« Ceux qui ne respectent pas les règles sont considérés comme des moins que rien mais ceux qui abandonnent leurs amis sont encore pires. »
 

 Etrange rencontre [PV Asuko]

Suna no Shinobi
Suna no Shinobi



Nombre de Messages : 56
Localisation : Dans l'ombre ou au terrain d'entrâînement
Date d'inscription : 22/06/2011



Passeport Ninja
Grade: Chûnin
Points d'Expérience:
67/1000  (67/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Etrange rencontre [PV Asuko]   Ven 24 Juin - 11:46
La ville de Suna était en paix, on était bien loin des tensions qui, un jour lointain maintenant, m'avais rendu quelques jours célèbre dans mon village. Mais combien de temps cette resterait-elle ? Le reste du monde était en continuel conflit, alors comment la notre pouvait perdurer ? Les systèmes d'alliance pouvait d'un moment à l'autre se remettre en route, réenclencher une guerre, peut-être même une guerre générale. Je n'étais pas très patriotique, mais j'avais à Suna une sorte de sérénité qui s'effaçait quand j'en sortais. Et puis j'avais ma famille... La paix devait continuer, ou alors, je me battrais...

Les remparts de Suna. Peut-être l'endroit où j'avais passé le plus de temps dans ma vie ... J'y étais encore, cette après-midi là. Enfin, c'était une fin d'après-midi, car les heures de mi-journée étaient bien trop chaudes à Suna pour qu'on reste à cette hauteur ainsi exposé au soleil. J'étais assise en tailleur, les yeux mi-clos, ressassant encore une fois cette défaite qui m’accablait déja depuis une bonne année. Cette défaite à l'examen chuunin. J'aurais dû passer l'éponge dessus, puisque j'avais maintenant mon grade...Mais non, elle continuait à me hanter. Je chassais mes pensées d'un revers de main, puis respirait un grand coup. Je me levais et m’approchais du bord des falaises. Une bonne brise soufflait ici, me remplissant de sérénité. Je sortis un kunai, et me mit à jouer avec entre mes doigts. Puis je le rangeais. Quand je m'en rendis compte (et oui, c'est ça d'avoir la tête ailleurs), je me dis que décidément, si je commençais à m'ennuyer à se point, c'est qu'il me fallait réagir. Après tout, quand je venais ici d'habitude, ce n'était pas pour faire ce geste nerveux. C'était pour me détendre, pour pouvoir réfléchir en paix. C'était si calme ici... Soudain, j'entendis quelqu'un monté aux remparts. Je me demandais qui cela pouvait-il être. Surement quelqu'un de Suna, une des nombreuses têtes que je connaissais vaguement et à qui je n'avais jamais parlé, où bien alors une seule et unique fois. J'étais une solitaire, je n'avais besoin de la compagnie de personne, a part peut-être d'animaux de temps en temps. Alors, je n'avais aucun amis. Logique, non ? Bref, quelqu'un arrivait. Par curiosité, je me retournait quand même.

Un jeune homme aux yeux clairs et aux cheveux qui semblaient de la même couleur s'avança. J'étais un contre-jour et don légèrement en difficulté pour reconnaitre correctement les couleur. Mais je voyais par contre très nettement l'emblème sur son bandeau : Il venait de Konoha. Qu'est-ce qu'un ninja de Konoha venait faire ici ? Il avait l'air à peine aussi âgée que moi. Il devait l'être un peu moins, moi qui paraissait jeunette pour mon âge. Quoi qu'il en soit, je fronçais les sourcils sous les questions qui m'assaillaient. Cherchant quelques réponses de moi-même, je ne pris même pas l'initiative de dire quoi que se soit, malgré le fait que je sois là, plantée devant lui.
Konoha no Shinobi
Konoha no Shinobi



Nombre de Messages : 41
Localisation : Sur un rocher
Nindô : Puisque je n'ai besoin de rien, autant aider ce qui ont besoin de quelque chose.
Date d'inscription : 01/04/2011



Passeport Ninja
Grade: Chûnin
Points d'Expérience:
101/1000  (101/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Etrange rencontre [PV Asuko]   Mar 5 Juil - 2:12
Spoiler:
 

