air vraiment gêné, ramassa le papier qui était tombé des mains de Kanny et lui tendit tout en époussetant son pantalon.
    — Vous avez perdu ça, est-ce que vous allez bien ?, commença-t-il avant de s'arrêter net en entendant ce que lui répondit son aînée (lui devait avoir onze ou douze ans).

    — Pose-toi d'abord la question, vu ton gabarit, cela m'étonne que tu ne te sois rien cassé.


Kurashiki Akane, ou l'art de casser les gens pour cacher sa gêne (enfin, surtout ici). Le jeune garçon ne trouva rien à répondre, et de toute façon il n'en eût pas le temps : une fille du même âge et qui lui ressemblait comme deux gouttes d'eau apparût juste derrière lui, suivie de près par une adolescente aux longs cheveux orangés. Vu leur âge à tous, Kanny estima leur grade à Genin, à moins que la plus grande ne soit Chûnin. Peu importe, elle arracha sèchement l'ordre de mission au blond et dit tout aussi sèchement :
    — Si vous n'avez rien à faire, je vous emmène avec moi. Nous avons pour ordre d'évacuer les civils de KiriGakure jusqu'au pays de la Mer. Cela ne devrait pas être difficile, même pour vous.
La Shinobi pointa le parchemin du doigt, au cas où les gosses douteraient, puis leur tourna le dos et sortit de la tour de la Mizukage sous une pluie de protestations et de plaintes. Bien entendu, elle les ignora royalement et se rendit directement vers les habitations, histoire de pas perdre de temps. Elle avait reçu quelques instructions qui n'étaient pas écrites, comme le fait que plusieurs bateaux attendaient sur les quais. Cela faisait une chose de moins à s'occuper, et puis il fallait gérer les mômes qui s'agitaient derrière elle. D'après les voix qu'elle entendait, les trois l'avaient suivi, c'était parfait. En écoutant un peu plus attentivement, elle réussit à mettre des noms sur les visages. Hei et Tsuki pour les jumeaux et Michiyo pour l'aînée, ce n'était pas bien compliqué à retenir et, de toutes façons, elle n'aurait pas à le faire plus d'une journée. Elle s'arrêta afin de donner ses instructions, chacun d'entre eux allait s'occuper d'un secteur bien précis et emmener toutes les personnes jusqu'aux bateaux. Une fois cela fait, il suffira de vérifier toutes les maisons et d'effectuer le transfert. Rien de plus simpliste que cela.

C'est ainsi que les quatre Genin furent dispersés à travers le village, envoyant certains villageois sur les quais et priant d'autres de se dépêcher un peu. L'évacuation était longue, très longue, mais Akane ne bronchait pas : c'était son travail de traiter toutes les demandes du village sans rechigner. Elle était payée pour bosser et pas pour se plaindre, après tout. C'est pourquoi elle continua de vider les maisons de son secteur une par une, répétant tant et tant de fois que c'était un ordre de la Mizukage et qu'elle n'y pouvait rien. Une fois les rues vides et les maisons des civils évacuées, la borgne se rendit sur les quais, prête à évaluer le nombre de personnes qu'il restait encore à aller chercher. Après tout, on pouvait faire confiance à sa team d'élite pour ne faire que la moitié du travail !

Une fois sur place, la demoiselle comprit qu'elle s'était trompée. C'était trois quarts du travail qui n'étaient pas fait, et non pas la moitié ! C'était réellement hallucinant, d'autant plus qu'il fallait se dépêcher, les nuages gris commençaient sérieusement à s'accumuler dans les cieux ... On sentait parfaitement que la guerre était proche, voire imminente.


