« Ceux qui ne respectent pas les règles sont considérés comme des moins que rien mais ceux qui abandonnent leurs amis sont encore pires. »
 

 Enlèvement d'une femme de riche(mission rang C)[en cours]

Konoha no Shinobi
Konoha no Shinobi



Nombre de Messages : 197
Localisation : Chez moi
Nindô : ~J'ai cru un beau jour que le passé n'avait plus rien à m'apprendre et que le futur me guiderait...Je me trompais car j'ai découvert que ma vie ne se laisserait guider que par mon passé et que le futur m'apprendrait les choses que je ne sais pas~
Date d'inscription : 05/01/2011



Passeport Ninja
Grade: Genin
Points d'Expérience:
136/1000  (136/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Enlèvement d'une femme de riche(mission rang C)[en cours]   Jeu 1 Sep - 15:10
Spoiler:
 



(les * sont les marques de l'auteur. J'essaye un nouveau style de rps et compte l'améliorer suivant les critiques.)





Partie I: Guerre d'automne? -




L'air pur, le ciel dégagé, une odeur d'automne était apportée avec le vent et les Feuilles mortes.
"À doux automne",me dis-je en donnant un coup de balai dans ma demeure qui était devenue une benne à ordure. Voilà longtemps que je n'avais pas fait le ménage. J'avais pris ma journée pour remettre en ordre ma maison, j'avais fait installer des étagères dans ma chambre pour y ranger mes vieux bouquins ninjas de l'académie acheté à l'occasion pour mes études. Si je ne m'étais pas séparé de ces bouquins c'est pour une simple raison: je m'étais attaché à ceux-ci car ce sont mes parents qui me les ont offerts lorsque j'ai commencé à apprendre le ninjutsu. Mon pendentif, qui était accroché à mon cou, me rappelait les discutions avec mes parents au sujet de l'académie:"si tu ne réussis pas à l'école, tu n'auras pas de bonnes missions et tu ne gagneras pas beaucoup d'argent pour vivre" me disaient-ils lorsque je n'arrivais à rien. Ils étaient tout pour moi et encore aujourd'hui il reste dans mon coeur. J'étais très nostalgique ce matin mais ma rêverie se termina au moment où un "tok" me fit sursauter... C'était un oiseau messagé qui avait fait irruption sur ma fenêtre que j'ouvris en lui arrachant une enveloppe qu'il tenait et c'est en lui donnant un bout de pain que j'avais glissé dans le bec du volatile pour lui dire "merci" que j'ouvris l'enveloppe avec écrit sur le papier un "urgent" en rouge...
C'était une lettre d'appel au soldat... Une guerre? Comment ne puis-je pas être au courant? Il est vrai que j'avais arrêté de lire les journaux car je préférais garder mon argent pour des romans ninjas mais delà à ne pas savoir au point de m'en vouloir moi-même pour ne pas m'être mis au courant... Je pris une veste à capuche, mon sabre et mes outils ninjas dans un élan de vitesse aussi rapide que violente.





Partie II: Enquête sur un enlèvement :-



Quelle honte, me dis-je, un ninja qui apprend que quelques parts une guerre approche et qui reste chez lui à faire le ménage ne mérite pas son titre, il me faut une mission! Il y avait un arbre à coté du bureau du hokage, il avait dû pousser pendant l'été car je ne l'avais jamais remarqué, mais un été suffit-il pour qu'un arbre pousse aussi vite? Et une guerre combien de temps faut-il pour la voir grandir dans un torrent de sang et de haine?
Je montais les escaliers du bureau puis quand j'eus fini, je me retournais vers ceux-ci en regardant les marches...
"-C'est bien ce que je pensais...36 escaliers pour arriver et prendre une mission, par semaine et sans compter le dimanche sachant que par jour en moyenne un ninja fait un aller puis un retour au bureau soient deux montés et descentes des escaliers multipliés par six ça donne...864 marches à monter et descendre par semaine... Un vrai sport pour les plus paresseux!"
J'ouvris la porte après cette vérification, je demandais une mission rang C et j'eus enfin une mission d'enlèvement d'une femme riche. D'après la lettre de la mission, le ravisseur n'est autre que le serviteur de la femme... What's else?
Je relisais attentivement la lettre puis en descendant les escaliers, je me mis à la place du ravisseur. C'est quand même pas tous les jours que l'on voit une femme riche se faire enlever par son propre serviteur même sur un coup de tête ça paraît incroyable mais vrai ! Il fallait que je rattrape le fugitif, mais où était-il va? Pour avoir plus de renseignement, j'enquêtais dans le manoir de la victime. En entrant, je fus accueillis par une femme de chambre et un homme richement vêtu qui m'expliqua la situation sans que je puisse ouvrir la bouche. Il m'emmena dans une carrière d'eau, là où il avait été témoin de l'enlèvement de sa femme . Il me raconta la scène, sa femme l'attendait assise au bord du ruisseau quand une ombre apparut devant elle: le serviteur utilisa un mouchoir pour l'endormir, du chlorophorme ? Puis il l'a pris dans ces bras et partit sans voir le mari de cette dame caché dans un arbre et attendant le bon moment pour sortir sauf que celui-ci fut bloqué les pieds dans des lianes, ou plutôt c'est ce qu'il voulait me faire croire mais je ne vus aucune liane dans aucun des arbres présentés... Je demandais alors à l'homme qui était devant moi si son serviteur avait des endroits où se réfugier un jour ou deux, il me répondit que son serviteur était peu sociable et qu'il était du genre réservé donc tous ce qu'il connaissait de lui c'était son prénom : Komayashi, il me remit un ruban que sa femme portait lors de son enlèvement, celui-ci était tombé à terre alors je le plaçais dans mon inventaire.