    Je quittais le bureau du Hokage avec cette mission. On s'inquiétait vraiment d'une nouvelle guerre alors... Pour rétablir les liens avec Suna, cela n'envisageait rien de bon pour la suite des évènements. Si une guerre éclatait, je ne serais pas au point. Non trop de retard dans l'entrainement... En tant que chunin en plus, je risquerais d'être mêlé à la bataille et si je n'avais pas un large choix de technique je serais contraint de toujours utiliser les même et l'adversaire finirait par les connaitre. Mais aujourd'hui ce n'était pas un entrainement qui m'attendais, non c'était une mission diplomatique. Je devais me rendre à Suna avec un diplomate du village pour qu'il discute avec un conseiller du village caché du désert. La bas, le Kazekage était un certain Sabaku no Gaara, plus simplement, Gaara. Il s'agissait de l'hôte du bijuu à une queue. Mais l'Akatsuki s'en était emparé. Gaara avait survécu à l'extraction de son bijuu grâce à une vielle femme qui s'était sacrifié pour le sauver. Un bel acte. L'Akatsuki était derrière tout ça. C'est de cet même Akatsuki que le village des feuilles se méfiait. Le plan de la Lune rouge était de récupérer tout les bijuu. Pour en faire quoi ? Je ne savais pas... Néanmoins on devait rester sur nos gardes car une guerre faciliterais la capture des bijuu. Oui, tout le monde serait préoccupé à se battre sur le champ de bataille, et pendant ce temps là les principales intéressés par les bijuu n'aurait car cueillir les hôtes pour leur extraire leurs montres.

    Passons, l'homme que je devais accompagné à Suna venait d'arriver au point de rendez vous qui était les portes du villages. On pouvait prendre la route pour le village caché du désert. L'homme était barbu, cheveux tirant sur le gris avec un mélange de noire. Je lui donné la cinquantaine à ce petit homme qui ne dépassait pas les un mètre soixante dix. Je comprenais pourquoi il avait besoin d'une escorte. Cette mission de rang B s'annonçait palpitante... Ouais bah vachement mais c'était ainsi et je n'avais pas mon mot à dire. Plus tard, peut être j'en aurais l'occasion, lorsque je serais Jônin mais pour le moment je ne suis encore qu'un simple Chunin comme il y en a tant au village. Mais je me différencier de ces derniers, je ne portais pas l'habit traditionnel. Cela ne faisait pas longtemps, non cela datait de ma visite à la Kiba no Toshi lors d'une mission pour récolter les informations qu'avait obtenue Yozo sensei. J'avais adopté à la suite d'un combat entre deux nukenin un nouveau style... J'avais mûri, je ne faisais plus de "bêtises" comme je pouvais en faire auparavant, je suis un peu plus réservé et quand je dis quelque chose, ce n'est plus une connerie comme je pouvais en sortir... Bref maintenant j'étais une personne mûre de Konoha. Konoha un village que dorénavant je protégerais plus que tout... Yozo m'a éclaircis cette voie, je me dois d'y rester coûte que coûte.

    On se mit donc en route pour Suna. Un village ou je n'étais encore jamais allé, je ne m'étais pas trop couvert, normal dans le désert les degrés devaient avoisiner les quarante cinquante degrés. Je ne vous cache pas que j'étais bien content de porter ma casquette aujourd'hui. Le diplomate du village avait tant qu'a lui sortit un chapeau de couleur beige.Sur la route on discutait de nos vies, finalement assez similaire car l'homme fut lorsqu'il était jeune shinobi. Il me racontait qu'il avait échoué plusieurs fois l'examen Chûnin et il était resté pendant dix ans au moins au rang de genin... Le pauvre, dix ans à ce taper de simple mission de rang D voir C... Aujourd'hui il était en retraite et préférait avoir une défense pour de tel trajet. On sentait un peu de nostalgie dans ses paroles, c'est sur que cela devait lui rappeler de bon ou de mauvais souvenirs. On continuait notre route, on venait de sortir des forêt de Konoha pour arriver à la frontière entre Hi no Kuni et le pays du vent. On pouvait voir de large étendu de sable à l'horizon. La chaleur commençait à se faire sentir. Tranquillement on passait là frontière quand un duo apparu devant nous. Je me plaçai devant le diplomate et constatai qu'il n'y avait que dans les alentours. Heureusement... L'un d'eux prit la parole en croyant qu'on était de simple voyageur, il n'avait pas du voir mon bandeau.

