« Ceux qui ne respectent pas les règles sont considérés comme des moins que rien mais ceux qui abandonnent leurs amis sont encore pires. »
 

 La roche n'est plus immobile [PV Taki]




Nombre de Messages : 78
Localisation : A Iwa
Nindô : Comme la terre est nécessaire à la vie, le Tsuchikage est la base de la montagne de roche. Mon rôle est de faire en sorte que jamais la base ne cède.
Date d'inscription : 14/05/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
135/1000  (135/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: La roche n'est plus immobile [PV Taki]   Dim 26 Juin - 11:56
Girachi n’était pas homme à agir dans la précipitation, il n’aimait pas l’emportement. Mais les choses semblent en avoir décidé autrement pour le jeune ninja. Les choses semblaient bouger dans le monde des ninjas. Les troupes d’espionnages d’Iwa lui avaient rapporté des choses suspectes venant de Kumo. Le pays semblait en pleine ébullition et cela n’était pas bon pour l’équilibre des grandes puissances. Bien sûr pour le moment rien de très alarmant, les ninjas de Kumo n’étaient pas idiots, ils ne se lanceraient pas tête baissée dans une guerre. Toujours est-il que les choses étaient assez préoccupante pour que le Seigneur Tsuchikage, l’envoi en personne à Konoha, la première puissance mondiale du moment pour lui faire part des inquiétudes du pays de la Terre sur leur Voisin de la Foudre. En tant que bras droit du Kage, Girachi était souvent l’envoyé diplomatique dans les différents villages pour telle ou telle raison.

C’est donc pour cette raison que ce matin, le ninja se préparait avec une minutie inhabituelle, même pour lui. Il ne voulait pas, sur la route se rendre compte qu’il avait oublié du matériel important. Un dernier petit inventaire, katana c’était bon, parchemins explosifs également. Il avait assez de kunai pour la route et son armure était huilée et fin prête. Tout était bien à sa place. Vous me direz que pour un envoyé diplomatique, autant d’armes pouvaient lui fermer bien des portes…Et vous auriez raison. Cependant Girachi n’était pas un imbécile. Il était un Juunin expérimenté par les années de guerres qu’il avait vécues, avec Kusa notamment. Il était donc tout à fait conscient du danger que représentait un voyage seul dans un pays inamical. Il préférait donc s’assurer qu’il était en moyen de ce défendre, au cas où, les ninjas de Kusa se montreraient trop présents sur sa route…Il dissimula son armure d’Iwa et son bandeau, visible à sa ceinture, sous un grand manteau beige un peu abimé à différents endroits. Puis il quitta sa demeure dans creusée dans la montagne pour se rendre au domaine de Suijin, pour recevoir sa lettre diplomatique.

Il mit environ une dizaine de minutes pour arriver devant la porte du domaine du chef d’Iwa. Il s’attendait à ce que ce soit le Kage lui-même qui lui donne cette fameuse lettre. Mais vraisemblablement le jeune ombre était absent pour le moment pas le temps de l’attendre. Il demanda alors à la secrétaire de Suijin de lui donner cette lettre. La jeune femme était un peu plus jeune que le Juunin. Les cheveux bruns virant presque sur le noir. Elle était de taille moyenne, environ 1m 65. Elle était facilement impressionnable et assez maladroite. Mais néanmoins, il était clair que cette demoiselle faisait un travail satisfaisant pour rester à ce poste à responsabilité. Si Girachi était le numéro deux militaire de ce village, elle, était le numéro deux de l’administration. A son approche la jeune femme leva doucement la tête de ses documents. Elle failli tomber de sa chaise en tentant de saluer Girachi, mais se rattrapa à temps au bord de son bureau.