Partie III : Au gré du vent :-


Je vis dans la chambre de "madame" et de "monsieur" une armoire en bois et deux tableaux sur le mur. Dans cette chambre, il y avait une odeur de parfum...de la fraise, peut-être? Je n'ai senti aucune odeur de la part de l'homme alors peut-être étais-ce le parfum de sa femme?
Puis j'enquêtais sur ce Komayashi, je savais qu'il avait une chambre au deuxième étage à la quatrième porte du deuxième couloirs et c'est en fouillant sous son lit que je vis une carte avec différents emplacements noté par des croix.
"Une carte au trésor?" me dis-je en tournant et retournant la carte pour que le nord soit en haut et le sud en bas. La carte était en fait une carte de randonnée en plein air où le serviteur de la famille participait une fois par mois avec des habitués...
"Cela va être très dur de le repérer, il connaît tous les alentours de Ko noha, on en aurait pour des siècles à tous fouiller" pensais-je en jetant la carte sur le sol, celle-ci se retourna et je vis au dos écrit au crayon mais légèrement effacé des symboles : "une croix en rouge, un grand arbre, une ombre et une carte" mais que voulait-il dire?
Je reparlais à l'homme des symboles mystérieux et demandais si ça lui disait quelques choses...
"-Cela ne me dit rien, me déclara l'homme mais je suis surpris de voir de tel dessin sur la carte de Komayashi, lui qui semblait nul en dessin.
-En quoi dites-vous qu'il est nul? répliquais-je en prenant des notes
- Une fois, nous lui avons demandé de bien vouloir faire un plan de nos terres dessiné en relief mais une fois fini, nous découvrîmes un dessin pittoresque avec des arbres ne ressemblant à rien"

Étrange déclaration, cela veut-il dire que les dessins n'ont pas été fait pas Komayashi mais par quelqu'un d'autre? Que veut dire ce message? une croix en rouge, sur une carte au trésor ça correspond à l'endroit où est logé le trésor donc un lieu de...rendez-vous... Un grand arbre, il y a des grands arbres dans les forêts qui entourent konoha mais laquelle? et que veut dire cet ombre, ombre...Hokage? Kage...Nara, le clan nara? Donc la forêt du clan nara...Et une mini carte, carte...pays?village?konoha? Non...Carte au trésor...Carte pour randonnée, carte pour...SE GUIDER! Un plan!

"Je ne tiens plus, je vais demander l'aide d'un haut placé, si c'est un rendez-vous ça signifie qu'ils vont faire une transaction quelconque avec ma femme, peut-être mon serviteur va t-il échanger ma femme contre de l'argent! S'exclama le riche paysan.
- Tsu Tsu Tsu, fis-je en bougeant mon index de droit à gauche puis de gauche à droite, vous pouvez vous asseoir Ojii-san car je viens de trouver le lieu de rendez-vous de votre serviteur!"





Partie IV: Rendez-vous à... :-




"Tu as vraiment trouvé?! me demanda l'homme en se rapprochant de moi.
-Oui, cela va vous paraître très simple! Tout d'abord, le message a été écrit avant l'enlèvement mais pas par des mercenaires ou autres brigands mais par l'administrateur des balades en randonnée, ce qui le prouve est que j'ai trouvé en fouillant dans la chambre d'autres cartes datées des six derniers mois avec derrière des codes différents pour localiser le début des randonnées. Ce qui signifie qu'une chose: le serviteur a emporté mme shijimi avec lui en randonnée en la transportant jusqu'au lieu indiqué et...
-Attends, pourquoi n'a-t-il pas emporté sa carte avec lui s'il partait en randonnée?
-Sur la carte, il y a plus de trentes croix rouges, je pense que c'est les endroits possibles où ils vont faire escales mais en un jour et à pied: ils n'ont le temps de ne faire qu'une destination. Je pense donc qu'il a sa propre carte ! Ah oui et les cartes avec symboles sont distribués par les administrateurs!
-Bon admettons que tu es raison, l'enlèvement a eu lieu il y a déjà trois bonnes heures, on est très en retard. Ils doivent déjà être arrivés au point!
-Ne vous inquiétez pas pour ça, Ojii-san, je ne pense pas qu'il ne fasse du mal à votre femme,je pense qu'il veut juste prendre une journée pour mettre les choses au clair avec elle au sujet de son comportement."