    ¤ Alors on voyage vers Suna ? On va donner tout ce qu'on possède à Papa hein... ¤
    ¤ Laissez nous passer, on a pas que ça à faire franchement... ¤

    ¤Oh on veut pas écouter Papa? Vous savez ce qui arrive aux gens qui font ça ?¤
    ¤T'es lourd... ¤


    L'homme ne semblait pas avoir apprécié ma remarque, il porta sa main à son fourreau. Le second lui n'esquissait aucun mouvement. Mais revenons en au premier, l'homme aux cheveux noir, semblait moins fort que le'autre qui portait un chapeau de paille. On ne pouvait voir ou portait son regard d'ailleurs avec ce chapeau. Le combat ne tarderait pas à commençait, je n'avais pas que ça à faire, les conseillers de Suna nous attendait, je devais me dépêcher de régler cette affaire.A peine portais-je ma main à mon sac de kunai que le gars aux cheveux noir dégaina son katana. Il ne semblait toujours pas avoir compris mais bon tant pis pour lui. Je fis quelque mudra ce qui surpris le sabreur mais pas son coéquipier qui reculait. Je voulais faire un deux en un mais tant pis ma technique n'arriverai pas à porter du second type. Le Suiryuuben c'était la technique que j'allai utiliser. Une fois les signes incantatoire terminé, une sphère d'eau se forma au dessus de moi.


    Sortant deux tentacules de la sphère , je les dirigeai vers l'homme qui essayait de les couper mais impossible pour lui d'échapper au moins à l'une d'elles et je fini par le prendre dans "mes" tentacules. L'étreinte lui coupa le souffle et je le laissai tomber comme un crêpe sur le sable chaud du pays du vent. Son partenaire ne vint même pas à son secours mais s'approchai de moi. Ma main sur ma pochette à kunai je restai sur mes gardes devant le diplomate de mon village. Il me tendit sa main. Que voulait-il ? Levant son chapeau pour enfin voir ses yeux, il ne dit qu'un mot, qu'un seul avant de partir: Merci me dit-il... Je ne compris pas tout de suite car je m'empressai de vérifier si le seul ennemi restant était mort. M'approchant de ce dernier, je me mis à genou pour vérifier. Je n'aurais pas du. Non il vint planter un kunai dans mon épaule droite alors que je me penché au dessus de lui pour voir s'il respirait. De mon autre bras, je ne pris qu'une seconde à lui prendre le cou et de lui claquer la tête au sol. Cela ne devait pas trop faire mal vu que c'était u sable mais en revanche lui brisais le cou, cela lui ferait surement plus de dégâts. Sympathiquement le diplomate me fit un garrot pour stopper l’hémorragie. Il me releva et je laissai pour mort dans le sable l'individu.

    La suite de la route se passa sans encombre et je m'étais mis à réfléchir pourquoi le coéquipier du gars aux cheveux noirs m'avait dit merci. J'émis alors une hypothèse sur le fait que ce dernier voulait se débarrasser de son coéquipier mais qu'il ne voulait pas le faire lui même. Ça tenait la route et je restais sur cette hypothèse... Finalement on arrivait à Suna après une marche intensive pour y être avant la nuit. On se trouvait devant les remparts du village, je pourrais me reposer quelques instants. Après il me faudrait rejoindre le diplomate partit à la rencontre d'un conseiller du village. Mais le repos n'était pas pour tout de suite, je devais d'abord amener le diplomate à un conseiller. Chose qui fut vite faite car il semblait bien connaitre Suna. Bref pendant qu'il discutait je partis me reposer aux remparts en observant le coucher de soleil. Une jeune femme était-là...