-« Eh bien eh bien…Il ne faut pas tomber dans les pommes pour si peu Kino-chan. »

-« Euh…Oui, oui pardon. Tsuchikage-sama m’a informé que vous alliez venir pour une lettre. Tenez, je vous l’ai mise de côté. »

La jeune femme se tourna vers une armoire qui se trouvait juste derrière son bureau. Elle en tira un rouleau portant l’insigne du village. Le sceau du Tsuchikage était visible sur le fil qui refermait la lettre. Sans un bruit, elle la tendit au Juunin qui, dans un silence de mort la prit avant de disparaitre dans un silence toujours aussi lourd. Il n’avait tout de même pas oublié de saluer une dernière fois la jeune femme, d’un léger signe de la tête. S’il comptait bien, il lui faudrait un jour et une nuit entière pour rejoindre le village de Konoha. Il serait aux portes du Village Caché des Feuilles demain dans la matinée. La route allait être longue, ce fut donc sans tarder qu’il se mit en route pour sa mission. Les premières heures du voyage furent assez simples, le ninja n’avait pas vraiment besoin de se cacher durant cette partie du périple. En effet, il était encore dans son pays, alors rien ne pouvait venir entraver sa route. En jetant un rapide coup d’œil au soleil, il pût sans trop d’erreur affirmer que l’heure approchait de la moitié du cadran.

Il choisit de faire une pause dans une petite ville frontalière avec le pays de l’Herbe, Ryūketsu no ganseki. Cette ville était connue de tout le pays pour avoir été le théâtre de la majorité des affrontements entre Iwa et Kusa. C’est d’ailleurs de là que lui venait le surnom de ville de Roche Sanglante. En mémoire de tous les valeureux ninjas qui sont passés de vie à trépas dans la région, un mémorial y a été dressé après la guerre. Après un bref arrêt dans un restaurant de nourriture rapide, il se recueilli devant ce mémorial durant une minute avant de reprendre sa route. Le nom de Nami y était naturellement inscrit. En quittant la ville, le ninja savait qu’il quittait également la sécurité de la route. Il mit environ 30 minutes pour atteindre le seul endroit où l’on pouvait traverser vers Kusa, le Pont du Ciel. Une fois qu’il eu posé un pied sur le sol du Pays de l’Herbe, le ninja posa une de ses mains sur son katana on ne savait jamais. Il lui faudrait environ 6 à 8 heures pour atteindre la frontière du Pays du Feu. Il avancera plus doucement pour ne pas se faire repérer par les troupes de Kusa. Puis il pourra rejoindre le Pont Tenchi entre Konoha et Kusa.

Mais malheureusement, une heure après son entrée dans le pays, des ninjas le stoppèrent et lui demandèrent de rebrousser chemin sous peine d’user de la force. La mission que lui avait confiée le Tsuchikage ne pouvait se permettre de faire dans la dentelle. A première vue, les deux adversaires qui se tenaient face à lui, étaient de grade inférieur au sien. Mais les tuer allait provoquer des choses peut souhaitables pour la suite alors il préféra fuir et courir à toute jambe pour atteindre le pont de Tenchi dans deux heures tout au plus. Le plan ne se passait pas réellement comme prévu mais c’était une circonstance d’urgence. Il n’eut aucun mal à distancer ses poursuivants et deux heures plus tard, le pont de Tenchi se présentait devant lui. Il n’était vraisemblablement pas encore trop gardé pour l’empêcher de passer. Mais rien n’était moins sûr, il envoya des clones de boue pour faire distraction et s’engouffra dans la brèche des défenseurs de Kusa et traversa le pont.

Ça y est, il était à Konoha et les ninjas de Kusa ne se risqueraient pas à pénétrer dans le pays du Feu sans motif valable. Néanmoins Girachi était dans le même cas, et à quelques mètres du pont il fut stopper par les gardes de Konoha. Kusa était en froid avec Iwa, mais Konoha était déjà plus neutre vis-à-vis de son village natal. Il tendit la lettre du Tsuchikage face à lui et à la vue du sceau du Tsuchikage, les deux ninjas s’écartèrent de la route du Juunin. Il lui fallu le reste de la nuit pour atteindre le village de Konoha. Après un bref arrêt de trois heures pour se reposer et dormir un peu, il arriva à Konoha au petit matin il devait être environ 7h du matin et le village commençait à peine à bouger. Mais déjà de nombreux ninjas étaient debout. Encore une fois il fut stoppé devant la porte du village.