Hélas , malgré ma deduction, je ne connaissais pas le lieu précis où se rendait nos fugitifs aucuns indices n'étaient à ma porter...Je fouillais tous les tiroirs de sa chambre, hélas, je ne pus trouver que des affaires personnels et des livres se rapportant au paysage de Konoha et des alentours mais comment...comment retrouver dans tous le pays deux personnes?

"-'Chier, il faudrait un chien avec un bon odorat ou un radar!
-Ma famille possède un chien à l'odorat ultra développé! me dit l'homme
-Est-il capable de retrouver nos fuyards?
-C'est le meilleur! "

Un chien à l'odorat sur développé? Je n'en connaissais pas, l'homme courut dans les couloirs jusqu'au escalier où il descendit puis appela d'une voix roque "Yotetsu! Veuillez faire monter Toruby*!"



*= Dans Sherlock Holmes, Holmes fait souvent appelle au chien toby pour retrouver la trace d'un malfaiteur...D'où le nom de ce chien dans le rps bien que japonisé.




Partie V: Toruby :-




Le chien que me présenta le maitre de maison était hideux, mieux que ça il n'était pas le genre de chien sur lequel on passerait du temps à chouchouter ou caresser. C'était un St-hubert...du moins c'est ce que je voulais dire mais je n'étais pas forcément calé en animaux canins. Il avait la tête sur le sol, son pelage était marron foncé et il était plutôt petit. L'homme, qui le tenait en laisse, me disait qu'il ne fallait pas le juger d'après son apparence mais d'après son flair et dans ce domaine là: c'était le meilleur! Il me tendit la laisse que je pris bien que le chien ne bougeait pas d'un milimètre... Je pris dans les effets personnels du serviteur, une veste pour que toruby puisse identifier l'odeur.
"Allez renifle, cabot!" pensais-je en tendant au chien la veste. Le chien se leva avec une lenteur sans faille puis il se tourna pour faire face aux escaliers, il renifla tel un taureau prêt à bondir puis il fonça en m'emportant avec. Il sortit de la maison puis du terrain en me malmenant au niveau de la vitesse. " Comment un chien aussi petit, peut-il être aussi rapide?" pensais-je sans lâcher la laisse. Toruby tourna au premier carrefour à gauche puis il m'emmena exactement tout près de la forêt nara puis il s'arrêta et renifla le sol. Je pris du temps pour analyser le terrain, sur le sol, il y avait des empruntes de pas enfoncée dans la terre.

"Au moins une dizaine de personne, pensais-je en remarquant dans l'air une légère odeur de parfum, de la fraise? J'ai déjà sentis cet odeur quelques parts...Mais oui! Lorsque mon enquête à commencer dans la chambre de madame Shijimi!"

Toruby semblait perdu, le parfum ici devait occuper tous son flaire car il était trop important sans doute madame avait-elle passé plus de temps ici que prévu? Maintenant, il était impossible de faire redémarrer Toruby qui ne bougeait plus d'un poil. Comment le refaire démarrer? Je n'allais pas retourner au manoir, c'était un peu loin et on prendrais beaucoup plus de retard que prévu...

"Il aurait fallu avoir un objet de madame shijimi avec son odeur, ça aurait été plus facile...Hé, mais une minute! m'ecriais-je en sortant de mon inventaire un ruban qui appartenait à notre victime, c'est ça : le ruban que son mari a retrouvé suite à l'enlèvement!"

Je le fis sentir à Toruby, sa source d'inspiration lui revint et il re-décolla comme tout à l'heure en m'emportant à toutes vitesses mais s'arrêtant tous les 20 mètres pour sentir l'air et le sol qui l'entourait. Il devait être 18h passé à l'heure d'hiver le soleil commençait à se coucher et je n'avais toujours pas trouvé la trace du serviteur et de sa victime. Le chemin me fit m'arrêter dans une taverne, je demandais un petit remontant au gérant puis de l'eau pour le chien qui comme à son habitude resta figé la gueule à terre. Nous bûmes puis nous reprîmes le chemin quand je sentis une odeur de fraise de plus en plus forte. Sur le bas coté, assis au tour d'une grande table contournait pas une dizaine de chaise prise, je vis quatres hommes et six femmes dont une qui semblait boudé : la mine pâle . "C'est elle!" me dis-je en lachant la laisse du chien qui ne remuait toujours pas. Je pris une pièce en la lançant et la rattrapant..."Face Façon brusque , pile Façon calme" me disais-je en regardant la pièce "Pile!"