    ¤ Joli coucher de soleil n'est ce pas ? On en a pas des comme ça, nous à Konoha... ¤


Suna no Shinobi
Suna no Shinobi



Nombre de Messages : 56
Localisation : Dans l'ombre ou au terrain d'entrâînement
Date d'inscription : 22/06/2011



Passeport Ninja
Grade: Chûnin
Points d'Expérience:
67/1000  (67/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Etrange rencontre [PV Asuko]   Mar 12 Juil - 5:03
Et alors que j'étais figée là, devant le soleil et un inconnu qui venait de Konoha, le jeune homme me parla. Une phrase simple, plutôt aimable, mais très directe. Je penchais un peu la tête, surprise d'un côté par cette assurance. Moi qui ne l'était pas du tout, qui avait plutôt tendance à rester dans un coin, cela m'était inhabituel. Je côtoyais tellement peu de personne, je ne faisais que les voir passer de ça et de là. Puis je me dis que la politesse voulut peut-être, surement, que je lui parle. Même si je ne l'aurais pas fait si le jeune homme n'avait pas parlé. Je me redressais, et souris un peu, puis lui répondis :

"Oui, une beauté de notre village, comme Konoha doit avoir les siennes."

Et là, je ne savais plus ni quoi dire, ni quoi faire. Moi qui était si sociale, vous comprenez, j'étais déjà à court d'idées. Je fis un légère grimace, qui n'était pas destinée au jeune homme puisque je ne le regardais déjà plus. En vérité, cette grimace était un peu la manifestation extérieure de ma pensée, cette pensée qui pourrait se formuler par : *L'ombre en société, c'est vraiment pas une lumière.* D'ailleurs, cela me fit finalement sourire. Mais pas un sourire de politesse, un vrai sourire chaleureux qui vient vraiment d'une émotion. Je finis par m'asseoir sur le sol, face aux derniers rayons de soleil. D'un signe de menton, je l'invitais à me rejoindre. Je ne le connaissais pas, mais après tout, il n'avait pas l'air agressif, et aux dernières nouvelles, Konoha et Suna étaient deux villages alliés, non ? Et rien que d'un point de vue politique et stratégique, il fallait entretenir de bonnes relations. J'attendis donc qu'il réagisse et après un moment, je me décidais à me présenter. C'est ce qui se faisait, quand deux personnes censées se rencontraient.

"Nariwen Akikaze, ninja de Suna... Et surprise de vous croiser ici."

Il y avait du ton dans ma voix, de la chaleur. Cela me faisait bizarre à moi-même, et j'en souris. J'étais décidément de bonne humeur ce soir. Je posais mes mains en arrière, me cambrant un peu et laissant ma tête aller dans le même sens. Comme un chat au soleil, je fermais les yeux de contentement. La chaleur, à Suna, était si souvent désagréable qu'une telle douceur était comme de l'eau en plein désert. J'attendais simplement qu'il me réponde, ou qu'il ne me réponde pas d'ailleurs. Il avait totalement le droit, et ce n'était pas ça qui allait me déranger. J'étais déja partie dans cette douce sensation de bien être, à penser à mille et une choses différentes. De mon entrainement de deux jours plus tôt avec mon ex-senseï et de cette nouvelle technique, des heures que j'avais passer à la bibliothèque hier, ne pouvant pas m'entraîner seule au genjutsu, et plein d'autres choses. J'étais vraiment ailleurs maintenant, et j'aurais pu décrocher totalement de la situation et ne plus me rappeler que j'étais accompagnée. Finalement, ce fut le cours de mes pensées qui me le rappela. Car je me finis par penser aux tensions qui régnaient entre certains pays en ce moment. Je me demandais quand elles atteindraient vraiment Suna. J'aimais les combats, certes, mais les guerres étaient des choses vraiment dangereuses, où tout s'enchaînait et où l'on ne contrôlait pas toujours tout, parfois même on manquait d'informations. A l'idée de me retrouver en pleine guerre n'était pas très alléchante. Mais bon, si cela arrivait, je serais prête. J'arrêtais de penser à cela et restais dans la même position.
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Etrange rencontre [PV Asuko]   
 

Etrange rencontre [PV Asuko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Kaze no Kuni - Suna Gakure no Satô :: Remparts-