-« Halte-là…On entre pas dans Konoha sans montrer pâte blanche. Qui êtes-vous et que venez-vous faire à Konoha ?! » Lança l’un des deux Chuunin qui gardaient l’entrée.

-« Je suis Girachi Uteko, ninja supérieur du village d’Iwa. Je viens de la part de Maitre Tsuchikage, pour remettre une lettre au Hokage !! »

La raison sembla convaincre les deux ninjas qui le laissèrent passer. Il entra alors dans le village, mais il savait qu’il était suivit depuis son entrée par des ninjas. Parfois un, parfois deux, parfois plus. Il était toujours sous surveillance…Après tout il aurait fait de même si la situation avait été inversée, alors il prenait son mal en patience et cheminait doucement mais sûrement vers le palais du Hokage. Cependant, à un moment donné, il ne fit pas attention et renversa un jeune garçon. Ce petit était un Genin de Konoha, selon toutes les apparences du moins. Il posa son regard sur lui et avec un sourire il l’aida à se relever. Il ne fallait pas donner une raison à ses observateurs de penser que Iwa venait en ennemi.

-« Oh je suis navré ça va ? Je ne t’ai pas fais mal au moins ? »

Konoha no Shinobi
Konoha no Shinobi



Nombre de Messages : 213
Localisation : Valley of the end
Nindô : Combattre des adversaires toujours plus puissants et protéger ceux qui me sont cher a n'importe quel prix.
Date d'inscription : 30/03/2011



Passeport Ninja
Grade: Genin
Points d'Expérience:
108/1000  (108/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: La roche n'est plus immobile [PV Taki]   Mar 28 Juin - 11:22
  • Ce matin j’avais un drôle de pressentiment comme si quelqu’un allait débarquer a Konoha un ninja inconnu , surement un ninja d’un village allier ou future allier .Je sortis de mon lit les yeux a peine ouvert , les deux bras en sur mes yeux je les frotta et roula hors de mon lit. Je tombai a terre et commençai une petite série de quinze pompe . Je me relevai et m’habillai, je déjeunai un croissant et sortis de chez moi je partis en direction de la tour du Hokage.Je marchais des rafales de vent assez faibles faisait volé mes cheveux le soleil brillait d’une grande lueur, les enfants criaient et couraient partout . Les adultes faisaient leurs courses ou discutait, ce village est d’une très grande bonté a la porte de la tour du Hokage je m’arrêta net regardant autour de moi j’avais l’impression d’être observé , je me retournai d’un coup je vis une ombre partir en courant sur les toits . Je la poursuivis du plus vite que je pouvais quelque mètres seulement nous séparaient tous les deux .je sautais de toit en toit tout en voyant sa silhouette , il descendit des toits et sauta au dessus de l’enceinte de Konoha je n’arrivai pas a suivre son rythme.je descendis et me dirigeai vers les portes de Konoha .J’avais toujours l’impression d’être observé je me tourna faisant un tour sur moi-même pour regarder mais rien quand je me retournai vers les portes de Konoha et je bascula en arrière , un homme brun de cheveux avec des yeux marrons , les cheveux courts , il était habillé d’une longue veste bleu avec une veste Jonin en dessous , cela devais être un ninja et vue par l’emblème sur son bandeau un ninja de Iwa no Kuni .Il pris la parole .

    -« Oh je suis navré ça va ? Je ne t’ai pas fais mal au moins ? »
    Je frottai mon dos qui était remplis de poussière et regarda le ninja de Iwa droits dans les yeux le reflet de son visage se faisait voir dans mes yeux de couleur d’or je le remercia de m’avoir aidé a me relever.

    « Bonjour non ca va je n’ai pas eu mal , si je ne m’abuse vous avez l’air d’un Jonin de Iwa , car en regardant vos vêtements et votre bandeau on peux le distinguer que venez-vous faire a Konoha ? Oh , j'allais oublié je me Nomme Tkimaru Utaki Genin de Konoha .»

    Je regardai le ninja de Iwa de haut en bas , il avait l'air assez sympas.Je me demandais comment il s'apellait.



