« Ceux qui ne respectent pas les règles sont considérés comme des moins que rien mais ceux qui abandonnent leurs amis sont encore pires. »
 

 Une réunion qui s'impose [PV Mizore; Seizo; Danzô]




Nombre de Messages : 1013
Localisation : Hôpital psychiatrique de Konoha
Date d'inscription : 07/01/2011



Passeport Ninja
Grade: Genin
Points d'Expérience:
50/1000  (50/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Une réunion qui s'impose [PV Mizore; Seizo; Danzô]   Mer 20 Juil - 7:36
~ [La force]

Le moment de réunir les principaux ninjas puissants de Konoha dans un sommet était venu. Quatre jours après la venue éclair du Keruberosu dans son bureau et deux jours après le pacte entre Kiri et Konoha, Yozo appela le Conseil. Il demanda à un ANBU de leur donner un parchemin contenant les modalités de la réunion se tenant dans une salle du palais du feu, consacré justement à des briefings d'avant-guerre. Les deux compères du Conseil de Konoha, qui n'étaient autre que Homura Mitokado, un vieillard à lunette ainsi que Koharu Utatane, une vieille femme assez froide. Lorsque le ninja de la section spéciale arriva à destination, il savait qu'il était obligé de tomber sur Shimura Danzô, un autre homme politique important dans le village caché de Konoha. Le Hokage l'avait prévenu à son sujet, à cause de sa dangerosité qui se tapissait dans l'ombre, derrière un aspect sénile. Danzô, malgré ses longues années d'existence passés à lutter avec, puis contre Hiruzen Sarutobi, restait encore un personnage à surveiller et c'est pour cette raison qu'il fut convié à la réunion. Yozo ne pouvait se permettre de laisser le Shimura de côté, à agir dans le dos de Konoha. Déjà que sa section de l'ANBU Racine était suspecte, son comportement actuel, à la veille d'une guerre inévitable, semblait inquiétant.

Pour soutenir sa cause, il demanda l'appui de plusieurs ninjas digne de confiance. En premier lieu, il fit appel à son camarade d'enfance, Ichigo Akimichi. Comptant sur sa présence, il savait que le Jônin, malgré des lacunes en sciences politiques, saurait l'aider dans sa démarche. De plus, Ichigo était toujours à l'heure, ce qui pour Yozo était une bonne raison. En second choix, il décida de demander la participation de Mizore Hishitano. Une présence féminine ne serait pas de refus au cours de cette réunion, d'autant plus que le regard distant de Koharu n'avait plus rien de celui d'une femme. Mizore donnerait facilement un coup de punch à la réunion, de par son caractère posé et un bon sens de la réflexion. Yozo se souvint rapidement mais clairement de cette mission de rang S où la belle kunoïchi lui avait posé un lapin, lui rendant sa tâche bien plus compliqué au cours de la mission. Même si le Hoshikuma avait eu du mal à finir sa mission, malgré le soutien de sa garde d'ANBU, il n'en voulait pas, ou plutôt, il n'en voulait plus à Mizore. La revoir dans une réunion serait l'occasion de renouer des liens entre les deux ninjas, même si Yozo souhaitait se limiter à des relations uniquement professionnelles.

Son dernier choix se porta enfin sur Seizo, un camarade de l'académie ninja. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas pris le temps de discuter ensemble et Yozo trouvait cela dommage. Non pas qu'il souhaitait ramener le Jônin à ce sommet pour parler de tout et de rien dans une ambiance sérieuse, mais car sa renommée intéressait le Hokage. En effet depuis son diplôme de Genin, le jeune homme avait fait un parcours intéressant. Se hissant à un grade relativement haut dans la hiérarchie des ninjas, il avait réussi cet exploit en s'entraînant au Taïjutsu pour devenir un combattant aguerri. Le Hoshikuma savait que son tempérament et que ses relations correctes avec lui joueraient en sa faveur pour ses décisions au cours de la réunion qui devait se tenir l'après-midi.