"Excusez-moi, madame, je pense que ceci est à vous, dis-je en lui tendant le morceau de tissu.
-Merci ,me dit-elle en clignant deux fois des yeux, je me demandais où je l'avais égaré.
-Bien, je me présente, je m'appelle Kiryl Edrik, dis-je en me présentant, et je suis...Shinobi/Detective !"

L'homme a coté d'elle commençait à s'affoler puis il partit en courant sans même dire un mot à personne.

"Pourquoi le laissez-vous partir? Me dit madame shijimi qui savait que je venais pour elle.
-Inutile de le poursuivre, je cours plutôt vite mais pas plus vite que..."

Nous entendîmes une personne tombé au sol, une sorte de "Bam" qui venait de dehors. Mme shijimi, les autres occupant de la table et moi-même sortîmes et découvrîmes au sol notre bon serviteur et à ses pieds Toruby lui mordant le mollet...

"Je reprends...Je cours plutôt vite mais pas plus vite que ce bon chien, avouais-je en tenant dans la main droite la veste que je n'avais pas lâché de tout le chemin."




Partie VI: Mission classé




J'expliquais toute l'histoire à mme shijimi et au serviteur en lui rapportant comment j'ai fait pour la retrouver. Puis j'emmenais les deux personnes au bureau du hokage en faisant mon rapport à celui-ci. Le hokage gronda sérieusement le ravisseur qui s'excusa auprès de madame, du hokage et de moi-même pour le dérangement. Madame shijimi accepta ses excuses et lui en fit à son tour pour sa mauvaise conduite et son changement soudain de caractère. On aurait pensé que l'histoire pouvait s'achevait là mais il me restait d'autres choses à faire... Commençait par raccompagner les deux personnes et le chien chez eux. Sur le chemin du retour Madame Shijimi me demanda comment toruby avait-il changé sa proie au niveau de l'odeur pour rattraper le serviteur. Je lui avouais qu'au moment d'aller la voir, j'avais fait sentir à ce chien une nouvelle fois l'odeur de la veste que je tenais depuis tous le chien dans ma main. C'est pour ça que dès que Mr Komayashi commença à courir l'instinct animal de Toruby prit place et il lui courut après.
Le serviteur nous raconta que le chien lui avait mordu le mollet si fort qu'il tomba de toute sa masse.

"Au faite, Mr Komayashi, que vouliez-vous faire en vous échappant comme ça? Et si la journée se serait déroulé comme vous l'auriez pensé comment auriez-vous agi?"
-Je pensais allez le plus loin possible mais sur le coup, je n'avais pas réfléchi quand vous avez dit être ninja et détective mon instinct de survie a pris le dessus. Au départ, je voulais tout expliquer à madame durant toute la journée et à la fin, je me serais excusé en la ramenant chez elle...
-Vous oubliez en prenant vos affaires et en partant de la maison, sous peine d'être renvoyé! Rajoutais-je
-Comment sais-tu que je voulais quitter la maison? me demanda-t-il.
-J'ai remarqué dans votre chambre plusieurs valises et des armoires vides, vous avez seulement laissé les cartes de vos différentes randonnées. Vous aviez peur d'être renvoyé cela se comprend!
-Renvoyé? S'étonna mme shijimi, je ne vais pas vous virer pour ça! Vous avez été très courageux même si le fait d'avoir utilisé un quelconque produit pour m'endormir ne vallait pas la peine. Vous faites très bien votre travail !"

Une larme coula sur la joue de Mr Komayashi qui d'un grand "merci" se frotta les yeux. Quand nous pénétrâmes dans le manoir, Ojii-san prit dans ses bras sa femme qui lui raconta sa mésaventure pour ma part je redonnais à cette famille leur chien.

"Prenez-en soin, Ojii-san, ça m'a fait plaisir de travailler avec lui! M'exclamais-je puis me tournant vers Toruby, merci si j'ai pu finir la mission c'est grâce à toi. Tu es un chien formidable!"

Je caressais l'animal puis, en rendant les affaires de Mr Komayashi , je rentrais chez moi la mine réjouit. Derrière moi,j'entendais des remerciements me revenant et des "au revoir"...

"...Kiryl Edrik, hein? Un gamin étonnant avec ce chien, ils font la pairs, vous ne trouvez pas? Fit mme shijimi en me regardant partir.
-Élémentaire, firent ensemble les deux hommes.
-Prends soin de toi... Detective!"





***The End****








 

Enlèvement d'une femme de riche(mission rang C)[en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Hi no Kuni - Konoha Gakure no Satô-