Nombre de Messages : 78
Localisation : A Iwa
Nindô : Comme la terre est nécessaire à la vie, le Tsuchikage est la base de la montagne de roche. Mon rôle est de faire en sorte que jamais la base ne cède.
Date d'inscription : 14/05/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
135/1000  (135/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: La roche n'est plus immobile [PV Taki]   Mer 29 Juin - 9:34
Le village de Konoha était la plus grande puissance militaire du moment, c’était de notoriété publique dans le monde des ninjas. Mais même en étant un ermite sortit du fin fond d’une montagne, tout ninja ou même civil qui se rendait à Konoha pouvait observer la prospérité de ce village. Tout ici semblait en bon état, comme si tout n’était que nouveauté et fraiche construction. Pour sûr le Pays du Feu tenait son rang avec un zèle certain et tout le monde semblait vivre tranquillement et paisiblement dans ce village. En fait on dirait presque que Konoha avait oublié ce qu’était les termes de « peine », « peur » ou même « souffrance ». C’était assez ironique de voir un village ninja, autrement dit une entité militaire se complaire dans la paix. Le monde des ninjas avait bien changé… La guerre était la raison de vivre des ninjas. Si des ninjas ne faisaient plus la guerre, ils ne servaient absolument plus à rien. Iwa avait toujours démontré que des guerriers inutiles devaient laisser la place à une nouvelle génération de soldats. C’était peut-être une vision un peu archaïque de la vie, mais dans le fond c’était la vision de tous les villages ninjas.

Girachi se remémorait l’époque où Iwa et Konoha s’affrontaient encore, c’était lors de la Troisième Grande Guerre Ninja. Le lieu d’affrontement le plus fameux de la guerre avait été le Pont de Tenchi que le Juunin avait traversé quelques heures plutôt. Iwa avait prit position dans le pays du feu. Mais les pertes du Pays commençaient à être trop nombreuses pour que la victoire soit sienne. Un homme…Un unique homme avait réussi l’exploit de vaincre les forces d’invasions d’Iwa. Minato Namikaze, le futur Yondaime Hokage. Surnommer « l’éclair jaune » de Konoha du fait de sa vitesse. Cet homme était sous doute plus fort qu’Oniki-sama. Au final la guerre c’était achevée par la destruction du pont Tenchi. Ce pont représentait le seul endroit vraiment facile d’accès pour acheminer les troupes vers Konoha. Les Sandaime Hokage et Tsuchikage décidèrent alors de signer une paix de circonstance.

La situation dans laquelle se trouvait actuellement notre jeune ninja était un peu ironique. Son village et sa famille s’étaient opposés à Konoha pendant près de 50 ans, et le voilà en plein milieu de ce qui semble être une avenue commerçante majeure de son ancien adversaire. Le monde des ninjas était peut-être en train de changer après tout. La jeune génération était sûrement l’instigatrice de ce phénomène. Mais on pouvait se demander si cette génération était assez lucide sur ce que représentait la paix ou la guerre dans ce monde. Le Juunin d’Iwa n’avait pas la prétention de répondre à ces questions existentielles. Toujours est-il que, au vu des mouvements suspects dans le village des Nuages, quelque chose disait au ninja des roches, que le futur allait montrer à tous ces jeunes ce que voulait dire une Grande Guerre Ninja. Girachi était lui-même perdu sa naïveté, dans un conflit de cette ampleur. Il ne fallait pas croire que les Genin allaient être mis à l’écart dans cette bataille. Les villages n’avaient pas la possibilité de s’offrir ce luxe. Les adversaires des Grandes Nations n’étaient pas n’importe qui, une autre Grande Nation avec le Raikage en personne qui prendrait sûrement part aux combats. Du moins si combat il y avait, car dans le fond, même si la négociation n’avait jamais eu l’effet escompté, il y avait toujours la possibilité que cette crise se règle par la diplomatie…Mais ça Girachi en doutait fortement.