Après avoir organisé les derniers préparatifs du briefing, notre protagoniste fila déjeuner, son ventre criant famine après une dure matinée de labeur. Il était difficile de trouver épuisant le travail du Hokage dans son bureau, mais pourtant, son estomac disait bien le contraire. Il mit le cap vers le bord du quartier commerçant, quittant le palais du feu afin de trouver un restaurant en terrasse pour manger un morceau. Et comme à chaque fois, les passants dévoraient du regard Yozo, le fameux Rokudaïme Hokage. Impressionné par sa taille, sa fine musculature sculpté dans un mince kimono de couleur noire ainsi que ses techniques médicales, le peuple commençait enfin à apprécier Yozo à sa juste valeur. C'est ainsi qu'en se posant à une table pour une personne, il commanda son repas tout en saluant les gens qui défilaient devant lui. Un bol rempli ainsi qu'un récipient de saké se joignit à sa table tandis qu'il céda à son appétit vorace pour se jeter sur son plat de nouilles. En quelques coups de baguettes, et deux trois rasades, le repas du Hokage était achevé. Il prit bien évidemment un petit dessert assez frais avant de repartir pour ses occupations importantes, afin d'arriver à sa réunion totalement rassasié.

Son repas étant agréable, Yozo se redirigea vers le Palais du Hokage le sourire aux lèvres. Jouant avec son bandeau frontal, qui n'avait pas vu l'air libre depuis belle lurette, l'Eiseinin esquiva les bains de foule avant de se retrouver à l'entrée du palais qu'il n'arrivait pas à se lasser depuis le temps où il y travaillait. Il monta quelques marches, longea un long couloir puis tourna à gauche avant d'entrer dans une salle spacieuse. Assez grande pour accueillir en son centre une large table ronde, il y avait déjà d'assis tout les invités que Yozo espérait. Le Conseil, y comprit Danzô, Seizo, Mizore et aussi Ichigo, tout le monde était présent. Il ne restait plus qu'à ce que le Rokudaïme Hokage prenne place pour débuter son discours. Il prit sa chaise, s'y posa dessus et s'avançant vers la table, il se racla la gorge machinalement. Attendant de réquisitionner toute l'attention des autres participants, il déclara une fois fait:
    « Merci à tous d'être venu aujourd'hui. En ces temps sombres, l'heure est grave. Comme vous le savez, nous avons conclu une alliance avec le village caché du brouillard, Kirigakure no satô. Cette soudaine union est due au fait que Kumo est actuellement sous le joug de l'Akatsuki. Nous ne pouvons nous permettre de laisser l'Organisation de la Lune Rouge gagner du terrain. En soutenant Kiri dans la guerre, nous pourrons renverser la situation et mettre un terme aux agissements de l'Akatsuki. Par ailleurs, Ame sera forcément impliquée dans le conflit, ce sera donc l'occasion de faire d'une pierre deux coups. D'ici la fin de cette semaine, Konoha sera fin prête pour s'engager dans la bataille. Je profite donc de cette réunion pour donner les rôles. Seizo, tu seras mon Bras Droit. J'ai confiance en tes capacités, et tu es un homme de confiance. Mizore, tu seras notre agent diplomatique. Je pense que tu pourras avoir un bon contact avec nos alliés et nos futurs alliés. Ichigo, tu m'aideras à assurer le commandement des troupes. »
Après cette répartition des rôles, où les anciens n'avaient pas leur mot à dire devant cette révolution de la nouvelle génération, les discussions se poursuivirent sur un plan beaucoup plus tactique. Il était désormais question de chiffres, de mouvements, de termes techniques variés, divers, complexes. Il fallait prendre en compte non-seulement les ninjas de Konoha, mais aussi les forces alliés, ainsi que les forces alliés à Kiri, pour qu'un véritable plan d'action se dessine à l'horizon...