Le vent commença à se lever, plus de temps à perdre. Kanny fit plusieurs Bunshins afin de gagner du temps, après tout il fallait rattraper tout le retard qu'avaient accumulé Michiyo, Hei et Tsuki qui, par ailleurs, étaient introuvables. Ils avaient probablement trouvé quelque chose de mieux à faire, tant pis pour eux. Alors que le temps devenait de plus en plus gris, la borgne se dit qu'il vaudrait peut-être mieux remettre le départ à plus tard, mais il était trop tard à présent, beaucoup trop de monde avaient embarqué et étaient prêts à partir. Elle fit de son mieux pour prévenir le plus de gens possible mais à elle seule, c'était quasiment impossible. C'est alors qu'elle remarqua que la dernière maison du secteur de Hei n'était toujours pas vide, alors qu'elle avait ordonné à ses occupants de quitter les lieux. Elle tambourina à la porte, hurlant pour que sa voix couvre le bruit de la violente pluie qui commençait à s'abattre sur le village. Cependant, elle n'obtînt pas de réponse. Elle recommença donc, avant d'enfoncer tout simplement la porte d'un coup de trident bien placé. Et c'est là qu'elle les vit.

Les trois garnements n'avaient pas fui, ils étaient tout simplement bâillonnés et ligotés à des chaises. Ce n'est qu'en les détachant avec indifférence, insensible aux "Aîe" et autres "Ouille" qu'elle pouvait entendre, qu'elle su que le bébé de la famille avait disparu dans l'agitation qu'avaient provoqué les Shinobis en alertant tout le monde de partir. Et, bien évidemment, c'en était à eux que le père s'en était pris - injustement, cela va de soi.

L'arrivée des deux parents fit cesser la discussion. On voyait très bien qu'ils étaient dans tous leurs états, ce qui était parfaitement compréhensible puisqu'ils avaient littéralement perdu un être cher. Akane, privilégiant la parole à la force, leur assura qu'ils retrouveraient leur enfant mais que, pour cela, ils devaient embarquer avec les autres. Elle n'attendit pas de réponses et sortit directement, emportant les trois mômes avec elle. Elle leur ordonna de fouiller tout le périmètre pendant qu'elle terminait de faire le tour de Kiri. Chose rare, elle leur faisait un minimum confiance ; après tout elle n'avait pas trop le choix puisqu'ils n'avaient que très peu de temps devant eux.

Lorsque son travail fût achevé, et qu'elle s'était assurée que plus aucun civil ne se trouvait à terre, elle se mit en quête des Genin. Aucune trace d'eux sur les quais, et pourtant ils devaient partir dans la minute même : les vagues commençaient à prendre de l'ampleur. Ce n'est que quand elle vit le jeune couple avec leur enfant dans les bras qu'elle comprit qu'on attendait plus qu'elle. Elle fit disparaître les clones qu'elle avait formé puis embarqua à son tour, permettant aux bateaux de quitter le port et de se rendre au pays de la Mer. Le voyage ne durant pas très longtemps, elle se permit de les accompagner à bon port.

Lorsqu'elle se rendit à la tour de la Mizukage quelques jours plus tard, elle croisa les trois garnements accompagnés d'un Jûunin ; apparemment on avait tenu compte de son rapport de mission dans lequel elle avait insisté pour qu'ils soient surveillés ... Et de près !

_________________
Shi-Ki | Sad Theme
So Numb | Ryûhei's Theme

    « Men of war have long known that warriors must often abandon those verities they defend.
    Peace, human kindness, love ... For they hold no meaning to the enemy. And so, to win ...
    Do we become what we despise ... And despise what we become ? »
    Paroles Nobu [#DarkSlateBlue] Banque d'Icons #1 & #2
Fondateur | Leader de Kyuuseishu
Fondateur | Leader de Kyuuseishu



Nombre de Messages : 2297
Localisation : En Enfer
Nindô : Créer un monde de paix.
Date d'inscription : 29/12/2010



Passeport Ninja
Grade: Jônin
Points d'Expérience:
50/1000  (50/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: War's Mission — Rank C : Come with us !   Mer 30 Nov - 10:40
Analyse de la mission : Bon déroulement, orthographe plus que correct, le RP est narré de façon cohérente (+2) cependant on regrette que la mission soit assez courte (-1) pour une rang C même si elle reste dans les normes. En gros, la prochaine fois : sois moins flemmarde :p
Expérience reçue : 10 + 2 - 1 = Rajoute toi 11XP dans ta barre de progression.

_________________


Je déteste la guerre, les armes et l'injustice mais malgré tout, j'aime ce monde et je continuerai de croire en mes idéaux.
 

War's Mission — Rank C : Come with us !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Mizu no Kuni - Kiri Gakure no Satô :: Archipel de Mizu no Kuni-