Le ninja lança un regard interrogateur aux grands visages de pierre qui se tenaient fièrement au dessus de Konoha. Es-ce que ces grands maîtres du passé, ces grands guerriers reconnus comme les plus puissants de leur temps, connaissaient ce que le futur de ce monde ? Les yeux de Girachi descendirent alors vers le jeune garçon qu’il avait, par mégarde, renversé. Il se tenait là, droit comme un i en train de l’observer. Il était relativement jeune, peut-être pas plus de 15 ans. Il était en âge de devenir Chuunin. Il avait les cheveux blonds comme les blés. Girachi les trouvaient d’ailleurs trop long pour un combattant. Mais ça c’était son problème après tout.

-« Bonjour non ça va je n’ai pas eu mal, si je ne m’abuse vous avez l’air d’un Jonin de Iwa, car en regardant vos vêtements et votre bandeau on peut le distinguer que venez-vous faire a Konoha ? Oh, j'allais oublier je me Nomme Takimaru Utaki Genin de Konoha.»

-« Hum tu es perspicace petit…Je viens bien d’Iwa, je me nomme Girachi Uteko et je suis le bras droit du seigneur Tsuchikage. C’est un plaisir de te rencontrer…Néanmoins je ne peux pas te dire pourquoi je suis venu ici. Je pense que tu es un peu jeune pour comprendre ça. Je peux juste te dire que je suis là pour rencontrer le Hokage…Mais dis-moi les Genin de ce village sont-ils tous aussi curieux ? »

Le Juunin avait le sourire aux lèvres, il était content de l’avoir bousculé après tout. Mais le ninja supérieur se demandait si des gens aussi jeunes pouvaient vraiment comprendre ce que se battre à grande échelle voulait dire…Il espérait au plus profond de son cœur que cette jeunesse encore innocente connaisse un autre jour le malheur de la guerre.
Konoha no Shinobi
Konoha no Shinobi



Nombre de Messages : 213
Localisation : Valley of the end
Nindô : Combattre des adversaires toujours plus puissants et protéger ceux qui me sont cher a n'importe quel prix.
Date d'inscription : 30/03/2011



Passeport Ninja
Grade: Genin
Points d'Expérience:
108/1000  (108/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: La roche n'est plus immobile [PV Taki]   Lun 25 Juil - 3:54
-« Hum tu es perspicace petit…Je viens bien d’Iwa, je me nomme Girachi Uteko et je suis le bras droit du seigneur Tsuchikage. C’est un plaisir de te rencontrer…Néanmoins je ne peux pas te dire pourquoi je suis venu ici. Je pense que tu es un peu jeune pour comprendre ça. Je peux juste te dire que je suis là pour rencontrer le Hokage…Mais dis-moi les Genin de ce village sont-ils tous aussi curieux ? »

Il affirma bien ce que je lui avais demandé et a sont tour Girachi Uteko comme ce dernier m’avais dit qu’il se prénommait, Il me dit que j’étais trop jeune pour comprendre pourquoi il était là. Depuis ma dernière mission il me semblait bien que les ennuies allait commencer mais pourquoi ne voulait-t-il pas me dire e qu’il se passait juste parce que j’étais trop jeun. Je baissai les yeux au sol et vit une lettre qui sortait un peu de la poche du ninja de Iwa je ne pus m’empêcher de lui dire.

« Excuser-moi mais une lettre dépasse de votre poche et a ce que je peux lire dessus, il s’agit d’une lettre pour le Hokage Yozo Hoshikuma ? Et vue la couleur de cette dernière elle doit être d’une très grande importance donc, éviter d’essayer de changer de sujet et si vous acceptez de répondre a ma question je partirais, sa marche ?Et je ne pense pas que tout les Genin de Konoha sont aussi curieux que moi . »

Je le regardais d’un air fixe et déterminer a ne pas lâcher prise a la réponse que je voulais obtenir , je ne lâcherais pas prise même si je devais me battre pour obtenir la réponse je le ferais même si je sais que je n’aurais aucune chance et je doute qu’il veuille se battre dans Konoha avec tout les témoins qu’il y a , J’étais concentré sur lui et rien d’autre ne pourrais me perturber aucun autre son , je n’entendait rien d’autre que la personne qui me parle , je releva les yeux vers lui et sourit a mon tour en attendant toujours sa réponse.