Nombre de Messages : 29
Nindô : Rêver, voyager, tout en protégeant ses rêves et son Kage. Devenir un Sage de Konoha
Date d'inscription : 07/04/2011



Passeport Ninja
Grade: Jônin
Points d'Expérience:
81/1000  (81/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Une réunion qui s'impose [PV Mizore; Seizo; Danzô]   Jeu 21 Juil - 8:00



Quelques gouttes tapaient contre le carreau en ce lundi matin, les nuages gris avaient fait leurs apparitions. Affichant une mine dès plus affreuses Seizo se levait douloureusement de son lit, la mission de la semaine derrière lui restait encore dans les pattes. Se dirigeant vers la salle de bain, il se passa un petit coup d'eau sur le visage, histoire de se réveiller, une fois fait, il prit ses affaires sur le côté qui traînaient *un peu en vrac* et s'habilla rapidement. Il enfila son costume de ninja, le terme costume était bien adapté car au fond ninja n'est autre qu'une étiquette, puis il mit son Pull à capuche comme à son habitude, sourire au coin des lèvres, il était prêt à partir. Tard la veille il avait reçu une lettre des plus spéciales, une convocation de son Kage, Yozo Hoshikuma. Ce qui était assez rare, d'autant qu'il y avait bien longtemps que les deux confrères ne s'étaient pas vus. Seizo pensait tout de suite à un remontage de bretelles digne de ce nom, car ces temps-ci notre ninja ne foutait plus grand chose au sens propre du terme. Il errait dans la ville en vain sans but précis, d'autant plus étrange que son dernier entraînement datait de quelques semaines déjà. Sortant dehors le soleil n'était toujours pas tellement au rendez-vous, à vrai dire il était plutôt grisâtre mais des éclaircies se faisaient sentir un peu partout dans le ciel. Seizo, devait se rendre au bureau du Hokage, qui était à peine à quelques pas de sa demeure, il devait être dans les alentours de midi déjà, vus que la convocation donnait l'heure du rendez-vous après le repas du midi. Autant dire que notre homme était en avance, capuche sur la tête il se faisait un chemin parmi la foule, les gens étaient fous, Konoha était peut être dans la période de reproduction, vus le comportement de certaines personnes. Arrivant devant les gardes il montra sa convocation et ils le laissèrent passer avec une formule de politesse digne des princes:
    - Vous pouvez passer cher Seizo-sama.

Sourire au coin des lèvres, Seizo regarda à peine les gardes, pour lui ils n'étaient que des faux-culs qui voulaient avoir le Kage dans la poche pour avoir une petite promotion, et qui n'était pas adapté à être envoyé aux missions du fait de leurs faibles capacités, mais bon notre homme ne voulait pas en faire une scène. Après tout, il était reconnu pour savoir régler les soucis autant avec la bouche que les mains donc il ne fallait pas s'inquiéter. Regardant à gauche et à droite, il vit qu'il était le premier dans la salle, les chaises étaient déjà destinées à chaque personnes, il put donc constater, que Mizore, Ichigo et Danzô était aussi de la partie. Il en connaissait très peu, mais en savait beaucoup sur les intentions de Danzô et sa présence ne lui plaisait pas, ce n'était pas un homme de confiance, ni un homme qu'il portait dans son cœur, au moindre gestes envers le Kage Seizo n'hésiterai pas à lui trancher la gorge sans aucun remords. Puis les autres personnes convoquées arrivèrent les uns après les autres, notre homme n'avait aucune affection en particulier avec elle mais les respectait tout de même du fait de leurs bravoures et de leurs grades. Continuant d'observer chaque gestes des personnes présentes notre homme voulait en apprendre plus sur leurs personnalités, la femme avait l'air de quelqu'un de douce tout en étant ferme, autant dire qu'il ne fallait pas trop se frotter à elle, même si Seizo n'avait pas particulièrement peur d'elle. Quand au reste, Ichigo lui avait l'air d'une tête brulée qui fonçait dans le tas bêtement, rien de très intéressant. Puis Yozo rentra dans la pièce avec toute cette classe et fierté qu'il possède, s'asseyant, il ne tarda pas à mettre les choses au claire, le Kage trouva les bons mots:

    -« Merci à tous d'être venu aujourd'hui. En ces temps sombres, l'heure est grave. Comme vous le savez, nous avons conclu une alliance avec le village caché du brouillard, Kirigakure no satô. Cette soudaine union est due au fait que Kumo est actuellement sous le joug de l'Akatsuki. Nous ne pouvons nous permettre de laisser l'Organisation de la Lune Rouge gagner du terrain. En soutenant Kiri dans la guerre, nous pourrons renverser la situation et mettre un terme aux agissements de l'Akatsuki. Par ailleurs, Ame sera forcément impliquée dans le conflit, ce sera donc l'occasion de faire d'une pierre deux coups. D'ici la fin de cette semaine, Konoha sera fin prête pour s'engager dans la bataille. Je profite donc de cette réunion pour donner les rôles. Seizo, tu seras mon Bras Droit. J'ai confiance en tes capacités, et tu es un homme de confiance. Mizore, tu seras notre agent diplomatique. Je pense que tu pourras avoir un bon contact avec nos alliés et nos futurs alliés. Ichigo, tu m'aideras à assurer le commandement des troupes. »


Seizo était donc désormais le bras droit, et fit un signe de reconnaissance envers Yozo, mais quelque chose clochait, tout le monde avait un rôle qui lui correspondait, sauf Danzô. Que faisait-il là ? Ses intentions? Notre ninja ne pouvait pas blairer cet homme, mais de plus il savait qu'il convoitait la place du Kage depuis plusieurs années. Mais il ne l'aurait jamais, car désormais Seizo était là pour se mettre en travers de sa route, et rien ne l'arrêterait. Regardant Danzô il l'observait de bas en haut, cet allure de vieillard, ce regard rempli de vices, tous ces bandages. Il dégoutait le bras droit de Konoha, il n'avait qu'une envie, se lever et éliminer cet ennemi, le tuer de sang froid. Malheureusement c'était impossible du fait de ses nouvelles fonctions, et de plus cela nuirait à sa réputation. Mizore devenait donc la porte parole de Konoha, c'était bien pour elle, cela lui correspondait, elle avait l'air calme, à l'inverse de Ichigo qui était tout excité. Quand à Seizo, il réfléchissait à ses paroles, il allait prendre la parole d'une voix sage, comme son ancien maître lui avait appris, il fallait qu'il garde son calme même si la présence du chef de la racine le dérangeait. De plus il ne devait pas parler de la stratégie militaire de Konoha sous peine de tout révéler au borgne, tellement vicieux qu'il pourrait en profiter pour prendre le pouvoir au village caché de la feuille. Regardant Yozo notre trentenaire prit la parole d'un ton ferme:

- Je te remercie pour ta confiance Yozo. Je remplirai parfaitement ce rôle ne t'en fait pas, quannd aux autres j'espère qu'ils feront de même. Nous voici donc tous réunis pour une guerre, des alliances ont déjà été faites. Mais l'organisation de notre village commence à peine, il va falloir redoubler d'efforts. Si la Lune rouge à rallié Kumo il faut se préparer à affronter beaucoup d'hommes ainsi que certains ninjas maitrisant le Raiton, affinité type du village caché de la foudre. Il faudrait donc apprendre certains ninjas à maitriser le doton, qui permet d'annuler l'électricité. Mais je ne m'étalerai pas plus loin en terme de stratégie, car la présence d'un homme ici présent me dérange. Tout en regardant Danzô il reprit. Et vous Danzô, quel est votre rôle, votre sulfureuse réputation nous dit qu'il ne faudrait pas vous faire confiance, mais après tout, tout le monde à droit à une seconde chance même si ça ne m'enchante pas. Peut être pourriez vous nous dévoiler vos opinions sur cette guerre?

Seizo d'un calme exceptionnel voulait titiller Danzô, il voulait savoir ce que cet homme pensait vraiment, ce qu'il voulait, Konoha ou la paix? Le rôle d'un Kage, ou aider son village? Trahir ou juré fidélité? Toutes ces questions, notre ninja en voulait les réponses, et de vrai réponses, car mentir ne ferait en rien avancer cette réunion, ainsi que cette guerre. Il allait falloir se préparer, le calme avant la tempête, telle était la situation.

 

Une réunion qui s'impose [PV Mizore; Seizo; Danzô]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Hi no Kuni - Konoha Gakure no Satô :: Bureau de l'Hokage-