*Je ne sais pas pourquoi des fois je réagis comme sa , je devrai me taire mais je ne peux pas m’empêcher de toujours chercher a comprendre ce qu'il se passe.*



Nombre de Messages : 78
Localisation : A Iwa
Nindô : Comme la terre est nécessaire à la vie, le Tsuchikage est la base de la montagne de roche. Mon rôle est de faire en sorte que jamais la base ne cède.
Date d'inscription : 14/05/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
135/1000  (135/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: La roche n'est plus immobile [PV Taki]   Jeu 28 Juil - 12:53
Quelque chose disait à Girachi, que la réponse qu’il avait fournit à jeune garçon, n’allait pas le satisfaire. Mais qu’importe la réaction d’un « enfant » dans cette situation, le ninja d’Iwa n’allait pas se plier aux caprices de ce garçon simplement parce qu’il lui demandait. Il semblait ne pas avoir sa langue dans sa poche et était assez perspicace pour observer ce qui l’entourait. Cette dernière qualité était peut-être une bonne chose pour son propre avenir en tant que ninja. Un bon ninja devait savoir analyser son environnement s’il veut suivre en territoire hostile. Il faut savoir reconnaitre les plantes et les fruits sauvages comestibles, au cas où l’on manquerait de vivres. Il fallait savoir reconnaitre le bruit de l’eau sur la pierre, pour savoir où se trouvait les points d’eau. A Iwa, la reconnaissance était une des premières choses que l’on apprenait à son entrée à l’académie. Bien sûr la chose n’était pas facile dans une terre aussi aride que le Pays de la Terre. Les paysages se ressemblaient presque tous et il n’y avait que de rares et minces courts d’eau. Mais les Genin du village avaient des capacités d’adaptation rares.

Cependant, le Pays du Feu et ses paysages assez disparates, offrent un bien meilleur terrain d’entrainement. Ce qui frappe un Genin la première fois qu’il entre dans ce pays, c’est l’immensité de ses forêts. Le pays de la Terre, lui n’est que peu fourni en zones boisées. On en trouve non loin des zones montagneuses au nord du pays. Mais on est quand même très loin des arbres géants de ce pays. Konoha a toujours bénéficié de sa position avantagée sur les autres villages. Ce pays à en fait très vite su tiré partit de toutes ses ressources. Avec autant de ressources, il est normal que l’économie se développe et par conséquent son armée également. Avec une jeune génération si soucieuse de l’avenir de leur tendre village, ce pays ne risquait pas de s’effondrer tout de suite. Soudain alors que Girachi était, depuis un moment déjà, perdu une fois encore dans ses pensées, il vit le Genin porter son regard sur la lettre qu’il transportait. La cacher maintenant n’aurait eu pour effet que d’attiser la curiosité déjà plus que vorace du jeune garçon. Il ne fit que le regarder fixement, attendant ses questions avec un calme mesuré.

-« Excusez-moi mais une lettre dépasse de votre poche et à ce que je peux lire dessus, il s’agit d’une lettre pour le Hokage Yozo Hoshikuma. Et vu la couleur de cette dernière elle doit être d’une très grande importance donc, évitez d’essayer de changer de sujet et si vous acceptez de répondre a ma question je partirais, ça marche ? Et je ne pense pas que tout les Genin de Konoha sont aussi curieux que moi. »

-« Hum je vois… Tu es vraiment d’une trop grande perspicacité. Je me méfierais lors de nôtre prochaine rencontre…Bon Puisque je n’ai plus trop le choix et que tu ne me laisseras pas tranquille sans que je t’aie donné une réponse, je te dirais que oui c’est une lettre pour le Hokage de la part de mon propre Kage…Sur ce tu comprendras que je ne peux pas m’attarder plus longtemps ici…A un de ces jours !! »

Ébouriffant les cheveux du jeune Genin une dernière fois, il passa son chemin sans se retourner. Le palais du Hokage se présentait devant de sa magnifique grandeur. Les visages des précédents Hokage veillant sur la demeure de leur successeur, inlassablement…
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: La roche n'est plus immobile [PV Taki]   
 

La roche n'est plus immobile [PV Taki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Hi no Kuni - Konoha Gakure no Satô :: Avenue du Commerce-